Euro 2020

Un nouveau départ à Paris pour Pablo Sarabia ?

C’est sans doute l’une des plus grandes surprises de cet Euro. Après une saison moyenne, Pablo Sarabia a eu la chance d’être retenu par Luis Enrique dans ses 24. Mais déjà auteur de 2 buts et 2 passes décisives en quatre apparitions (2 titularisations), l’Espagnol étonne. Et voit sa côte remonter.

 

Une sélection inattendue

Quand la liste de l’Espagne pour l’Euro 2020, une seule phrase était sur toutes les lignes : « Sergio Ramos est absent ». En revanche, personne n’a insisté sur la présence de Pablo Sarabia, pourtant absent de la sélection depuis le 15 novembre 2019 et sa troisième cape. Mais voilà, Luis Enrique a fait des choix. Fati blessé, Rodrigo, Marco Asensio et Suso pas au niveau, c’est Pablo Sarabia traversera l’Europe avec la Roja pour cet Euro au format inédit et discutable.

Pourtant, Pablo Sarabia depuis son arrivée au PSG, c’est 10 buts et 8 passes décisives en Ligue 1. Sur le papier, Sarabia est décisif toutes les 137 minutes en Ligue 1. Sauf que la concurrence et ses performances décevantes, voire sans saveur, font que l’ancien joueur de la Castilla est cantonné au banc parisien. Il paraissait d’ailleurs logique avant l’Euro que Sarabia quitterait la capitale cet été. Mais il se peut que les choses aient pris une donne différente ces derniers jours…

Un nouveau rôle à Paris…

Mbappé, Neymar, Di María, Draxler, Kalimuendo, Icardi, (Kean ?). Voilà la liste des joueurs pouvant occuper le front de l’attaque du Paris Saint-Germain. Mbappé n’étant pas sûr de prolonger, un départ est toujours possible cet été. Mais il ne sera pas remplacé par Sarabia, le profil étant bien trop différent (et le niveau trop éloigné). Non, il faut aller voir plus bas sur le terrain pour potentiellement trouver une place à l’ancien Sévillan.

Il faut en fait imaginer un nouveau dispositif. Le recrutement du PSG, en témoignent les très probables arrivées de Sergio Ramos et d’Achraf Hakimi, un défenseur central et un piston droit, semble mener vers un système à 3 derrière.

Alors, où placer Pablo Sarabia sur le terrain ? Plusieurs options. Son aisance balle au pied et son manque de vitesse en font une option au milieu de terrain en soutien des attaquants. Mais ce positionnement impliquerait de positionner Verratti devant la défense, son apport dans les 30 derniers mètres à la passe disparaîtrait.

Il faudrait faire preuve de flexibilité tactique en phase offensive. Marquinhos pourrait se placer devant la défense, Marco Verratti remontant aux côtés de Wijnaldum. Pablo Sarabia irait se positionner dans le semi-espace droit, Neymar resterait dans le semi-espace gauche tandis que Mbappé prendrait la pointe de l’attaque. Les couloirs seraient laissés à Hakimi et Bernat. L’équilibre de cette animation reste à prouver, même si Ramos et Kimpembe, restés en retrait, pourront gérer de nombreuses situations. Un contre pressing emmené par l’expert Wijnaldum prendrait une grande importance.

L’autre rôle qui pourrait être offert à Sarabia est celui de piston droit en remplacement d’Hakimi. Imaginons que le PSG soit assuré de garder le ballon à outrance, la vitesse du Marocain perdrait légèrement de l’intérêt. Placer Sarabia à ce poste permettrait d’abord de faire souffler le titulaire. Ensuite, face à un bloc bas, Sarabia resterait haut sur le terrain et il a encore montré des qualités cet été. Là encore, ses largesses défensives devront être contenues par le central droit de la défense à 3. Ce rôle reste une possibilité car sans être un défenseur exceptionnel, faire preuve d’un positionnement parfait peut déjà faire l’affaire face à bon nombre d’adversaires.

Dernier facteur, psychologique cette fois : la confiance. Après deux saisons compliquées en France, cet Euro permet à Sarabia de se refaire une santé du point de vue mental. Il pourrait surfer sur ses performances estivales afin de montrer qu’il a le niveau d’un top club européen. Pour la saison de la dernière chance sans doute.

… ou un retour en Espagne ?

Enfin, il est toujours possible que Pablo Sarabia fasse ses valises et retourne au pays. Peut-être que la décision est déjà prise du côté du board parisien, peut-être qu’elle l’est aussi en ce qui concerne le milieu de terrain. Quoi qu’il en soit, RMC Sport affirmait en mai que Séville, la Real Sociedad, Villarreal et l’Atlético suivaient Sarabia. Une chose est sûre, la liste des prétendants a dû s’allonger ces derniers jours.

 

Crédit image : @maxppp

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire