Ça roule…

Romain Bardet : Un forçat de la route

 

Le coureur français emblématique de ces huit dernières années, a donné ses derniers coups de pédale sous le maillot de AG2R La Mondiale. A 30 ans, il rejoint l’équipe allemande Sunweb pour la saison 2021. Retour sur la carrière du tumultueux Romain Bardet.

Albert Londres, Auvergnat comme le Brivadois, racontait la folie des cyclistes du Tour de France, l’effervescence apportée par les Français sur les bords des routes et chemins en 1924. Moins de cent ans plus tard, c’est au Tour de France que Romain Bardet se révèle aux yeux du grand public. Il explose en 2012 et remporte ses premières victoires pros en commençant par le Tour de l’Ain 2013. Il devient rapidement la coqueluche des Français qui voient en lui le successeur de Bernard Hinault pour glaner un maillot jaune tant attendu.

Maillot Jaune : Un rêve touché de près

C’est le graal pour tout cycliste, le maillot de leader du classement général est une consécration dans une carrière d’un coureur. Le grimpeur français s’installe dans le top 10 à partir de 2014. Il se présente chaque année comme favori au milieu des grands champions comme Christopher Froome ou Nairo Quintana. En 2016 il termine deuxième, derrière l’indomptable Britannique. Il retrouve le podium l’année suivante en montant à la troisième place. Romain Bardet a remporté trois étapes du Tour de France en haute montagne. Une première acquise du côté de Saint-Jean-de-Maurienne en 2015 l’année suivante il poursuit avec une victoire alpestre au Bettex. Puis en 2017 à Peyragudes du côté des Pyrénées.

Depuis le coureur s’est fait plus discret mais reste leader incontesté de son équipe. Pour son dernier Tour sous les couleurs ciel et terre, l’ambition de ramener des victoires d’étapes était clairement affichée. Mais c’est au détour d’une route d’Auvergne entre Chatel-Guyon et le Puy-Mary, son terrain d’entrainement, qu’il chute gravement. Il termine l’étape mais laisse ses coéquipiers poursuivre sans lui, contraint d’abandonner pour commotion cérébrale. Un coup du sort malheureux qui l’a empêché de briller sur une route qu’il connaît par cœur. Son premier abandon alors qu’il représentait pour la dernière fois son équipe formatrice sur la grande boucle.

Tour de France 2016 : le classement général final

© Kenzo TRIBOUILLARD/AFP

Un fervent public

Partout en France, le coureur a droit à des encouragements sur le bord des routes. Il n’est pas question de le comparer à un Poulidor si ce n’est en termes de bonheur procuré aux spectateurs. La présence de nouveaux cadors du cyclisme en France, comme le champion du monde Julian Alaphilippe, ne fait pas d’ombre au robuste Auvergnat. Bardet s’est fait remarquer dans plusieurs classiques et a même terminé deuxième aux championnats du monde (Innsbruck 2018). La presse comme ses supporters conservent l’espoir d’une victoire un jour sur la plus grande course du monde.

Une page s'est tournée pour Romain Bardet

 

Nouvelle équipe, nouvelles ambitions

Romain Bardet a décidé de s’engager pour un nouveau challenge en partant à l’étranger. C’est avec beaucoup d’émotions qu’il a dit au revoir à ses partenaires et à son manager Vincent Lavenu qui l’a suivi toute sa carrière. Avec ce nouveau départ, il souhaite accomplir davantage d’exploits avec le soutien d’une nouvelle équipe dont il sera le leader. Il apportera son expérience aux jeunes coureurs et fera équipe avec des grands noms en devenir. Marc Hirschi, le super combatif de ce dernier Tour de France, encore Jai Hindley, Tiesj Benoot et Nicolas Roche sont des partenaires de choix pour affronter de futures épreuves.

Romain Bardet a de belles années devant lui pour tenter de porter le maillot jaune sur les Champs-Elysées. Il a réalisé une carrière extraordinaire mais l’avenir réserve son lot de réussite.

Photo en une : ASO / Pauline Ballet


Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
sem, neque. felis ut sit Phasellus