Cyclisme

Tour de France 2024 : le classement de la 12e étape, remportée par Biniam Girmay

Au terme d'un nouveau sprint massif, Biniam Girmay (Intermarché-Wanty) a remporté jeudi la douzième étape du Tour de France entre Aurillac et Villeneuve-sur-Lot. C'est sa troisième victoire d'étape sur l'édition 2024.

Et de trois pour Biniam Girmay ! Parfaitement bien placé dans la roue des autres sprinteurs, l'Erythréen a jailli au bon moment pour remporter la douzième étape du Tour de France 2024 dans les rues de Villeneuve-sur-Lot. Déjà porteur du maillot vert, il accentue son avance au classement par points grâce à sa troisième victoire, après celles de Turin et de Colombey-les-Deux-Églises. À noter la très mauvaise opération de Primosz Roglic au classement général, le Slovène ayant chuté dans les derniers kilomètres ce qui lui a fait perdre beaucoup de temps au général.

Le classement de la 12e étape du Tour de France 2024

Results powered by FirstCycling.com

Le résumé de la 12e étape

Et à la fin, c'est Biniam Girmay qui gagne. Pour la troisième fois sur ce Tour de France, le sprinteur de la formation Intermarché-Wanty a été le plus rapide sur la ligne d'arrivée, confortant son statut d'homme à battre sur cette Grande Boucle. Au terme d'une étape où l'échappée n'a jamais vraiment pu creuser l'écart, l'Erythréen a dominé le sprint massif de cette 12e étape à Villeneuve-sur-Lot. Caché dans les roues de ses adversaires, il a surgi dans les derniers hectomètres pour devancer Wout Van Aert (Visma-Lease a bike) et surtout Arnaud Démarre (Arkéa B&B Hotels), parti de loin et longtemps en tête.

Si rien ne semblait pouvoir embêter les favoris sur cette étape promise aux sprinteurs, une grosse chute est venue perturber la tranquillité du peloton à onze kilomètres de la ligne. Si Matthieu Van der Poel (Alpecin-Deceuninck) est tombé, privant Jasper Philipsen de son poisson-pilote, on retiendra surtout la chute de Primosz Roglic. Le leader de l'équipe Red Bull-Bora hansgrohe, pourtant aidé par plusieurs coéquipiers, n'a pas pu boucher le trou et termine à 2'27” des autres favoris. Un retard sûrement rédhibitoire dans la course au podium.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut