Un dimanche en NFL – Week 3, Josh Allen brille, les Falcons craquent encore

0
NFL Week 3
Ligue 1

En attendant le choc de ce Week 3 cette nuit, la grande majorité des matchs ont été joués hier. Josh Allen renversant, Russell Wilson déjà favori pour le titre de MVP et le premier match nul de la saison, tout ça dans votre récap du troisième dimanche de la saison en NFL.

L’autre affiche de la semaine

Los Angeles Rams [2-1] @ Buffalo Bills [3-0] : 32-35

Si la véritable affiche de la semaine aura lieu ce lundi soir, l’affrontement entre Rams et Bills était l’un des plus attendus de ce dimanche. Et, pour le plus grand plaisir des fans, ce match a tenu toutes ses promesses. Pourtant, cette opposition a très rapidement tourné à l’avantage de Buffalo. Après un premier drive pour se régler, les Bills vont réciter leur football. Josh Allen continue de montrer des progrès à la passe, en atteste ses nombreuses passes longues, mais n’hésite pas non plus à utiliser ses jambes pour aller chercher des gains importants. Uniquement en première mi-temps, il trouve par deux fois ses tight-ends dans la endzone, mais conclut également une autre attaque sur une course d’un yard.

En face, les Rams peinent à trouver du rythme, et si Darrell Henderson réussit à amener les siens jusque dans la redzone, les hommes de Sean McVay butteront sur une défense des Bills qui a notamment intercepté Jared Goff en première mi-temps pour aider l’attaque à creuser l’écart. À la mi-temps, le score est sans appel (3-21) et Buffalo va en remettre une couche dès le retour des vestiaires grâce à la connexion entre Josh Allen et Stefon Diggs (3-28).

Alors que les Bills pensent presque avoir match gagné, la dynamique va complètement s’inverser. Après la réduction du score par Jared Goff au sol, les arbitres rendent rapidement le ballon aux Rams sur une interception peu évidente. Los Angeles en profite pour marquer en trois jeux par l’intermédiaire de Robert Woods, avant que Cooper Kupp ne l’imite quelques minutes plus tard sur le drive suivant. Suite à une conversion à 2pts réussie par Tyler Higbee, les Rams reviennent à -3 et le suspense est totalement relancé.

Les Bils doivent réagir, mais Aaron Donald va en décider autrement. Déchaîné dans ce dernier quart-temps, il réalise deux sacks sur le même drive et recouvre un fumble de Josh Allen, plaçant son équipe dans une position avantageuse. Darrell Henderson en profite alors pour mettre son équipe devant et les Bills se retrouvent menés pour la première fois du match au pire moment.

Déstabilisé, Josh Allen va toutefois permettre à son équipe de remonter jusqu’à la Redzone en moins de deux minutes. Buffalo a alors une quatrième tentative cruciale à négocier, mais Josh Allen va rater sa passe vers Gabriel Davis. Match terminé ? Pas pour les arbitres. Ces derniers sifflent une interférence de passe défensive sur l’action précédente, redonnant une chance aux Bills de l’emporter. Josh Allen ne se fait pas prier et trouve Tyler Kroft dans la endzone, remettant son équipe devant et sauvant de la folle remontée des Rams.

L’upset

Detroit Lions [1-2] @ Arizona Cardinals [2-1] : 26-23

Sur le gong, Detroit a enfin réussi à remporter un match face à des Cardinals convaincants sur les deux premiers matchs de la saison. Si Detroit a ouvert le score, Arizona a rapidement réagi grâce à Andy Isabella, bien trouvé par Kyler Murray. S’entame alors un chassé-croisé qui va durer tout le match, les deux équipes se rendant coup pour coup. TD Detroit ? TD Arizona. FG Arizona ? FG Detroit. Au final, les Cardinals prennent trois points d’avance juste avant le dernier quart-temps sur une nouvelle connexion entre Andy Isabella et Kyler Murray, pourtant bousculé dans ce match avec trois interceptions offertes aux défenseurs adverse dont Jeff Okudah qui réalise son premier pick en carrière.

Matt Prater égalisera d’abord sur une tentative de 35 yds, avant que les Lions ne se retrouvent avec le ballon de la victoire à 5min du terme. Friand de ce genre de situation, Matthew Stafford va tout simplement être parfait : 4/4 à la passe pour 62 yds, ce qui placera son kicker en position idéale pour gagner au buzzer. Considéré comme l’un des pieds les plus sûrs de la ligue, Matt Prater ne tremble pas et offre à Detroit sa première victoire depuis la Week 9 de la saison dernière. Salvateur.

Le match à (ne pas) revoir

Cincinnati Bengals [0-2-1] @ Philadelphia Eagles [0-2-1] : 23-23 (OT)

Il n’aura fallu attendre que trois semaines pour voir le premier (et espérons que ce soit le seul) match nul de la saison. Dans une rencontre excessivement brouillonne, les deux équipes se sont montrés en grande difficulté au moment de conclure et ont commis trop d’erreurs pour espérer l’emporter. Si Joe Burrow a été très bon à la passe, on ne peut pas en dire autant de son jeu au sol et de sa défense qui coûte sûrement à l’enfant prodige de LSU sa première victoire en NFL. En face Carson Wentz a souffert, mais son équipe a eu de nombreuses occasions (manquées) de l’emporter, notamment en prolongations.

