SCHALKE 04 : UNE USINE A TALENTS (1/2)

0
Ligue 1

Reconnu en Allemagne pour sa jeunesse flamboyante, Schalke 04 est une véritable référence en matière de formation de jeunes prodiges, ayant sorti des joueurs tels que Manuel Neuer ou Mesut Özil, quels sont les secrets de la formation de Gelsenkirchen ? Première partie dans l’antre d’un mythique club allemand.

LA KNAPPENSCHMIEDE, BERCEAU DU CLUB

La Knappenschmiede, nom donné au centre de formation de Schalke 04, est une institution de la formation en Allemagne. Dirigée de 2011 à 2017 par Oliver Ruhnert, la Knappe a pour objectif de développer chaque joueur en fonction de l’âge et de la performance. Réorganisé en 2011 à l’arrivée de Ruhnert pour répondre à cet objectif, le centre est désormais séparé en deux divisions, de U9 à U15 puis de U16 à U23, la transition U15-U16 marquant le début du football de compétition que ce soit national ou avec la sélection allemande.

Pour faire grandir ses futurs champions, Schalke peut s’appuyer sur des formateurs de qualité et spécialisés dans leurs catégories respectives. De plus pour les catégories U16 à U23, les jeunes pousses sont encadrées par 4 entraineurs disposant de la Trainer A-Lizenz, la plus haute qualification possible pour un entraineur en Allemagne.

957_kontakt_912x513
La Knappenschmiede, centre de formation de Schalke 04

UNE LÉGENDE DE LA FORMATION

Pour la saison 2016/2017, les quatre techniciens des U16 aux U23 étaient d’anciens joueurs professionnels aux carrières plus ou moins reluisantes : Jurgen Luginger, Stephan Schmidt, Frank Fahrenhorst, mais c’est surtout sur Norbert Elgert que je vais m’attarder.

Entraîneur des U19 depuis 2003, Elgert est considéré comme le meilleur entraîneur de jeunes Outre-Rhin, il est d’ailleurs l’une des rares personnes dans le milieu du football à disposer d’un contrat à vie à Schalke 04. Elgert a pourtant déjà eu l’occasion de côtoyer l’équipe professionnelle en tant qu’adjoint durant 3 ans mais c’est vraiment la formation qui le passionne, un travail que Norbert Elgert juge plus épanouissant avec plus de sens pour lui-même. Il a d’ailleurs remporté le prix d’entraîneur de l’année du football allemand en 2013 signe de sa qualité et de sa reconnaissance.

686539818.jpg
Norbert Elgert / Crédit photo : GettyImages

UN SCOOTING RÉGIONAL

Tout d’abord il faut savoir que la plupart des joueurs issus de la Knappenschmiede sont des joueurs du cru, et on retrouve cette volonté de recruter des joueurs locaux dès le plus jeune âge dans la répartition des recruteurs de Schalke 04 à travers l’Allemagne. Trois scoots ont pour mission de recruter des jeunes de 11 à 16 ans provenant de Rhénanie-Westphalie, l’Etat-Région où se situe Gelsenkirchen ainsi qu’en Basse-Saxe, l’Etat-Région voisin. La zone de prospection est mûrement réfléchie car elle s’agrandit en fonction de l’âge du joueur, les jeunes de 11 ans suivis ne se trouvent pas en dehors du Niederrhein, région de Gelsenkirchen et équivalent d’un département en terme de taille en France dans l’administration allemande.

Puis cinq autres recruteurs prospectent en permanence dans le reste de l’Allemagne des joueurs de 8 à 20 ans qui sont susceptibles d’intégrer la Knappenschmiede à partir de leurs 15 ans seulement si le joueur a évolué avec les équipes de jeunes de la NationalMannschaft, la sélection allemande, permettant aux jeunes joueurs locaux de continuer à évoluer sous les couleurs bleues et blanches de Schalke 04.

NEUER EN ÉTENDARD

Malgré une 37ème position au classement des meilleurs centre de formation d’Europe, c’est en terme de qualité de joueur que Schalke se démarque : Özil, Neuer, Gundogan, Draxler, Leroy Sané ou encore Kolasinac, récemment transféré à Arsenal, tous ont été formés à la Knappe et tous ont évolué sous les ordres de Norbert Elgert ! Le plus impressionnant reste le lieu de naissance de ses joueurs : Neuer, Gundogan et Ozil sont nés à Gelsenkirchen, Sané à dix kilomètres et Draxler à quinze kilomètres de la Veltins-Arena. Les joueurs ne peuvent pas être plus locaux.

Résultat, quelques années plus tard au moment de la revente du joueur, le top 3 des ventes de Schalke est occupé par trois joueurs formés au club, Sané pour 50 millions d’euros à City, Draxler pour 43 millions d’euros à Wolfsburg et Neuer pour 30 millions d’euros au Bayern, soit un total de 123 millions d’euros sans avoir dû débourser un euro à l’achat.

allemagne-coupe-du-monde-bresil-defaite-humiliation.jpg
Parmi les champions du monde allemands quatre ont été formés à Schalke 04, ici Neuer, Höwedes et Özil, mais aussi Draxler.

UNE GÉNÉRATION DORÉE QUI PERDURE

A l’heure actuelle, Schalke 04 compte 8 joueurs formés au club dans son effectif, avec une moyenne de 4 joueurs formés au club alignés par match, la formation fait partie intégrante de la philosophie du club tout comme la post-formation. Parmi les joueurs formés au club on peut retrouver Thilo Kehrer, joueur le plus utilisé par Domenico Tedesco, Max Meyer, petit prodige comparé à Messi pour ses qualités de dribbleur ou encore Fahrmann, gardien titulaire depuis le départ de Neuer et nouveau capitaine du club de la Ruhr depuis le départ de Benedikt Höwedes vers la Juventus après 16 ans de loyaux services, sans compter les nombreux autres jeunes comme McKennie, 18 ans qui a déjà disputé 9 matchs avec Schalke cette saison.

Un recrutement post formation toujours bien mené, des équipes de jeunes toujours bien fournies et performantes, c’est ce que nous verrons dans la deuxième partie jeudi prochain à 18h. A la semaine prochaine !

Corentin Braz (@Corentin_Bjr)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here