Rugby

Un week-end en Top 14 (J8) : Toulon sombre, Paris se rassure et Toulouse reste en tête

Après huit matchs disputés, les équipes peuvent déjà faire les premiers comptes. Le jeu commence à se mettre en place chez certains alors que les bases ont encore du mal à être acquises chez d'autres. À l'instar de Toulon, qui continue de creuser vers le bas de tableau. Retour sur les faits marquants de la huitième journée de Top 14.

 

L’équipe du week-end : Montpellier héroïque contre le Racing

Samedi début de soirée. Garbisi se saisit de la balle et botte en touche, le match et terminé. Montpellier s'impose au Racing avec le sentiment du devoir accompli. Un événement puisque la dernière victoire à l'extérieur du club ciste remontait au mois de mars. Grâce à une prestation majuscule de Cobus Reinach, auteur d'un doublé, Montpellier se pardonne en partie de la déroute face à Clermont. Les deux Sud-Africains étaient scrutés par leurs partenaires springboks, en tournée en Europe et présents dans les tribunes de la Paris La Défense Arena. Pour le Racing, cette défaite à domicile résulte comme une véritable erreur de parcours.

Le résumé complet du match est à retrouver ici.

 

L'exploit du week-end : Biarritz sape le moral des Brivistes

Une victoire emballante pour les Basques qui ont frappé fort dans la course du bas de tableau. En l'emportant sur un score fleuve face aux Corréziens (37 à 9), les promus glanent cinq points capitaux pour la suite du championnat. Grâce à des grands Saili et Dyer, le groupe s'est rassuré en parvenant à emballer la rencontre, faisant perdre tous ses moyens à la défense adverse.

Un revers qui a provoqué la colère des joueurs corréziens, pour certains très critique envers les performances de leur équipe ces dernières semaines. “Je n’ai rien à dire. On parle beaucoup, mais au final, sur le terrain, on ne fait rien. Maintenant, on va fermer nos gueules et on va travailler de notre côté. On va arrêter de se prendre un peu pour des stars“, a notamment déclaré le troisième ligne du CAB Matthieu Voisin après la rencontre.

 

Tops : Raka étincellant, Paris commence à se trouver

Avec son compère Penaud, ils ont fait la paire samedi face à la Section paloise (42-20). Un succès bonifié qui ravive l'équipe de Clermont. Alors que le jeu semble encore être poussif chez les hommes de Jono Gibbes, les deux facteurs X de l'équipe ont contribué à la victoire de leur formation en réalisant quelques actions mémorables. Une satisfaction pour les Jaunards, qui avaient difficilement commencé leur après-midi en étant mené à la pause (6-13).

Du côté de Jean-Bouin, c'était l'heure de la confirmation. Gonzalo Quesada a enfin pu apprécier une victoire maîtrisée de la part de ses joueurs face au LOU (23-18). Au gré notamment d'une grosse défense en deuxième période, le club parisien réalise une bonne opération puisque l'équipe n'est plus qu'à trois points du top 6.

 

Flops : Perpignan broie du noir, un néo-zélandais ne fait pas l'unanimité à Lyon

Perpignan a perdu pour la quatrième fois consécutivement contre l'UBB (39-13) et semble sans moyens pour rivaliser. Le succès acquis face à Toulon paraît déjà loin pour les partenaires de Melvyn Jaminet. Perpignan s'enfonce en position de lanterne rouge du championnat. Une réaction est attendue au plus vite pour rester accroché au bon wagon.

De son côté, Lima Sopoaga a disputé son second match pour le LOU. Une défaite de son équipe dont il est en partie responsable. Une passe en-avant grotesque dans les dernières minutes du match aurait pu être évitée pour permettre à son équipe de l'emporter. Comme sa pénalité tapée hors délai qui prive son équipe de recoller au score. Le joueur néo-zélandais doit faire preuve de patience pour s'intégrer à ce nouvel environnement après des débuts difficiles.

 

Le classement

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début