En équipe

Top 14 (demi-finales) : Toulouse tient sa finale !

Dans un match qui n’a pas été forcément le feu d’artifice que l’on attendait, le Stade Toulousain a su tirer son épingle du jeu et disposer du Stade Rochelais (20-6) pour se qualifier pour la finale du Top 14. Une première depuis 2012.

 

L’opposition promettait d’être serrée, les deux équipes étant réputées pour envoyer du jeu. Le Stade Toulousain, premier de la phase régulière, défiait le Stade Rochelais à Bordeaux dans cette première demi-finale du Top 14 édition 2018/2019. Sans matchs officiels depuis deux semaines, les Toulousains ont d’entrée la volonté d’occuper le terrain adverse et de mettre de l’intensité. Chose qu’ils réussissent à faire, puisqu’ils ouvrent le score par Sofiane Guitoune, qui finit derrière les perches peu avant le quart d’heure de jeu. Par la suite, les Rochelais rentrent progressivement dans leur rencontre, et mettent d’avantage la main sur le ballon. Une rébellion qui se concrétise au tableau d’affichage, puisque West inscrit deux pénalités et permet à son équipe de recoller à 6-7. Malgré une grosse alerte avec un essai refusé d’Antoine Dupont, les coéquipiers de Vincent Rattez sont au contact de ceux de Thomas Ramos (un des hommes de cette première période côté toulousains) à la mi-temps.

La deuxième mi-temps se résume dans un premier temps à une bataille au milieu de terrain pendant une petite vingtaine de minutes, sans grandes ouvertures ni éclaircies pour les deux équipes. A l’heure de jeu, les Toulousains mettent la main sur le ballon et accélèrent dans l’entre-jeu. Moment choisi par Sébastien Bezy pour filer dans l’en-but rochelais sur une phase de conservation des Rouges et Noirs. A peine cinq minutes plus tard, c’est au tour de Kolbe d’attaquer la défense adverse et d’y aller de son essai. Archi-dominateurs dans le camp maritime, les hommes d’Ugo Mola font logiquement respecter la hiérarchie, et assomment définitivement leurs adversaires du soir par la botte de Sébastien Bezy, qui inscrit une dernière pénalité pour sceller la victoire de son équipe.

 

Le Stade Toulousain s’impose donc 20 à 6 et se qualifie pour la finale du championnat de France. Il tentera la semaine prochaine de décrocher un 20ème Bouclier de Brennus, au Stade de France.

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
venenatis, at risus elementum tempus Lorem