Stade de Reims : Champagne ou Mousseux ?

0
(crédit photo : wesportfr.com
Ligue 1

Deux ans près leur retour dans l’élite, Reims confirme et maîtrise son sujet. Les hommes de David Guion ont réalisé une bonne saison et se permettent d’être la meilleure défense du championnat. Zoom sur cette saison 2019-2020.

La saison :

En Ligue 1 :

5ème du championnat en 28 rencontres (10 victoires, 11 nuls, 7 défaites, à la J28), meilleure défense du championnat, Reims est revenu en force dans l’élite du football français. Les matchs ne sont pas les plus spectaculaires mais les résultats sont là. De plus, si le championnat s’arrête ici, grâce à cette 5ème place, Reims peut espérer jouer les phases de poules de l’Europa League.

En Coupe de la Ligue :

Débutant la compétition en 16ème de finale contre Bourg-en-Bresse (2-1), les Rémois ont enchaîné les bons résultats : victoire contre Montpellier (1-0), victoire contre Strasbourg (0-0 puis 4-2 aux tabs). Un beau parcours avant de tomber contre le PSG (0-3). Sans nul doute une belle épopée en Coupe de la Ligue.

En Coupe de France :

A l’inverse de la Coupe de la Ligue, ici ça a coupé court. En effet, c’est dès les 32ème de finale que Reims s’est incliné face à Monaco (1-2). Une mauvaise performance vite oubliée.

L’effet rétro : une saison un peu irrégulière

Mais enfin comment peut-on encenser à ce point Reims pour au final dire que leur saison fut irrégulière, me demanderez-vous ?

Reims avait frappé fort dès la première journée de championnat en battant l’OM, au Vélodrome, sur le score de 0-2. Une première impression et un message clair envoyé, Reims était de retour. On avait eu une nette domination rémoise et des marseillais qui tentaient de lutter mais sans parvenir à concrétiser le peu d’occasions à leur disposition.

Et puis juste après cette belle entrée en matière, il y a eu deux matchs. Dans un premier temps, le match contre Strasbourg. Un match pauvre en jeu, en occasion, on ne retrouvait pas les rémois que l’on avait connu la semaine passée. Score final 0-0 et tout à reprendre. Juste après, Reims se déplaçait à Brest. Dominé, sans ballons et surtout sans réussite, c’est Gaëtan Charbonnier qui sera le bourreau des rémois. Score final 1-0 et un sentiment amer sur le bout des lèvres.

C’est pour cette raison que je parle de saison irrégulière dans le sens où Reims est capable de très bonnes performances comme on l’a vu contre Marseille, mais également contre Paris (0-2). Puis juste après cela, Reims va être mis à mal par une équipe qui est censée être plus abordable comme Strasbourg ou Nîmes. Loin de moi l’idée de dire que ces équipes sont plus faibles que Reims, seulement je ne sais comment expliquer ce constat flagrant. Est-ce dû à une mauvaise préparation ? Ou bien Reims est-il très bien préparé par ses adversaires ? Certains équipes sous-estiment les rémois ? Ou bien tout simplement un match ne fait pas l’autre et le football reste un sport imprévisible ?

Ce que l’arrêt du championnat change :

Si la saison se termine dès aujourd’hui, c’est-à-dire à la J28, cela ce sera bénéfique au SDR, 5ème à l’heure actuelle. Les phases de poules d’Europa League n’ont jamais été aussi accessible pour les rémois. De plus, cela permet d’éviter la rencontre avec Lyon, 7ème à un point de Reims, une rencontre qui aurait pu être défavorable si elle était perdue par le SDR. Mais si l’on arrête la saison à la J27, alors Reims est 7ème et ne peut plus prétendre à grand chose.

Tops :

Younis Abdelhamid

(crédit photo : africatopsports.com)

Il a joué tous les matchs, a prolongé son contrat de deux ans et est le meilleur défenseur de Ligue 1 selon L’Equipe. Il est le patron de la défense rémoise avec Axel Disasi ainsi que l’un des artisans majeurs de la remontée en Ligue 1, il y a deux ans.

Predrag Rajkovic

(crédit photo : sport.francetvinfo.fr)

Illustre inconnu n’ayant jamais joué dans l’un des 5 grands championnats, il est le résultat du pari de Jean-Pierre Caillot, qui a été chercher le portier serbe au Macabi Tel-Aviv. Au final, il s’est imposé comme une gardien de référence et est devenu le roi des pénaltys. Il est le seul gardien à avoir repoussé 4 pénaltys lors de la saison 2019-2020, dans toute l’Europe.

Axel Disasi

(crédit photo : allpaname.fr)

A seulement 22 ans, et pour sa première saison chez les grands, Axel Disasi s’est imposé comme une révélation. Auteur de plusieurs prestations de haute volée, le jeune congolais est pisté de très près par plusieurs grands clubs notamment Arsenal.

Flops :

Hyun-Jun Suk

(crédit photo : lequipe.fr)

Un petit tour et puis s’en va. Voilà comment on peut résumer le passage de l’ancien troyen à Reims. Acheté 3,5 millions d’euros à l’ESTAC, le coréen n’aura marqué qu’un seul but en 13 matchs. Des performances peu convaincantes qui ont poussé le club à le revendre à Troyes.

Anastasios Donis

(crédit photo : francefootball.fr)

Arrivé tout droit de Stuttgart (D2 Allemande), l’avant-centre grec était annoncé comme une solide recrue, qui allait apporter une plus-value à Reims. En 15 matchs, le bilan est moyen, voir mauvais. 0 but, 1 carton jaune et seulement 6 matchs annoncés comme titulaire. A voir si la saison reprend ou lors de la prochaine saison.

Perspective d’avenir :

Pour le moment, l’équipe est en confiance et a réalisé une belle saison. On ne peut qu’espérer que cela continue sur cette lancée. Certes, David Guion a fait le choix d’abandonner un football plus “champagne” pour privilégier une défense plus solide. Cependant, ce choix est plus que pertinent. Plusieurs joueurs se sont révélés et l’Europe est à nouveau accessible pour Reims.

Si le mercato d’été a lieu, il y a de fortes chances pour certains joueurs partent du club. Le plus probable est le cas d’Axel Disasi qui est suivi de près par Arsenal mais également par d’autres clubs européens. Boulaye Dia et El Bilal Touré devraient également quitté le club cet été. Enfin, Predrag Rajkovic est suivi de très près par Séville qui souhaiterait s’offrir les services du portier serbe. Affaire à suivre.

Dès demain, retrouvez la review de la saison du LOSC !

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here