SRFC – LOSC : Joute d’européens déçus

Alors que les deux clubs retrouvaient l’Europe cette semaine, les deux ont finalement déchanté. Lille, qui a subi une leçon de réalisme à Amsterdam, s’est incliné 3-0. Pour Rennes, le nul concédé face au Celtic Glasgow fait figure de défaite. Supérieurs dans le jeu et dans la forme, ils n’ont finalement pas réussi à se défaire du piège écossais. Le SRFC et le LOSC s’affrontent ce dimanche, à 15h, au Roazhon Park à Rennes, pour conforter un peu plus leur place en haut du classement. 

Le SRFC, tête de classe de Ligue 1

Première équipe à avoir infligé une défait au Paris Saint-Germain cette saison, le SRFC est dans la droite lignée de sa saison précédente. Avec des recrutements intelligents (Rafinha, Tait, J. Martin), le club semble paré pour assumer la Ligue Europa et la Ligue 1 de frond. Actuellement avec 10 points au compteur, 2 derrière le PSG, Rennes est la première des autres. Si elle reste cependant sur deux matchs sans victoire (dont un nul retentissant à Brest), Lille semble le candidat idéal pour se réveiller. En effet, Rennes a remporté ses 4 dernières confrontations à domicile face à Lille, dont une en Coupe de France l’année passée.

LOSC Lille, pour se relever

Bien assommés par leur défait logique quoique cruelle face à Amsterdam, Lille est également un bon élève de Ligue 1. Avec 9 points au compteur, ils peuvent dépasser leur adversaire de ce dimanche en cas de victoire. Et venir titiller le PSG, qui affronte Lyon plus tard dans la soirée. La perte de Pépé, leur joueur star envolé pour Arsenal, a été bien compensée par l’arrivée d’Osimhen. L’international nigérian est déjà l’auteur de 5 buts en autant de rencontre. De quoi aider Lille à confirmer sa bonne saison de l’année dernière.

Qui en sortira vainqueur ?

Rennes, qui a joué deux jours plus tard que Lille en Europe, risque d’accuser le coup physiquement. Si Da Silva ne sera peut-être pas remis suite à son choc ce jeudi, il faudra retrouver de l’équilibre au sein de cette défense. Et avec des joueurs toujours plus rapides en face (Bamba, Ikoné, Osimhen, Araujo), les défenseurs ont intérêt à veiller au grain. Côté offensif, Rennes a également des arguments à faire valoir, même si leur efficacité a été remise en cause après le match face à Glasgow. On en attend en tout cas beaucoup plus de ce secteur au sein du staff du SRFC. Le match nul est donc envisageable, entre deux équipes émoussées.

A propos de l'auteur

Si un jour on m'avait dit que je deviendrais journaliste F1 ... Fan d'athlètes espagnols en tout genre, mais surtout d'un en particulier. Considéré comme un footix par mes pairs, je supporte fièrement l'Olympique Lyonnais. Considéré comme un basketix par mes pairs, je supporte fièrement GSW.

Poster un commentaire

quis, Curabitur porta. sem, risus. id libero venenatis ultricies dictum dolor Nullam