Stade Brestois 29 – Stade Rennais : La Bretagne en fête !

Après la relégation de l’EAG, un nouveau club breton a pris sa place en Ligue 1 Conforama. Et c’est lors de cette journée qu’une équipe pourra prendre l’avantage sur la domination régionale. Face à un Stade Rennais qui marche fort en ce début de saison, les pirates n’ont pas encore dit leur dernier mot, tonnerre de Brest !

 

Le contexte :

Le promu Brestois, réalise un début de saison poussif, après avoir débuté par deux matchs nuls en se faisant rejoindre en fin de match (Toulouse, Saint-Etienne), ils ont obtenu leur première victoire face à Reims (1-0). Mais avant la trêve internationale ils ont coulé face à Nîmes  (3-0), le coach Olivier Dall ‘ OGlio  pointant un déficit mental a ses joueurs. La trêve a permis de retravailler et d’accueillir deux recrues avec les arrivées d’Alexandre Mendy (ex Bordeaux) et de l’ex défenseur lensois Jean Kevin Duverne. Ce premier derby de la saison doit servir de catalyseur pour les Brestois privés de l’attaquant Irvin Cardona (adducteurs) et de Duverne mais qui pourront compter sur le soutien de tout Francis- Le Blé.

 

Du côté de la capitale bretonne, tout roulait plutôt bien en ce début de saison avec 3 victoires en autant de rencontres mais la défaite à la dernière minute contre Nice avant la trêve a fait redescendre Rennes de son nuage. ” C’est un match important. Il y a la dimension régionale pour eux comme pour nous. Les deux équipes ont la nécessité de se rattraper du dernier match. On restait sur huit matches sans défaite en comptant la fin de saison dernière. ” témoignait Julien Stephan en conférence de presse. Mais difficile de ne pas penser au match d’Europa League qui attend les Rennais jeudi soir face au Celtic. C’est pour jouer sur plusieurs tableaux que les joueurs rouge et noir se sont renforcés avec le retour de Joris Gnagnon en défense central, de Jonas Martin au milieu et de l’attaquant Raphinha.

Les deux équipes voudront ainsi se relancer et comme le dit le dicton un derby ça ne se joue pas ça se gagne.

 

 

Le chiffre

  1. Brest n’a remporté qu’un seul de ses 6 matchs face à Rennes en Ligue 1 au 21e siècle (2 nuls, 3 défaites), c’était lors de la saison 2010-2011 avec une victoire des Brestois 2-0 à Francis-Le Blé (Nolan Roux et Bruno Grougi). Une longue disette pour les Finistériens qui aimeraient casser cette série.

Le joueur a suivre

Deuxième recrue la plus chère de l’histoire du Stade Rennais (21 millions), l’ailier droit brésilien Raphinha a débarqué en Bretagne en provenance du Sporting avec beaucoup d’attentes.” C’est un ailier  complètement différent d’Ismaïla Sarr. L’un était axé sur la vitesse et sur la verticalité. L’autre est plus sur la technique et l’élimination de manière plus chaloupée.” présente Julien Stephan. Très technique, ce joueur devrait rapidement faire des étincelles au sein de notre Ligue des Talents et pourquoi pas dès ce soir

 

Les compositions probables

Stade Brestois 29 : Larsonneur – Bain,Perraud, Faussurier, Castelletto – Court, Belkebla, Grandsir, Diallo – Autret, Charbonnier

Stade Rennais : Mendy- Morel, Gnagnon, Traoré, Da Silva, Maoussa –  Grenier, Camavinga, Bourigeaud – Raphinha, Siebatcheu

 

Un derby est toujours un match particulier, après leur dernière défaite, les deux équipes voudront se relancer. Attention au degré d’implication des Rennais avant le match de jeudi. Dans un stade Francis-Le Blé en fusion, je vois un match nul entre ces deux équipes. Rendez vous à 20h dans le Finistère. 

 

Crédit photo : LOÏC L’HUILLIER/  Ouest France

 

 

A propos de l'auteur

Je cours, j’analyse la Ligue 1 et je regarde de la Nba jusqu'à 5 h du matin . Celtics fan et habitué au maintien de la dernière journée avec le SM Caen. @Lejeune98Adrien chez l'oiseau bleu.

Poster un commentaire

ut ut leo felis libero luctus ut Phasellus