La perf’ de la semaine

Dallas Cowboys [1-2] @ Seattle Seahawks [3-0] : 31-38

Si vous doutiez de la capacité de Russell Wilson à être MVP cette saison, ce match a tout pour vous convaincre. Dans une rencontre très disputée face à un supposé concurrent direct en NFC, le quarterback des Seahawks a encore une fois sorti le grand jeu. Auteur de 5 TD, il a joué juste et a su mettre en évidence ses receveurs, notamment Tyler Lockett, auteur de 3 TD dans ce match. Outre la performance statistique, il s’est aussi montré décisif en fin de match en offrant la victoire aux siens en trouvant D.K Metcalf à deux minutes du terme pour remettre définitivement les siens devant au tableau d’affichage. Une bonne façon de se rattraper pour le receveur qui avait laissé filer le ballon sur un TD facile un peu plus tôt dans la rencontre.

Le joueur surprise : Nick Foles

Chicago Bears [3-0] @ Atlanta Falcons [0-3] : 30-26

Saint Nick est de retour ! Alors qu’Atlanta avait la main mise sur la rencontre et comptait seize points d’avance, Matt Nagy a décidé de sortir Mitchell Trubisky pour tenter une folle remontée avec Nick Foles sous le centre. Si les choses commencent très mal pour le MVP du Super Bowl LII, qui se fait intercepter peu de temps après son entrée en jeu, le vent va vite tourner un Atlanta va (encore une fois sombrer). Les Falcons sont incapables de tuer le match, et Chicago va en profiter pour passer un 20-0 aux géorgiens dans le dernier quart-temps. Nick Foles termine le match avec 3 TD, et sa nouvelle franchise repart avec la victoire. Outre l’exploit réalisé par la franchise de l’Illinois, il faut s’inquiéter pour des Falcons qui ont donc gâché deux avances confortables en deux semaines.

L’action de la semaine

Washington Football Team [1-2] @ Cleveland Browns [2-1] : 20-34

À l’image de cette réception de Kareem Hunt, les running backs de Cleveland ont été déterminants face à Washington. Sur courant alternatif, les Browns ont marqué dix-sept points dans le deuxième puis dans le quatrième quart-temps ; suffisant pour battre la Football Team. À noter que Chase Young a quitté le terrain en cours de match du côté de D.C.

Les autres résultats

Redzone, 1ère Partie

Las Vegas Raiders [2-1] @ New England Patriots [2-1] : 20-36
San Francisco 49ers [2-1] @ New York Giants [0-3] : 36-9
Houston Texans [0-3] @ Pittsburgh Steelers [3-0] : 21-28
Tennessee Titans [3-0] @ Minnesota Vikings [0-3] : 31-30

Las Vegas arrivait en confiance sur le terrain des Patriots, mais n’a pas réussi à conserver son invincibilité. Malmenés par le jeu au sol de New England (250 yds au sol dont 117 pour Sony Michel, ainsi que 3 TD pour Rex Burkhead), ils n’ont pas pu résister malgré un Derek Carr (24/32, 261 yds, 2 TD) plutôt propre. Succès beaucoup plus tranquille pour San Francisco malgré l’absence de plusieurs cadres dont Jimmy Garoppolo face à des Giants  en perdition. Le match a été à sens unique, et la saison s’annonce longue pour les G-Men en l’absence de Saquon Barkley.

Ce fut laborieux, mais les Steelers et les Titans ont préservé leur série de victoire en battant respectivement les Texans et les Vikings. Pittsburgh a fonctionné en mode diesel, faisant la différence en deuxième mi-temps grâce notamment à sa défense qui n’a pas accordé le moindre point à Houston, tandis que Tennessee s’est fait très peur. Face à un Dalvin Cook très en jambes (22 runs, 181 yds, 1 TD), les Titans ont bataillé et peuvent remercier Derrick Henry (26 runs, 119 yds, 2 TD) mais surtout leur kicker Stephen Gostkowski (19 pts), en difficulté la semaine passée mais parfait dans cette rencontre.

Redzone, 2e Partie

New York Jets [0-3] @ Indianapolis Colts [2-1] : 9-36
Tampa Bay Buccaneers [2-1] @ Denver Broncos [0-3] : 28-10
Carolina Panthers [1-2] @ Los Angeles Chargers [1-2] : 21-16

Face aux Jets, les Colts n’ont pas fait dans le détail. La défense s’est amusée, convertissant notamment deux interceptions en Pick-6 et obtenant un safety, tandis que Philip Rivers a profité de cette rencontre pour dépasser la barre des 400 TD et celle des 60.000 yards en carrière. Match également très bien géré par les Buccaneers, qui n’ont pas vraiment été inquiétés par des Broncos orphelins de Drew Lock. Matt Rhule a lui décroché sa première victoire en NFL grâce à la résistance de ses joueurs au comeback des Chargers. Justin Herbert a été plutôt bon mais ses performances furent insuffisantes pour remporter son premier match dans la grande ligue.

Sunday Night Football

Green Bay Packers [2-1] @ New Orleans Saints [1-2] : 37-30

Au terme d’un match très serré où les deux équipes n’ont cessé de se répondre coup pour coup, les Packers se sont offerts une victoire importante dans la course à la NFC. Privées respectivement de Davante Adams et de Michael Thomas, Aaron Rodgers (21/32, 283 yds, 3 TD) et Drew Brees (29/36, 288 yds, 3 TD) ont trouvé d’autres solutions pour faire vivre leurs attaques. S’appuyant sur un très grand Alvin Kamara (197 yds cumulés, 2 TD à la réception), les Saints ont semblé contrôlé une bonne partie du match mais ont fini par flancher face aux prouesses du QB des Packers. S’il est encore tôt dans la saison pour tirer des conclusions, ce match pourrait s’avérer déterminant lorsqu’il faudra faire les comptes en fin de saison.

Fin de la Week 3 ce lundi soir avec le choc de la semaine (ou de l’année) entre Chies et Ravens, une affiche que vous pourrez retrouver dès 2h15 cette nuit.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here