Foot US

Sarah Fuller et l’université de Vanderbilt prêts à écrire l’histoire

Sarah Fuller

Pour la première fois de l’histoire, une femme, Sarah Fuller, s’apprête à fouler les pelouses NCAA avec une équipe du Power 5. Un moment historique pour un sport réputé comme très conservateur.

Du soccer au football

C’est un petit pas pour l’Homme et un grand pas pour l’histoire que va effectuer Sarah Fuller en fin d’après-midi. Joueuse de l’équipe de football (soccer) de l’université de Vanderbilt, elle va aujourd’hui revêtir le maillot de l’équipe de football américain. Habituellement gardien de but pour les Commodores, avec lesquels elle a remporté trois trophées dont le titre de la Conférence SEC il y a quelques jours (une première depuis 1994 pour l’université), elle troquera ses gants pour le casque et les épaulières en devenant kicker.

Vanderbilt a en effet activé la jeune femme après que le protocole Covid ait rendu indisponible plusieurs membres des équipes spéciales. Si Sarah Fuller dispute un jeu face à Missouri ce samedi à 18h00, elle deviendra la première femme à prendre part à une rencontre de football de la SEC et donc d’une équipe membre d’une Conférence du Power Five. À défaut de réaliser une saison convaincante sur le plan sportif (bilan de 0-7 avec deux matchs restants), les Commodores ont ce week-end l’occasion de marquer l’histoire.

Pour espérer voir Sarah Fuller jouer avec son université, rendez-vous à 18h00 pour la rencontre opposant les Commodores aux Tigers du Missouri. Un moment d’histoire que pourrait écrire la jeune femme.

Crédits Image en Une : Twitter Sarah Fuller

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mattis accumsan elementum Lorem risus. adipiscing