TOP 100 des meilleurs cyclistes ( du 15è au 11è)

Entre le Giro et le Tour de France, la rédaction cyclisme de WeSportFr a décidé de classer les 100 meilleurs cyclistes de la deuxième moitié du XXè siècle à nos jours. On aborde les derniers hectomètres de la course, le top 10 leur a échappé de eu pour un groupe de 5 coureurs classés entre la 15è et la 11è places ! Tom Boonen, Alberto Contador ou encore Louison Bobet sont de la partie.

15e : Frederico Bahamontès

Il n’a certes pas le plus grand palmarès de l’histoire du cyclisme puisqu’il n’agagné qu’un seul grand tour : le tour de France en 1959. Surement un de ceux malheureux d’être tombé dans l’époque de Jacques Anquetil. Mais ce qu’on retiendra avant tout de Frederico Bahamontès, c’est son tempérament offensif. Il cumule 52 passages en tête d’un col sur le tour de France, un record  par ailleurs. C’est également ses formidables talents de grimpeur : 9 fois meilleur grimpeur sur les 3 grands tours dont 6 fois sur le tour de France. Il cumule également 11 victoires d’étapes sur ces 3 grands tours . Comme quoi il n’y a pas que le palmarès qui marque les esprits.

14e : Tom Boonen

Tom boonen dit tommeke c’est 121 victoires professionnelles ! Il est sans doute le plus grand coureur de classiques de sa génération et l’un des plus grands de tous les temps. Quand on est co-recordman de victoire sur Paris-roubaix (2005/2008/2009/2012) avec son compatriote Roger De Vlaeminck, ainsi que triple vainqueur du tour des Flandres , ça parle de soi-même, il est même le seul à avoir réalisé 2 fois le doublé Paris-Roubaix et Tour des Flandres . Il faut ajouter à cela 5 grand prix E3 (recordman de l’epreuve) et 3 Gand-Wevelgem ! Ses duels avec Fabian Cancellara n’ont rendu ses victoires que plus belle. Toujours Dans le domaine des courses d’un jour, tom Boonen a été 2 fois champion de Belgique et une fois champion du monde en 2005 devant Alejandro Valverde. Malgré plusieurs podiums, il n’a jamais réussi à lever les bras sur Milan-San Remo, sans doute son plus grand regret.

On l’oublie parfois, mais en plus d’être un fabuleux classicman , Tom Boonen est aussi un grand sprinteur, il a gagné plusieurs étapes sur Paris-Nice et le tour d’Espagne mais surtout 6 étapes du tour de France avec en prime le maillot vert en 2007. Un coureur complet !

 

13e : Felice Gimondi

Certes , nous sommes très peu à l’avoir vu devant notre téléviseur. Mais beaucoup ont déjà entendu son nom et/ou vu des cassettes de ses performances incroyables. Un de ceux, très rare dans le cyclisme moderne, qui réussisse à performer sur les grands tours et sur les classiques . Vainqueur de Milan San Remo, Paris-Roubaix et le tour de Lombardie pour les classiques . Il a également gagné 3 fois le tour d’Italie, 1 fois le tour d’Espagne et de France. Il est donc dans le cercle très fermé des vainqueurs des 3 grands tours comme le prochain au classement. Ajoutez à cela un titre de champion du monde, 2 titres de champion d’Italie et 14 victoires d’étapes sur le grand tour, vous avez un coureur au palmarès extraordinaire

L’italien a eu la malchance de courir dans la même période du grand Eddy Merckx. Il a multiplié les places de second derrière le cannibale ( 1 fois sur le tour de France , 2 fois sur le tour d’Espagne , une fois sur les championnats du monde etc…) Il a d’ailleurs terminé 12 fois sur le podium d’un grand tour à une unité du record de Jacques Anquetil (13) .

Enfin Gimondi était un coureur reconnu pour ses prouesse tactiques et sa polyvalence sur tous les types de courses

 

12e : Alberto Contador

Un de ceux qui m’a fait adoré ce sport . Encore un des 7 membres du cercle très fermé des vainqueurs des 3 grands tours, ça situe le coureur. Alberto Contador, c’est un palmarès très étoffé, vainqueur de 7 grands tours (2 Tour de France, 2 tour d’Italie et 3 tour d’Espagne). Mais c’est aussi et surtout un panache extraordinaire, rare dans une époque où le cyclisme est de plus en plus aseptisé. L’espagnol était capable d’attaquer à plus de 50 kilomètres de l’arrivée pour renverser les situations les plus difficiles mais parfois tout perdre. On se souviendra de son duel mythique avec Andy Schleck lors du tour de France 2010, ou encore de sa victoire à l’Angliru (le seul à y avoir levé les bras deux fois) pour son dernier tour d’Espagne en 2017.  Une victoire face à Christopher Froome sur le tour de France, la victoire d’un monument ou encore sa non présence dans l’affaire puerto, lui aurait permis de figurer encore plus haut dans ce classement

 

11e : Louison Bobet

Sa période d’hégémonie fut relativement courte de 1950 à 1956 globalement mais quelle période !    

L’histoire retiendra qu’il fut le premier coureur à gagner 3 fois d’affilée le tour de France entre 1953 et 1955. IL aura marqué le tour de France de son empreinte avec également 2 maillots de meilleur grimpeur et 11 victoire d’étapes. Il n’aura malheureusement pas réussi à autant performer sur les deux autres tours avec uniquement 2 victoires d’étapes sur le Giro. Louison Bobet était aussi un coureur de classiques, vainqueur de 4 des 5 monuments. Seul Liège Bastogne Liège lui a résisté. Pour couronner une splendide carrière, il est aussi double champion de France sur route et champion du monde.

Louison Bobet fut un des premiers avec Fausto Coppi à professionnaliser le métier avec des méthodes d’entrainements plus poussées. Il jouit d’une immense popularité tout au long de sa carrière , suscitant encore plus l’engouement des français pour le cyclisme. Bref Bravo Louison et cocorico !

 

 

Demain, on attaque le top 10, les 10 meilleurs cyclistes de tous les temps selon la rédaction de WeSportFr. Attention, surprises !

Poster un commentaire

Aliquam felis Sed quis at massa odio ut Aenean risus ut nec