Schalke 04-Manchester City : Déséquilibre total

0
Ligue 1

Pour cette dernière soirée des huitièmes de finale aller de Ligue des Champions, les allemands de Schalke reçoivent les Anglais de Manchester City. Une rencontre déséquilibré sur le papier qui pourrait bien refléter la réalité du terrain. Analyse des forces en présence.


Deux états de forme disparates

D’un côté la glace, de l’autre le feu. Une métaphore pour illustrer à quel point les deux équipes sont éloignées en ce moment. La dernière victoire de Schalke en championnat remonte au 20 janvier pendant que les hommes de Guardiola ont enchaîné 13 victoires sur leurs 14 derniers matchs. Dans ce florilège de victoire, City a marqué 49 buts dont cinq fois plus de 4 buts. Au tableau de chasse des équipes comme Liverpool, Arsenal et une humiliation infligée à Chelsea. Pour les joueurs de la Ruhr, malgré l’état de forme du moment, tout n’est pas à jeter. Die Königsblauen (les bleus royaux) sont souvent en jambes dans les grands rendez-vous même si le résultat n’est pas toujours présent.

Le parcours

Le club de la Ruhr a terminé facilement deuxième d’un groupe très homogène comprenant Porto, Galatasaray et le Lokomotiv Moscou. Avec deux victoires et un nul à domicile, les hommes de Tedesco ont fait de la Veltins Arena un formidable atout dans cette Ligue des Champions.

Face à eux, les Citizens sont sortis d’un groupe plutôt relevé avec Lyon, Hoffenheim et le Shaktar. Une première position acquise après avoir lutté contre les hommes de Pep Génésio qui sont restés invaincus face à la bande de Guardiola. Avec 16 buts inscrits dans cette phase de poules, Manchester est la deuxième attaque de cette Ligue des Champions derrière le PSG.

Les hommes forts

Pour les locaux, deux hommes ressortent du lot : le capitaine Ralf Fährmann et son coach Domenico Tedesco. Le premier sera très certainement le joueur le plus sollicité par les attaquants mancuniens pendant que le second aura la lourde tâche de trouver un plan pour contrer Man City. La mission s’annonce des plus ardues mais le technicien allemand est doué et peut nous réserver quelques surprises. Une petite pièce sur le jeune Ahmed Kutucu âgé de seulement 18 ans et qui avait marqué à l’Allianz Arena il y a de cela deux semaines. Sa partie s’annonce agitée mais sa vitesse peut faire la différence face à Laporte ou Stones.

Pour les Citizens, trois hommes forts sont à retenir : Kun Agüero, Bernardo Silva et Aymeric Laporte. Le buteur argentin marche sur l’eau depuis le nouvel an et chaque sortie du petit attaquant est synonyme de feu d’artifice. Bernardo est LE maillon essentiel de City cette saison. J’entends les gens qui me parleront de Fernandinho et qui n’ont pas tort, mais cette saison est celle de l’avènement de Bernardo dans le jeu. Le portugais est impressionnant techniquement mais surtout en terme de volume et d’intensité dans le jeu. Enfin Aymeric Laporte, le français a disputé toutes les rencontres de championnat et de Ligue des Champions. Acheté 50 millions d’euros il y’a un an, Laporte est aujourd’hui le pilier de cette défense et le premier relanceur de l’équipe.

Voilà pour cette présentation des deux équipes. On espère que la magie de la Ligue des Champions opèrera et qu’elle nous réservera plus de spectacle qu’hier soir !

Crédit photo / Betting Odds & Betting Previews



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here