En équipe

SM Caen-AS Monaco : Un grand ouf de soulagement !

Victorieux 1-0 hier soir au stade Michel d’Ornano, les Monégasques renouent avec un succès qui les fuit depuis le 11 août ! Face à une équipe de Caen qui avait les armes pour mettre en difficulté Monaco, ces derniers ont rendu une copie encourageante. Analyse.


Montée en régime

Après un coup d’envoi retardé par les jets de papier toilette et le déclenchement de l’arrosage automatique, les Caennais entrent bien dans la rencontre et mettent immédiatement les visiteurs sous pression. Les Rouges et Blancs laissent passer l’orage et commencent à sortir peu à peu dans le camp des locaux. Une première mi-temps assez terne en occasions mais avec beaucoup de rythme. Une situation de un contre un avortée pour le jeune Sofiane Diop et un coup franc de Chadli difficilement renvoyé par Samba ont répondu aux plusieurs corners tirés par Fayçal Fajr qui ont mit à rude épreuve la défense monégasque.

Sur cette première mi-temps, le Stade Malherbe aura beaucoup centré, sans succès, tandis que Monaco, par des transitions offensives intéressantes, ont manqué de justesse dans le dernier geste. Bien en place avec un très bon Tielemans à la baguette, on sent les joueurs de la Principauté capable de mettre à mal cette défense caennaise.

Capitaine et sauveur

Au retour des vestiaires, les joueurs de Thierry Henry repartent sur leur stratégie de jeu en contre attaque et obtient dans les premières minutes un excellent coup-franc obtenu par Henrichs. Radamel Falcao se saisit du ballon et l’envoie au fond des filets. 1-0 Monaco. Une explosion de joie pour les joueurs de la Principauté et une union sur cette célébration qui en dit long sur les souffrances traversées. Inoffensifs dans le jeu, les Caennais répondent principalement sur coups de pied arrêtés. Monaco aura l’occasion de faire le break sur une double occasion de Diop et Golovin, bien stoppée par Brice Samba.

Après une barre transversale de Tielemans sur coup-franc, l’ASM se recroqueville dans sa moitié de terrain laissant le ballon à Malherbe. Dans les arrêts de jeu, à la suite d’un énième centre, Tchokounté pousse le ballon au fond des filets et croit sauver les siens. Malheureusement pour lui, l’arbitre fera appel à la VAR et révèlera une main de Tchokounté suivi d’un hors-jeu de Paul Baysse. L’AS Monaco s’impose donc sur la plus petite des marges et Thierry Henry remporte là son premier succès en tant qu’entraîneur principal.

Une équipe de Monaco encore fébrile mais ayant fait preuve de caractère, un onze organisé avec l’envie de mettre un terme à cette spirale noire. Les hommes de Titi ont travaillé et ça se voit, l’ASM recevra Montpellier le week-end prochain après un déplacement à Madrid en Ligue des Champions. Cette victoire va permettre à Monaco de souffler un peu et de gagner en sérénité, attention néanmoins, le chemin de croix ne fait que débuter.




Crédit photo / Monaco-Matin



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
amet, nec Sed ante. Praesent commodo leo. venenatis