Le même final qu’en 2019 pour Liège-Bastogne-Liège 2020

1
Ligue 1

Pour cette édition 2020, la classique Liège-Bastogne-Liège garde sa nouveauté 2019 avec une arrivée au cœur Liège et la disparition du final à Ans et de la Côte de Saint-Nicolas. La course sera longue de 256 kilomètres à travers les provinces de Liège et du Luxembourg. Ce sera la dernière classique de ce printemps 2020 en ce 26 avril !

Le départ sera donné à Liège pour prendre la direction du sud pour atteindre Bastogne pour y faire demi-tour. Les concurrents graviront la première côte du jour : la Côte de la Roche-en-Ardenne – 2800m à 6,2 %. Cette première moitié de course permettra à l’échappée matinale de se constituer.

Ensuite, les choses sérieuses vont commencer. Puisqu’ASO a réintroduit à l’entame des 100 derniers kilomètres la trilogie Wanne – Stockeu – Haute-Levée, absente depuis 2015. Ces trois ascensions seront à gravir juste après la Côte de Mont-le-Soie. D’abord, la Côte de Wanne est assez longue (2800m) avec des pourcentages intéressants à 7,4 % mais la Côte de Stockeu est certes une bosse bien plus courte de 1000m mais à 12,5 % de pente moyenne entre Stavelot et le hameau de Hénumon. Enfin, la Côte de la Haute-Levée est certes longue de 3600m à 5,6 % de moyenne mais les pourcentages les plus durs seront au début de la montée. Cette trilogie en 13 kilomètres va permettre d’éliminer les coureurs les plus faibles du peloton.

Ensuite, les coureurs emprunteront les cols du Rosier (4400m à 5,9 %) et du Maquisard (2500m à 5 %) et traverseront Spa pour ensuite rejoindre la terrible côte de la Redoute, située à Sougné-Remouchamps. Cette ascension de 1700m aura un pourcentage maximum de 20 % et longe une voie d’accès à l’autoroute E25.

Puis, direction la côte des Forges et surtout le juge de paix que sera la côte de la Roche-aux-Foucons, placée à 15 kilomètres de l’arrivée, après le village de Méry et après être passé en rive gauche de l’Ourthe. Cette bosse est entrée au menu de cette classique en 2008 d,’une longueur 1300m à 11%. Après cette ascension sélective, ce ne sera pas plat sur presque dix kilomètres où il pourrait y avoir des mouvements de course comme avec Bob Jungels l’an dernier. Puis, les prétendants au succès sur cette Doyenne plongeront sur Liège. Cette partie exigeante avait permis aussi à Jakob Fuglsang de faire la différence l’an dernier malgré une frayeur dans la descente.

Enfin, l’arrivée sera jugée au Boulevard d’Avroy en plein centre de Liège après une bonne dizaine de kilomètres de plat. Pour les puncheurs, il va falloir larguer les coureurs rapides dans la dernière difficulté du jour pour lever les bras dans la citée Liégeoise.

Image

 

Les côtes :

⛰️ Côte de la Roche-en-Ardenne – 2800m à 6,2 %

⛰️ Côte de Saint-Roch – 1000m à 11,2 %

⛰️ Côte de Mont-le-Soie – 4000m à 6,1 %

⛰️ Côte de Wanne – 2800m à 7,4 %

⛰️ Côte de Stockeu – 1000m à 12,5 %

⛰️ Côte de la Haute-Levée – 3600m à 5,6 %

⛰️ Col du Rosier – 4400m à 5,9 %

⛰️ Col du Maquisard – 2500m à 5 %

⛰️ Côte de La Redoute – 2000m 8,9 %

⛰️ Côte des Forges – 1500m à 6,9 %

⛰️ Côte de la Roche aux Faucons – 1300m à 11 %

 

Les derniers vainqueurs :

2019 | FUGLSANG Jakob


2018 | JUNGELS Bob


2017 | VALVERDE Alejandro


2016 | POELS Wout


2015 | VALVERDE Alejandro


2014 | GERRANS Simon
2013 | MARTIN Dan
2012 | IGLINSKIY Maxim
2011 | GILBERT Philippe
2010 | VINOKOUROV Alexandre
2009 | SCHLECK Andy

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here