Ça roule…

Tops-flops 2020 : Sunweb, la jeunesse pour l’avenir

L’équipe Sunweb termine l’année 2020 avec seize victoires au compteur ainsi qu’une quatrième place au classement PCS. Les objectifs affichés se concentraient sur des victoires d’étapes puisque aucun coureur ne semblait pouvoir jouer les classements généraux des grandes courses. Des résultats plus qu’encourageants pour l’équipe allemande qui s’impose de plus en plus dans les pelotons.

Zoom sur LA course 

Sur la route de le 12e étape du Tour de France entre Sauvigny et Saran, Marc Hirschi est enfin récompensé par une victoire. Au terme d’une course ponctuée de nombreuses attaques, le Suisse part seul en tête et ne sera jamais rattrapé par ses poursuivants. Une première victoire sur le Tour pour la révélation de Sunweb. Ce jour-là, son partenaire Søren Kragh Andersen complète le podium avec une troisième place.

Hirschi et Hindley : quand les jeunes assurent la relève

La saison a très vite été enflammée. Dès le mois de janvier, le coureur australien de 24 ans Jai Hindley remporte le premier prix dans son pays à l’occasion de la Jayco Herald Sun Tour. Lui et ses partenaires remportent trois courses sur les cinq de la compétition. L’équipe commence la saison de la meilleure des manières et découvre un cycliste talentueux.

Marc Hirschi a lui aussi brillé lors de cette saison 2020. Une victoire sur la Flèche Wallonne, il obtient la deuxième place à l’issue de Liège-Bastonne-Liège, et a fait troisième aux championnats du monde. La victoire sur le Tour de France en Corrèze a permis d’essuyer ses deux déceptions de Nice et de Laruns où il a terminé deuxième et troisième. Hirschi s’est même offert un podium sur les Champs-Elysées en glanant le titre de super combatif. A seulement 22 ans, Hirschi est maintenant un coureur phare du peloton.

Acte manqué au Giro, Michael Matthews saison blanche

Le Giro d’Italia devait mieux se terminer. L’équipe perd la tunique rose lors de la dernière journée alors que deux coureurs de l’équipe allemande étaient sur le podium. Jai Hindley et Wilco Kelderman, après avoir échangé la première place du classement général dans le Piémont, ont été renversés lors du chrono de la dernière étape par Geoghegan Hart (Ineos). L’équipe sort bredouille de l’avant dernier rendez-vous de la saison. Le prestigieux travail d’équipe n’est pas récompensé.

Cette saison, Michael Matthews n’a pas été le leader d’équipe qu’il aurait dû être. L’Australien n’a pas montré de capacités fulgurantes cette année. Son potentiel n’a pas été utilisé pour obtenir des résultats. Il termine cette saison avec un maigre bilan ; une victoire en terre bretonne seulement. Son équipe ne l’ayant pas retenu pour la grande boucle il termine son contrat avec Sunweb sans victoire majeure. Michael Matthews roulera sous les couleurs de Michelton Scott.

©Cor Vos

Bardet, le vent à la française

Au niveau des transferts, Sunweb a fait parler d’elle avec la mutation de Romain Bardet au sein de l’équipe. Le leader français devrait jouer les premiers rôles pour son nouveau contrat. Le natif de Brioude apportera son expérience et ses prétentions pour les classements généraux.

L’équipe Sunweb n’a pas manqué de mordant cette saison et devrait récidiver l’an prochain. Les révélations auront à confirmer, les leaders à prouver. Sunweb est armée pour se montrer dangereuse sur tous les terrains. L’effectif est à suivre de près en 2021.

Image de couverture : ©Cor Vos

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
lectus venenatis nunc Curabitur nec ipsum