Richie Porte gagne à Willunga Hill, Impey conserve son titre

0
Ligue 1

Aujourd’hui, les concurrents disputaient la dernière étape du Tour Down Under entre McLaren Vale et Willinga avec 151,5 kilomètres au menu et deux ascensions du juge de paix de l’épreuve australienne.

Après 4 kilomètres de course, l’échappée du jour va se constituer avec la présence de neuf coureurs : Postlberger (Bora Hansgrohe), De Gendt (Lotto Soudal), Bagdonas (AG2r La Mondiale), Dowsett (Katusha Alpecin), Van Poppel (Jumbo Visma), Sutterlin (Movostar) and White (Australie).

L’avance maximum de ce groupe de tête a été de 3 minutes 40 après une cinquantaine de kilomètres de course. Le sprinteur batave Danny van Poppel en profiter pour remporter les deux sprints intermédiaires.

Sur le premier, il a devancé White et Sutterlin.

Alors que sur le second, il est passé devant Postlberger et White. Ce qui permet à Danny de prendre la deuxième place au classement du maillot par points.

L’avance des fuyards n’est plus que 2 minutes 30 à 33 kilomètres de l’arrivée. Dans le groupe de tête, on commence déjà à perdre des membres alors qu’on a même pas grimpé une première fois Willunga Hill.

Après avoir repris les derniers membres de l’échappée, le formation Sky, par l’intermédiaire de Kenny Elissonde et Wout Poels, va secouer le peloton dans la première ascension de la bosse finale. Patrick Bevin est en difficulté aujourd’hui, il paie sa grosse chute d’hier.

Mais après avoir passé en tête au sommet, ils seront repris par le peloton. Mais de nouvelles offensives ont lieu avec trois coureurs : Oss (Bora Hansgrohe), Marczynski (Lotto Soudal) et Carretero (Movistar). Mais au bas de la descente, les choses reviennent en ordre.

Le peloton, emmené par Sky, Trek Segafredo, Mitchelton Scott et Astana, fonce à vive allure vers le pied de la montée finale.

Dès le pied de la bosse, l’équipe britannique impose une allure élevée avec un nouvelle offensive de Elissonde suivi de Poels. Mais, Richie Porte réagit et fait la jonction sous la flamme rouge. Daryl Impey essaie de perdre le moins de temps possible avec l’aide d’un équipier.

Finalement, Richie Porte (Trek Segafredo) l’emporte devant Poels et Impey qui est bien revenu sur le sommet. C’est le sixième succès consécutif de l’Australien au sommet de cette côte de 3 kilomètres.

Au classement général, Impey conserve son titre en devançant de 13secondes Richie Porte et de 17 Poels. Luis Leon Sanchez finit au pied du podum. Le belge Dries Devenyns finit 10e à 40 secondes.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here