Toulouse Football Club : Au ras des violettes

0
Ligue 1

La crise du COVID-19 a provoqué l’arrêt des différents championnats européens. Nous vous proposons sur We Sport  une série de bilans sur les différents championnats et clubs en l’état actuel des choses. Aujourd’hui nous nous attaquerons à la lanterne rouge de ligue 1, le Toulouse Football Club.

Classement en Ligue 1 (à la J20): 20e avec 13 points – 3V, 4N, 21D

L’effet rétro

La saison du Toulouse Football Club est un calvaire sportif, les violets n’ont jamais réellement trouvé un rythme de croisière hormis dans la défaite. La plupart des joueurs semblent résignés et découragés… Malheureusement, il n’y a pas grand-chose à dire sur cette saison Toulousaine…

Le tournant de la saison

La saison du TFC a surtout connu des bas et malheureusement très peu de haut. Alors nous pourrions considérer comme un tournant de la saison la victoire du TFC contre le LOSC lors de la prise de fonctions d’Antoine Kombouaré – qui fera ses valises 2 mois plus tard – lors de ce match, le TFC a montré son meilleur visage de la saison avec de l’envie, de la créativité qui avait permis aux violets de prendre le dessus sur les Lillois. Cette victoire qui aurait dû être fondatrice pour la suite de la saison violette ne l’a pas été et le TFC a alors enchaîné 18 match – dont 17 défaites – sans victoire.

Ce que l’arrêt du championnat change

Le TFC demeure dans une positon incertaine étant donné que nous ne savons pas encore si le championnat va arriver à son terme et dans le cas contraire, quelles seront les modalités suivies (maintient du classement actuel ou non…). Ce qui est certain c’est que dans le cas d’une éventuelle reprise, le TFC devra se battre pour le maintien.

Afin de maintenir une forme physique chez tous ses joueurs, le club a organisé des séances d’entrainement physiques en visioconférence mais d’après nos confrères des Violets.com, tous les joueurs ne joueraient pas le jeu… Ce qui n’aiderait pas le TFC en cas d’éventuelle reprise.

Top et flops

Comme dit précédemment, le TFC a enchaîné les flops à tous les niveaux.

Le joueur de la saison

Malgré ça, un top incontestable se dégage chez les observateurs et les supporters du TFC: le retour du pitchoun du club, Quentin Boisgard. Le milieu de terrain a su conquérir le cœur des supporters par sa touche technique et sa détermination à toute épreuve. Cette touche technique qui manquait cruellement au TFC depuis le départ en 2016 du joueur Argentin, Oscar Trejo. En progrès constant, il sera très probablement un élément important pour le club pour les saisons à venir.

Dans les flops, comment ne pas mentionner le passage de trois entraîneurs différents en un peu plus en l’espace de 8 mois. Alain Casanova, Antoine Kombouaré et Denis Zanko ont tous les trois eut la charge de relancer le TFC mais aucun d’entre eux n’a réussi à installer, un style de jeu clair, une philosophie. Casanova et son “jeu à l’espagnol” qui aura duré une journée ou encore Kombouaré qui arrivait au TFC en touriste sans avoir suivi la ligue 1 pendant quelque temps. La direction du TFC a enchaîné les mauvais choix concernant les entraîneurs. Cependant il semble que la direction actuelle veuille laisser plus de temps à Denis Zanko qui était entraîneur de la réserve du TFC… Mais cela pourrait changer en cas d’éventuel rachat du TFC par Chien Lee.

Perspectives d’avenir

A court terme, le maintien est loin d’être acquis et semble même peu probable pour le TFC. Nous pouvons donc clairement penser que le TFC a de grandes chances d’évoluer en Ligue 2 la saison prochaine.

Toutefois, à long terme, un rachat du club pourrait permettre réellement au TFC de lancer une nouvelle ère, d’abord en amenant du sang neuf dans l’organigramme et en éliminant cette sorte amateurisme qui entoure le club. Une restructuration et réorganisation du club sont donc à prévoir. Ainsi les investisseurs valoriseraient les TFC et pourraient éventuellement le revendre dans les prochaines années pour un prix plus important.

Concernant l’effectif et le mercato c’est le flou le plus total. Pour l’instant, nous ne savons pas si le club sera racheté ou non et donc la politique sportive reste inconnue. Toutefois si le TFC descend en Ligue 2 et que Sadran reste aux commandes, il est probable qu’il y ait peu de départ.

Le Toulouse Football Club semble cette fois plus proche du précipice que jamais et un revirement de situation est très peu probable mais toutefois possible… L’avenir nous le dira.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here