Rugby

Top 14 : l’Aviron Bayonnais domine le Racing 92

Aviron Bayonnais

Ce samedi après-midi, pour la 20e journée de Top 14, le Racing 92 (3e) se déplaçait au Stade Jean-Dauger pour affronter l’Aviron Bayonnais (12e). Si les Racingmen avaient l’occasion de mettre la pression sur le Stade Rochelais en cas de victoire, Bayonne pouvait se donner de l’air en bas du classement.

 

Bayonne maîtrise…

En déplacement dans le Pays Basque ce samedi après-midi, le Racing 92, qui espère prendre la direction de Saint-Denis à la fin de la saison, a eu du mal a rentré dans cette rencontre. Bien installé dans les 22 mètres adverses, Bayonne a profité d’un hors-jeu d’Antoine Gibert pour inscrire les trois premiers points du match grâce à Gaëtan Germain (3-0, 9e). Gibert a encore été à la faute quatre minutes plus tard : Aymeric Luc a bien anticipé une passe de l’ouvreur francilien et a intercepté la balle pour aller marquer un essai de 60 mètres (10-0 après la transformation de Germain, 13e). Les hommes de Laurent Travers ont manqué d’encaisser un nouvel essai de Michael Ruru, sauvés par un en-avant (22e).

Si Bayonne maîtrise, le Racing n’est pas loin de franchir la ligne, à plusieurs reprises. Auteur d’un excellent début de match, Maxime Lafage s’est rendu coupable d’un coude haut au niveau du sternum et a été sanctionné d’un carton jaune (28e). En supériorité numérique, les Racingmen ont alors réussi à développer du jeu, notamment sur les extérieurs. Malheureusement pour eux, Donovan Taofifenua, qui croyait avoir marqué, a mis le pied en touche avant d’aplatir le cuir (31e). Nouvelle occasion deux minutes plus tard, mais Eddy Ben Arous a perdu le contrôle du ballon avant d’aplatir. Maxime Machenaud s’est tout de même chargé de réduire l’écart grâce à une pénalité, suite à un hors-jeu bayonnais (10-3, 34e).

 

… et ne faiblit pas !

Après un raté juste avant la pause, Germain est revenu cinq minutes avant tout le monde pour s’exercer devant les perches. Un souci du détail payant car il a de nouveau réglé la mire au retour des vestiaires et redonné 10 points d’écart aux siens (13-3, 42e). Machenaud lui a répondu à la 45e pour revenir à un essai transformé d’écart (13-6). Alors que les deux équipes ne trouvaient plus la faille, Laurent Travers a décidé d’effectuer tous ces changements. Coaching gagnant : grâce au travail de Teddy Iribaren, nouvel entrant, Yoan Tanga s’en est allé marquer entre les perches et a ramené le Racing à hauteur de son adversaire (13-13 après la transformation d’Iribaren, 56e).

Du côté bayonnais, les changements aussi ont fait la différence. Alors que Germain a apporté le surnombre sur le côté, il a trouvé Arthur Duhau, qui a inscrit le deuxième essai de son équipe, quelques secondes après être entré en jeu (20-13 après la transformation de Germain, 62e). L’arrière de l’Aviron a ajouté trois nouveaux points après une faute de Kolingar (23-13, 66e). Pauvres techniquement, les Franciliens ont manqué, pour la troisième fois aujourd’hui, de marquer un essai par l’intermédiaire de Boris Palu (71e). On en restera là. Score final : 23 à 13 pour l’Aviron Bayonnais.

 

Après un match où ils n’ont quasiment jamais été dangereux, les Racingmen repartent de Jean-Dauger avec aucun point à la ceinture et manquent l’occasion de prendre la 2e place. L’Aviron Bayonnais signe, quant à lui, une victoire importante dans la course au maintien et s’éloigne de la 13e place, synonyme de barrage.

Crédit photo : France Bleu Pays Basque

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire