Foot US

Un dimanche en NFL – Week 9, humiliation en Floride, Dallas proche de l’exploit

NFL Week 9

Démonstration à Tampa Bay, les Steelers encore au finish et les Seahawks malmenés, retour sur les résultats du dimanche du NFL Week 9.

L’affiche de la semaine

New Orleans Saints [6-2] @ Tampa Bay Buccaneers [6-3] : 38-3

Alors qu’on s’attendait à un match disputé entre ces deux franchises de la NFC Sud, Tampa Bay a coulé et la rencontre a vite tourné à la démonstration. Drew Brees (26/32, 222 yds a livré un prestation XXL, touchant plus de dix receveurs au cours de la partie, à l’inverse de Tom Brady (22/38, 209 yds, 3 INT) qui s’est fait piégé à trois reprises par la défense des visiteurs.

Dès les premières minutes, les Saints donnent le ton d’un match qui sera à sens unique. Alvin Kamara cristallise les peurs de la défense adverse, et Drew Brees en profite ainsi pour distiller le ballon dans les airs. New Orleans profite de son drive d’ouverture pour débloquer son compteur grâce à Tre’Quan Smith ; les premiers points d’un très longue série. Si Jared Cook perd la balle juste devant l’en-but sur l’action suivante, la défense empêche les Bucs d’avancer et permet à l’attaque d’avoir une magnifique position de départ. Drew Brees capitalise immédiatement dessus en trouvant Adam Trautman pour le TD, creusant déjà l’écart (14-0).

Tampa Bay n’arrive pas à répondre, Tom Brady est mis sous-pression par la défense des Saints, et la franchise de Louisiane va en remettre une couche. Sur le drive suivant, New Orleans n’a besoin que de cinq jeux pour que Drew Brees ne trouve Emmanuel Sanders dans la endzone (21-0). Les Bucs sont chancelants et vont perdre tout espoir quelques instants plus tard, lorsque Tom Brady se fait intercepter par David Onyemata. L’attaque transforme vite cette erreur en points, et Alvin Kamara rentre en terre promise pour la première fois du match (28-0). Will Lutz rajoutera un field goal, Brady se fera à nouveau intercepter et l’issue de la rencontre est déjà connue à la mi-temps (31-0).

Avec un match déjà joué, Sean Payton se permettra de faire tourner en seconde période et de donner des minutes à Taysom Hill puis Jameis Winston au poste de quarterback. Les Saints feront revenir Drew Brees le temps d’un nouveau TD (38-0) et dérouleront tranquillement jusqu’à la fin du chronomètre. Les Buccaneers sauveront l’honneur en fin de rencontre avec un field goal de Ryan Succop mais auront rendu une bien pâle copie. Le jeu de course a été inexistant (8 yds), Tom Brady a déjoué face à une défense exceptionnelle et Tampa Bay a pris une longueur de retard sur un adversaire directe dans la NFC Sud. Une soirée cauchemar en Floride…

Le (presque) upset

Pittsburgh Steelers [8-0] @ Dallas Cowboys [2-7] : 24-19

Face à la dernière équipe encore invaincue en NFL, les Cowboys ont longtemps cru à l’exploit avant de craquer. Devants presque tout le match, les joueurs de Mike McCarthy ont été trop fébriles dans la dernière ligne droite. Pourtant, tout allait pour le mieux en début de rencontre. Étonnamment, la défense a réussi à contenir l’escouade offensive des Steelers pendant un bon moment, privant même les coéquipiers de Ben Roethlisberger de points pendant tout le premier quart-temps. Dans le même temps, l’attaque menée par Garrett Gilbert, sérieuse et appliquée, s’accorde deux field goals et un TD à la réception de CeeDee Lamb pour prendre treize points d’avance (0-13). Pittsburgh réduira l’écart avec un TD de James Washington et un field goal de Chris Boswell, mais ce sont bien les Cowboys qui sont en tête à la pause (9-13).

Si Dallas ajoute deux nouveaux field goals (9-19) après la pause, Pittsburgh se remobilise peu à peu et va finir par faire tourner le match. Les hommes de Mike Tomlin, peu appliqués en première mi-temps, élèvent leur niveau notamment en défense, et préparent un retour tonitruant dans le dernier quart-temps. JuJu Smith-Schuster va d’abord se mettre en évidence avec un TD qui permet aux siens de revenir à une possession (15-19). Dallas a l’occasion de creuser à nouveau l’écart en se retrouvant à quatre yards de l’en-but, mais Garrett Gilbert va commettre sa première grosse erreur du match en envoyant le cuir dans les mains de Minkah Fitzpatrick. Dans la foulée, Ben Roethlisberger remonte le terrain et place son kicker pour un field goal, ramenant sa franchise à un petit point (18-19).

Les Cowboys ont encore une chance de tenir, mais la défense des Steelers tourne enfin à plein régime et va forcer les texans à se dégager. Les Steelers avancent mais sont sur le point de rendre à leur tour le ballon, mais vont profiter d’une pénalité sifflée contre Jaylon Smith pour poursuivre leur drive. Il n’en fallait pas plus à Pittsburgh pour aller jusqu’au bout, et Big Ben trouve Eric Ebron pour les points de la victoire quelques actions plus tard. Dallas aura une ultime tentative mais n’en tirera pas profit, laissant filer une potentielle victoire surprise. Pittsburgh s’est fait peur mais Pittsburgh s’impose sans briller.

Le match à revoir

Carolina Panthers [3-6] @ Kansas City Chiefs [8-1] : 31-33

Kansas City a tremblé, mais Kansas City a gagné. Bousculés par de surprenants Panthers, les Chiefs ont mis du temps avant de faire la différence. Profitant du retour de Christian McCaffrey (151 scrimmage yds, 2 TD), les joueurs de Matt Rhule ont bien cru pouvoir l’emporter, mais ont finalement buté sur un Patrick Mahomes (30/45, 372 yds, 4 TD) encore inarrêtable.

Dès le début de la rencontre, les visiteurs se montrent agressifs en attaque et les risques pris vont s’avérer payants. Carolina inscrit deux TD sur ses deux premiers drives, dont un au cours d’un drive où fut jouée une quatrième tentative en position de field goal. Pour s’imposer à Arrowhead il fait prendre des risques, et le coordinateur offensif Joe Brady l’a bien compris. En face, Kansas City ne panique pas et s’appuie sur Harrison Butker pour marquer des points. Le jeu au sol a du mal à se mettre en place (30 yds), mais Patrick Mahomes est capable de passer par les airs et se connecte avec Demarcus Robinson pour finalement rejoindre les vestiaires avec un léger retard (17-13).

Après la pause, les Chiefs continueront à s’appuyer sur le jeu aérien avec succès. Patrcik Mahomes trouvera successivement Clyde Edwards-Helaire, Tyreek Hill et Travis Kelce dans la endzone en seonce période, mettant les Panthers dans le doute. Entre-temps Teddy Bridgewater a limité la casse avec ses jambes, mais les Chiefs semblent bien avoir fait la différence. Carolina réduira l’écart en toute fin de match avec le deuxième TD du match de McCaffrey, mais sera incapable de passer devant sur le gong. Joey Slye manquera une tentative désespérée de 67 (!) yards, et Kansas City repartira avec la victoire.

Le champion en titre reste accroché à Pittsburgh dans la Conférence Américaine mais aura dû batailler plus que prévu pour se défaire de son adversaire. Les Panthers continuent de se montrer accrocheurs face à de grosses écuries, mais n’arrive pour l’instant pas à traduire cela sur le plan comptable.

La perf’ de la semaine

Seattle Seahawks [6-2] @ Buffalo Bills [7-2] : 34-44

Soir de démonstration à Buffalo, où les Bills ont livré une prestation impressionnante face à la meilleure équipe de la Conférence Nationale. Tout en maîtrise, Josh Allen (31/38, 415 yds, 3 TD) a ébloui la rencontre et permis à son équipe de prendre le large dès la première mi-temps. Seattle s’est fait bousculé et a pâti d’un premier acte mal maîtrisé, notamment en défense, ainsi que de trop nombreuses pertes de balle. Russell Wilson (28/41, 390 yds, 2 TD, 2 INT) a fait ce qu’il a pu en instiguant le réveil des Seahawks en deuxième période, mais a buté sur une défense opportuniste à laquelle il a accordé deux interceptions et deux fumbles. Buffalo remporte l’un des chocs de la semaine et reprend confiance après deux matchs moyens, tout en se réaffirmant comme un candidat sérieux en AFC.

Les autres résultats

Redzone, 1ère Partie

Baltimore Ravens [5-2] @ Indianapolis Colts [5-2] : 24-10
Chicago Bears [5-4] @ Tennessee Titans [6-2] : 17-24
Denver Broncos [3-5] @ Atlanta Falcons [3-6] : 27-34

Après sa défaite contre Pittsburgh, Baltimore s’est ressaisi en venant à bout des Colts. Après avoir douté en première mi-temps, les coéquipiers de Lamar Jackson ont déroulé dans le deuxième acte pour rester invaincus cette saison à l’extérieur. De leur côté, les Titans se sont également relancés après deux défaites consécutives. La défense de Tennessee a parfaitement contenu Nick Foles et ses coéquipiers, permettant à la troupe de Mike Vrabel de reprendre la tête de sa division. Par ailleurs, Atlanta a enchaîné une deuxième victoire de rang face à Denver. Les Broncos se sont faits dominer, et Drew Lock n’a jamais semblé en mesure de faire basculer le match en faveur des siens.

New York Giants [2-7] @ Washington Football Team [2-6] : 23-20
Detroit Lions [3-5] @ Minnesota Vikings [3-5] : 20-34
Houston Texans [2-6] @ Jacksonville Jaguars [1-7] : 27-25

Grâce à sa défense, New York a remporté le duel de la NFC Est les opposant à Washington. La Football Team a perdu Kyle Allen sur blessure et a terminé le match avec Alex Smith sous le centre, permettant à ce dernier d’inscrire un TD en se connectant avec Tery McLaurin. Du côté du Minnesota, c’est l’attaque qui a été le moteur de la franchise. Dalvin Cook a encore été très solide, inscrivant deux TD, mais a cette fois-ci été aidé par un Kirk Cousins bien protégé par sa ligne. À noter que Detroit a perdu Matthew Stafford sur commotion au cours de la rencontre. Enfin, Houston s’est imposé sans briller à Jacksonville. Jake Luton a soigné sa première en NFL pour les Jaguars avec une bombe de 73 yds pour DJ Chark, mais fut incapable de faire plus pour empêcher la défaite de sa franchise.

Redzone, 2e Partie

Miami Dolphins [5-3] @ Arizona Cardinals [5-3] : 34-31
Las Vegas Raiders [4-3] @ Los Angeles Chargers [2-5] : 31-26

Match à suspens dans la deuxième partie du Redzone. Dans l’un des matchs les plus indécis de ce NFL Week 9, les Dolphins l’ont emporté au finish contre Arizona. Dans une rencontre où l’avantage n’a cessé de changer de camp, les Cardinals d’un Kyler Murray de gala (21/26, 286 yds, 3 TD + 106 yds au sol, 1 TD) avaient l’avantage avant d’entamer le dernier quart-temps. Cependant, Miami, emmené par un Tua Tagovailoa sérieux (20/28, 248 yds, 2 TD) a su faire la différence au meilleur moment pour s’imposer. Les locaux eurent l’occasion d’envoyer le match en prolongations, mais Zane Gonzalez manqua sa tentative de 49 yds. Cruel.

De leur côté, les Chargers sont passés tout proche d’une victoire sur le gong mais se sont finalement inclinés face aux Raiders. Las Vegas a globalement dominé la rencontre, mais a connu plusieurs trous d’air dont un juste avant la pause qui permis à Los Angeles d’inscrire très rapidement quatorze points et de passer devant. Les joueurs de Jon Gruden reprendront la main, mais vont une nouvelle fois laisser Los Angeles revenir très proche au score. Justin Herbert aura même l’occasion d’offrir la victoire aux siens sur le fil, mais ses passes seront relâchées in-extremis par ses receveurs, scellant le sort de la rencontre et la victoire des Raiders. Cruel.

Des démonstrations, du suspens en deuxième partie de Redzone et des réactions de certaines franchises, ce NFL Week 9 fut encore très riche en émotions. Rendez-vous cette nuit pour la conclusion de cette neuvième semaine de compétition, qui s’achèvera avec un duel 100% AFC Est entre les Patriots et les Jets.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mattis amet, sit in ut ut dictum id fringilla