En équipe

Toulouse – Marseille : les notes du match

Fin d’un match compliqué pour l’OM qui a mis du temps pour trouver la faille. Les olympiens s’imposent 2 à 0 et reprennent la seconde place du championnat. Voici les notes.

Toulouse Football Club

Reynet (6) : Pas aidé par sa défense mais décisif à plusieurs reprises, notamment en début de match

Moreira (1) : Il plombe totalement le match de son équipe, qui ne partait vraiment pas favorite.

Isimat-Marin (5) : Il a bien contenu les timides assauts olympiens.

Rogel (3) : Souvent en difficulté dans sa gestion de la profondeur, il se fait enrhumer par Radonjic en fin de match.

Sylla (4) : Et d’ici-là, Sylla.

Boisgard (3) : Pas son poste, pas son match !

Sangaré (4) : Matrixé par Kombouaré, il est venu faire la guerre au lieu de jouer au foot. Néanmoins, sa tête dangereuse a failli offrir le match au TFC.

Dossevi (4) : Moins de tweets, plus de passes dé.

Gradel (5) : Capitaine courage a tenter de pousser les siens vers l’avant, en vain.

Koulouris (Non noté) : Mis en évidence au début de la rencontre, il fait les frais du rouge de Moreira.

Sanogo (3) : The floor is Yaya.

Olympique de Marseille

Mandanda (7) : Sa seule parade est un véritable tournant du match.

Sarr (5) : Victime d’un geste grossier, il a eu du mal à rentrer dans son match, mais on ne lui en veut pas.

Perrin (6) : Le minot gagne en assurance et solidité, bon signe pour la suite.

Kamara (6) : Belle victoire pour fêter les 20 ans de “Bouba“.

Sakai (4) : Son changement de côté à la pause ne l’a pas aidé offensivement, mais toujours présent derrière.

Strootman (3) : Le hollandais vo-lent

Rongier (8) : Nouvelle copie quasi parfaite pour Valentin Rongier qui aspire désormais à une carte icône sur FUT.

Sanson (5) : Moins présent qu’à l’accoutumé, il a tout de même tenter d’apporter le danger.

Lopez (4) : Pas évident de jouer à ce poste. Devrait prendre des cours auprès de Thauvin.

Payet (7) : Dimitri qui repique dans l’axe c’est un peu comme quand Goku charge son Kamehameha, l’adversaire n’a plus qu’à faire ses prières.

Benedetto (6) : Avec Mario, l’OM avait son buteur à domicile. Avec Dario, c’est les filets de tout l’hexagone qui tremblent.

Mention spéciale pour Radonjic qui marque son premier but sous les couleurs phocéennes avec un enchaînement de grande classe.

 

Photo en une : 90min



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
non Donec commodo luctus leo. dapibus in leo