En équipe

Stade de Reims : l’Europe en ligne de mire

L’an dernier, Reims a surpris beaucoup de monde en se classant à la 6e place et en décrochant une qualification pour les barrages de l’Europa League, une première depuis 56 ans ! Pour cette reprise, faisons un tour des forces en présence pour cette nouvelle saison.

Le rétro :

6e, 41 points avec 10 victoires, 11 nuls et 7 défaites, le bilan de David Guion est plutôt bon sur le banc rémois. De plus, grâce à la victoire du PSG sur l’ASSE, Reims a retrouvé l’Europe depuis un disette de plus de 50 ans.

Avec un style de jeu axé sur le défense notamment porté par l’ancien rémois Axel Disasi et le taulier, Yunis Abdelhamid, Reims s’est illustré parmi les meilleures défenses d’Europe, tout en étant l’une des rares équipes d’Europe à cumuler 4 arrêts sur penaltys en une saison.
Cependant, la défense rémoise n’est pas le seul point fort des rémois, l’un des autres atouts se trouve juste derrière et je veux parler de leur gardien, Predrag Rajkovic. Le portier serbe a réalisé une saison de haute volée, avec 10 clean-sheets. Véritable mur, aucun doute qu’il sera encore d’un grand secours pour cette saison.
En attaque, deux joueurs se sont également illustrés : Boulaye Dia et El Bilal Touré. L’un est auteur de sept réalisations en Ligue 1, l’autre a tout juste 18 ans et est auteur de plusieurs belles prestations.

Le mercato rémois :

Reims a réalisé un mercato intéressant et intelligent. Certes les noms ne sont pas les plus vendeurs, cependant chacun vient apporter sa pierre à l’édifice. Par exemple, l’ancien joueur de la Lazio, Valon Berisha viendra apporter son expérience et sa vision de jeu, tout en permettant de créer une connexion avec Arber Zeneli, l’autre kosovar de l’équipe. Thibault De Smet (latéral gauche) ou Fraser Hornby (milieu offensif) sont de jeunes joueurs prometteurs. Anastasios Donis, après un prêt en Allemagne revient pour se montrer sous un meilleur jour que l’an dernier. Quant à Wout Faes, le jeune Belge aura la lourde tache de pallier au départ d’Axel Disasi. Grand espoir belge, nul doute qu’il saura se montrer à la hauteur.

Pour ce qui est des départs, vous avez compris qu’Axel Disasi est parti vers l’AS Monaco, ce qui est une très belle opération pour le club de la principauté. Hassane Kamara s’est engagé avec l’OGC Nice, d’où le recrutement de Thibault de Smet. Alaixys Romao est parti vers l’EAG tandis que Nicolas Lemaître a été prêté au Quevilly-Rouen Métropole. Enfin, rien n’est encore fait, mais il est possible qu’à l’hiver Boulaye Dia quitte la région champenoise. Différents clubs sont intéressés par l’avant-centre notamment l’OM.

Les forces en présence :

Les cages devraient être gardées par Rajkovic sauf blessure ou décision de David Guion, qui ferait jouer Yehvann Diouf. L’arrière-garde sera assurée par le duo Faes-Abdelhamid, bien que Dario Maresic évolue au même poste, tout en pouvant jouer au poste de latéral. Reims dispose de quatre latéraux : Ghislain Konan/Thibault De Smet à gauche ; Thomas Foket/Sambou Sissoko à droite.

Le milieu rémois est très fourni et déborde de talents à commencer par Xavier Chavalerin et Marshall Munetsi, milieux défensifs. Trois joueurs évoluent en milieu central à savoir Valon Berisha, Moreto Cassama et Tristan Dingomé. Fraser Hornby et Mathieu Cafaro sont les milieux offensifs de l’équipe.

L’attaque rémoise et surtout son aile gauche est également fournie avec Arber Zeneli, Nathanaël Mbuku et Moussa Doumbia, qui peut également jouer ailier droit. Dereck Kutesa est l’autre ailier droit de l’effectif. Enfin, Reims dispose de quatre avant-centres : Boulaye Dia, El Bilal Touré, Kaj Sierhuis et Anastasios Donis.

L’équipe type de la saison : Rajkovic – De Smet, Abdelhamid, Faes, Foket – Zeneli, Chavalerin, Cassama, Kutesa – Dia, Touré.

Le joueur à suivre :

Cette saison, je jetterai mon dévolu sur El Bilal Touré. L’an dernier, il avait marqué trois buts en sept matchs. Cette saison, en un match, il a déjà marqué mais a également délivré une passe décisive. Bourré de qualités techniques et adroit face au but, le jeune Malien n’en est qu’à ses débuts.

L’objectif de la saison :

Bien évidemment, l’objectif principal est la Coupe d’Europe. Le plus important, lors des deux prochains mois, est de réussir à passer les phases qualificatives. Une fois la qualification assurée, David Guion devra réussir à trouver le juste milieu et où mettre son énergie entre la Ligue 1 et l’Europa League.

Contrairement à l’an dernier, Reims joue sur deux tableaux et j’ai peur que cela impacte la qualité de jeu. De plus, les nouvelles recrues doivent encore trouver leur marques dans un collectif qui se connait déjà très bien. De ce fait, je pense que Reims sera dans le top 10, mais plus autour de la 8e place plutôt que de la 6e de l’an dernier.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero Aliquam felis commodo dictum ut id consectetur lectus