Tour du Canton de l’Estuaire : Mickaël Guichard continue sa razzia

Les courses se suivent et se ressemblent pour Mickaël Guichard. Le coureur du Team Pro Immo Nicolas Roux continue de gagner partout où il passe. Après s’être adjugé la première étape, ce dernier a tenu le choc sur la deuxième, pour remporter le classement général du Tour du Canton de l’Estuaire.

Mickaël Guichard n’en finit plus de gagner en 2019, portant son compteur à 5 ce week-end. Crédit : sudgirondecyclisme.

Epreuve Elite Nationale par étapes, ce week-end, dans l’Ouest de la France. D’abord samedi, avec une première étape de 149 kilomètres en Boisredon et Blayes. Aucune échappée ne se forme durant l’essentiel de la course. Le peloton veut de la bagarre, et les équipes roulent à bloc pour entamer les organismes. Forcément, alors qu’on approche du final, la bosse vient définitivement exploser le peloton en plusieurs morceaux. Un premier groupe, avec des gros noms, prend la tête. On y retrouve Mickaël Guichard, Maxime Roger, Ronan Racault (Team Pro Immo Nicolas Roux), Thomas Palade (Dunkerque Littoral Cyclisme), Théo Delacroix, Emile Canal, Jérémy Bellicaud (CC Etupes), Mathieu Rigollot (SCO Dijon-Team Materiel-velo.com), Arnaud Pfrimmer (CC Nogent-sur-Oise), Baptiste Bleier, Baptiste Constantin (CM Aubervilliers 93-St-Michel), Jimmy Raibaud, Lucas Papillon, Jérôme Mainard (CR4C Roanne), Ben Carman (Team U Cube 17), Jonathan Couanon (AVC Aix-en-Provence) et Léo Boileau (EC Saint-Etienne Loire).

Avec un groupe aussi conséquent, et fort sur le papier, personne ne retrouvera les roues. La gagne se jouera parmi ceux-là. Le coup décisif part à 16 kilomètres de la ligne. Baptiste Bleier, Jonathan Couanon, Jérôme Mainard, Mickaël Guichard et Arnaud Pfrimmer prennent le large. A 500 mètres de la ligne, le coureur du Team Pro Immo Nicolas Roux décroche tout le monde et s’en va remporter sa quatrième victoire de la saison. Baptiste Bleier suit à 2 secondes, Jérôme Mainard à 5 secondes.

Raibaud s’invite à la fête

Deuxième étape le dimanche, avec 152 kilomètres entre Saint-Caprais-de-Blaye et Marcillac. Contrairement à la veille, une échappée parvient à se dessiner. Elle est composée de Guillaume Hutin (AVC Aix-en-Provence), Arthur Troy, Antonin Boissière (Creuse Oxygène Guéret), Vincent Pastot (CC Nogent-sur-Oise), Axel Chatelus (CR4C Roanne), Paul Lefaure (CC Etupes), Luca Campioni, Geoffrey Thévenez (SCO Dijon-Team Materiel-velo.com), Luc Dury (EC Saint-Etienne Loire), Vincent de Sy, Nicolas Moncomble (Dunkerque Littoral Cyclisme), Alexis Diligeart (Océane Top 16). L’écart frôle quasiment les trois minutes… jusqu’à ce que le peloton décide de mettre en route.

Les premiers lâchés de l’échappée sont alors repris au compte-gouttes. Les rescapés, qui ne comptent que quelques secondes d’avance aux 15 kilomètres, voient alors Jimmy Raibaud (CR4C Roanne) faire la jonction. Ce dernier, plus frais, fait alors le forcing jusqu’à la ligne d’arrivée. Son équipier Axel Chatelus, Luca Campioni, Antonin Boissière et Alexis Diligeart se font manger par le peloton. Il ne reste alors que le Roannais et Luc Dury devant. Les deux hommes partent pour une épopée à deux dans le final. Intraitables, ils résistent jusqu’à la ligne, et au finish, c’est Jimmy Raibaud qui lève les bras devant son compagnon de galère. Matthieu Garnier (CC Etupes) remporte le sprint du peloton, à 4 secondes.

Au classement général final, c’est donc Mickaël Guichard qui décroche sa cinquième victoire cette saison. Il devance les deux mêmes coureurs que lors de la première étape, à savoir Baptiste Bleier, de 7 secondes, et Jérôme Mainard, de 12 secondes.

Remerciement à DirectVelo.

A propos de l'auteur

Je ne sais pas qui attaque le plus entre Pierre Rolland et Rafael Nadal. Je ne sais pas qui monte le mieux entre Chris Froome et Ivo Karlovic. Je ne sais pas non plus qui cumule le plus de revers entre Stan Wawrinka et Nacer Bouhanni. Je n'ai jamais su choisir entre le tennis et le vélo. Mais ce dont je suis sûr, c'est que je n'ai percé dans aucun de ces deux sports.

Poster un commentaire

sem, elit. quis, commodo facilisis Praesent efficitur. Sed odio id ante.