Football

Troyes assure à Pau, le Paris FC et Grenoble dans le bon Wagon

Alors que les Clermontois ont réalisé la belle opération dans le choc de cette 21e journée en début d’après-midi après leur court succès face aux Auxerrois de Jean-Marc Furlan (1-0), les Troyens, leaders, avaient quant à eux le devoir de s’imposer en terre paloise pour contrer la menace toulousaine qui se profilait. Deux points seulement séparaient les deux formations du top 5 avant le début du multiplex. (Sochaux – TFC, lundi 20h45)

Troyes assure, le Paris FC et Grenoble dans le bon wagon.

Dans le match des extrêmes, où les troyens se rendaient à Pau, les joueurs de Laurent Batlles auront eu grand mal à trouver le chemin des filets. Il faut attendre la 78e minute avant que Domingues libère les siens (0-1) et permette aux joueurs de l’aube de rester le solide leader de cette Ligue 2 BKT avant même la rencontre de Toulouse lundi soir.

Du côté de la capitale, le Paris FC s’est montré offensif. Après avoir réalisé le break dès la pause, les Parisiens ont su gérer sans jamais être inquiétés par des Amiénois à la peine (4-2). Grenoble s’est quant à lui offert Chambly pour s’installer dans ce top 5 du haut de tableau. Les hommes de Bruno Luzi deviennent barragistes (2-0).

En Normandie, le Havre et Guingamp se séparent sur un score nul (1-1) après l’égalisation de Rodelin pour les Guingampais à la fin du temps réglementaire.

Rodez s’offre un bol d’air, Châteauroux manque le coche.

La belle opération de la soirée s’oriente bel et bien du côté de Rodez (1-2). Après vingt premières minutes de feu, Barby ne manque pas de foudroyer la défense Caennaise en s’offrant dignement un doublé. Si Mendy réduit le score sur pénalty à la 27e, Caen ne peut qu’abdiquer. Rodez continue sa belle série de sept matchs sans défaite et voit la zone de relégation s’éloigner.

Du côté du Berry, la fête n’est pas passée loin pour les castelroussins face à Valenciennes. Si tout semblait s’abattre sur les joueurs de Benoit Cauet après la première réalisation de Chouaref cette saison, l’éclair de génie de Gonçalves en toute fin de rencontre atténue la peine des berrichons, toujours lanterne rouge. (3-3).

Dans le nord, les Corses sont tombés tête basse dans le piège du promu Dunkerquois. Tchokounté s’est montré décisif à deux reprises. (3-1). En Lorraine, les Nancéens n’ont pas cédé sous l’impact du Niortais Ba, très en vue. Ils arrachent le point du match nul, déterminant pour la lutte au maintien (1-1)

Crédit photo : FranceBleu

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire