Cyclisme

Tirreno-Adriatico 2024 : La liste des engagés et favoris

Avec le Tirreno-Adriatico 2024 qui se profile du 4 au 10 mars, on peut enfin dire que le peloton rentre dans le vif du sujet. Certes, les classiques ont fait leur retour ces derniers jours, mais avec cette course d'une semaine, le circuit World Tour attaque désormais les choses sérieuses. En parallèle du Paris-Nice, ces rendez-vous sont l'occasion d'accentuer la préparation pour les premiers grands objectifs de la saison à l'image des classiques ou bien du Giro. En attendant le début de la course à étapes italienne, retrouvez ici la présentation des favoris ainsi que les autres engagés.

Une semaine en France ou une semaine en Italie ? C'est le choix que doivent faire chaque année en mars les cyclistes du circuit World Tour. Au total, sept étapes réparties en sept jours attendent les coureurs. 1115 kilomètres séparent Lido di Camaiore, lieu du prologue inaugural, et San Benedetto del Tronto, ville d'arrivée de cette semaine en terre italienne. Une chose est sûre : il y en aura pour tous les profils. Entre le chrono du lundi, les vallons du mardi et mercredi, la montagne du jeudi au samedi et le plat pour conclure le dimanche, tout le monde aura de quoi s'exprimer.

Concernant les coureurs engagés, il est probable que le premier porteur du maillot de leader soit Italien. Annoncé dans la startlist d'Ineos Grenadiers, Filippo Ganna est clairement le favori pour remporter le prologue inaugural. Pour les autres locaux, on peut imaginer que Jonathan Milan et Davide Cimolai feront tout pour mener la vie dure à la tête de série numéro une du classement par points, Jasper Philipsen.

Tirreno-Adriatico 2024 : les favoris et les Français engagés

On peut désormais dire avec certitude que le vainqueur de l'an dernier ne récidivera pas son exploit en 2024. En effet, Primoz Roglic (Bora-Hansgrohe) a été convoqué par son équipe pour prendre part au Paris-Nice. Si tout le monde attendait un duel Jonas Vingegaard – Tadej Pogacar sur cette 59e édition du Tirreno-Adriatico, il n'en sera rien. Jusqu'à preuve du contraire, le Slovène ne sera pas au départ de la course italienne. De son côté, Jonas Vingegaard s'est vu accorder l'étiquette de favori pour la victoire finale. Face à lui, il trouvera des adversaires redoutables sur un tour d'une semaine à l'image de Simon Yates (Jayco-Alula) ou encore de Juan Ayuso (UAE Team Emirates).

Chez les Français, Julian Alaphilippe poursuivra sa virée sur les routes de la Botte après les Strade Bianche. Le cycliste de Soudal Quick-Step aura de quoi s'exprimer, notamment sur la troisième étape entre Volterra et Gualdo Tadino. Encore faudra-t-il qu'il soit en forme s'il veut de nouveau peser sur la course. Chez Cofidis, Guillaume Martin viendra jouer sa chance à fond sur le classement général tandis que Romain Grégoire (Groupama-FDJ) sera là pour engranger de l'expérience aux côtés d'un peloton de haut niveau. Et puis, dans un grand jour, il est même possible de voir le Tricolore à l'offensive.

Data powered by FirstCycling.com

 

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut