6 Nations

Six Nations : Le Pays de Galles bat l’Irlande dans la difficulté

Dans un match à domination alternative, le Pays de Galles s’est imposé contre l’Irlande sur sa pelouse (21-16). Le contenu proposé par les deux sélections ne semble cependant pas à la hauteur pour espérer viser le titre lors de cette édition.

 

Un premier tournant dans la rencontre

Dès la 13e minute, les Irlandais se mettent en difficulté. Les joueurs Gallois menant alors 3 à 0, subissent un déblayage illégal au coude de la part du fer de lance Peter O’Mahony. Carton rouge pour l’expérimenté troisième ligne qui laisse ses partenaires à 14. L’indiscipline continue chez les cadres irlandais à l’image du plaquage haut de Johnny Sexton. Leigh Halfpenny en profite pour convertir (6-0).

Les Irlandais décident alors de remettre la machine en route. Avec de longues séquences offensives, les joueurs d’Andy Farrell s’usent physiquement sans parvenir à franchir le bloc rouge. En imprégnant un rythme élevé sur la partie, l’équipe d’Irlande, alors à 14, parvient à  occuper le camp gallois. Deux pénalités sont passées par Sexton. 3 minutes avant le retour aux vestiaires, le collectif irlandais prend le dessus sur des Gallois en plein doute. Robbie Henshaw trouve un intervalle et sert un partenaire qui est stoppé à un mètre de la zone de marque. Le soutien rapide permet à Tadhg Beirne de se saisir du cuir et de sauter derrière la ligne. L’infériorité numérique a galvanisé le XV du Trèfle qui mène logiquement 6 à 13 à la mi-temps.

 

Le dragon se rebelle

Au retour des vestiaires se sont les locaux qui frappent les premiers. En bénéficiant de l’avantage promulgué par monsieur Barnes, Navidi est parvenu à sortir les bras d’un ballon porté pour servir une chistéra à George North, qui aplatit quelques mètres plus loin. Rees-Zammit, le petit nouveau de l’effectif Gallois est ensuite servi par Leigh Halfpenny. Grâce à un superbe plongeon, il inscrit un essai qui permet à son équipe de faire le Break (18-13). Les Gallois reprennent enfin la tête.

Résultat de recherche d'images pour "Rees-Zammit pays de galles"

Crédit photo : Marseille News

 

L’Irlande essoufflée 

À partir de l’heure de jeu, les attitudes des deux équipes se détachent. Cela marque un nouveau tournant dans la rencontre. Les Irlandais n’ont plus la même énergie, laissée dans les assauts de la première période. Cette perte de concentration se ressent avec une recrudescence de fautes. Halfpenny en profite justement pour agrandir l’écart à 8 points. Mais aussi dans le jeu, Sexton ne trouve pas la touche alors que son équipe avait l’opportunité de porter le ballon dans le camp adverse.

Ce dernier est victime à la 70e minute d’une commotion qui le sort hors de la pelouse. Sa santé, une nouvelle fois mise en danger, est un élément à prendre en compte en vue de la suite de la compétition.

Mais l’Irlande ne se désolidarise pas complètement. Une pénalité de Burns à la 72e donne espoir à l’équipe. Un essai suffirait alors pour renverser leurs adversaires du jour. Jusqu’à la dernière minute, la pression réside sur les Gallois. Un en-avant volontaire au-delà du temps réglementaire rend la balle aux Irlandais. Ringrose met alors du feu au poudre en se défaisant de deux plaquages. Une pénaltouche à la 84e obtenue par l’Irlande fait alors battre les cœurs côté supporters Gallois. Billy Burns, remplaçant de l’irremplaçable Johnny Sexton, fait l’erreur de sortir le ballon du terrain. Le match se termine sur cette bourde, le joueur mange la feuille de match.

 

Le Pays de Galles a vaincu mais a rencontré de nombreuses difficultés malgré sa supériorité numérique. Les deux équipes ont laissé beaucoup d’énergie dans ce match. Rendez-vous dimanche à Dublin…

 

Crédit pour l’image mise en avant : © DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire