En équipe

Un week-end en Top 14 (J5) : Clermont s’éveille, Pau s’éclate et Paris s’enfonce

Ce week-end de Top 14 fut de nouveau plein de surprises et de rebondissements. Certaines équipes se sont réveillées, d’autres sont déjà dans le rouge. Allons voir de plus près ce qu’il s’est passé lors de cette 5e journée.

L’équipe du week-end : Clermont se réveille enfin

Le match était pourtant mal embarqué pour les Jaunards. Dès la 12e minute, les Racingmen prenaient l’avantage dans cette rencontre par le biais d’Hassane Kolingar. Chahuté pendant le premier acte, c’est au retour des vestiaires que l’ASM va se réveiller et mettre la main sur le ballon. Ce faisant, les hommes de Jono Gibbes vont mettre à mal la défense du Racing, les poussant à la faute. Camille Lopez n’a alors plu qu’à aligner la mire, auteur de sept pénalités (21 points sur les 26 de son équipe). Les Franciliens, malgré un deuxième essai de Le Garrec, ne reviendront pas dans cette partie, trop indisciplinés. Forts de ce résultat, les Auvergnats sortent de la zone rouge et repassent à la 9e place. Le Racing reste 6e.

L’exploit du week-end : à 14, Pau fait le show

Si comme moi, vous aviez parié sur une victoire de l’USAP, vous avez vite déchanté. Bien que le futur Toulousain, Melvin Jaminet, ait rapidement donné l’avantage à son équipe (9-3, 28e), Antoine Hastoy va permettre aux siens de recoller juste avant la mi-temps (9-9, 38e). Un premier acte chamboulé par le carton rouge de Tuimaba pour un plaquage haut, un geste dangereux et justement sanctionné par l’arbitre de la rencontre. Cependant, cette sanction ne marquera pas un tournant dans le match puisque Pau ne va pas prendre l’eau, mais au contraire mettre encore plus de pression sur les Catalans.

Plus agressifs et décisifs que leur adversaire, les Palois vont prendre le large dès l’entame de deuxième période (9-16, 44e). Dominateurs en mêlée, en attaque, les offensives vertes pleuvent de tous les côtés et mettent au supplice la défense catalane. Il faudra attendre la 80e pour voir l’USAP sauver l’honneur avec un essai de Lemalu, qui va priver la Section du bonus offensif. Le score est à l’image du match (14-29) et la Section réalise un gros coup au classement.

L’essai du week-end : Dupont, roi de la feinte de passe

Commencer sur le banc puis entrer à l’heure de jeu pour être impliqué sur les deux essais de ton équipe, voilà un bon weekend pour le meilleur joueur du Top 14, Antoine Dupont. Son essai en vidéo est à retrouver ici.

L’équipe du week-end :

Les tops : Castres et Brive enfoncent un peu plus leurs adversaires

À l’image de son pilier droit, Wilfried Hounkpatin, Castres réalise la bonne opération du week-end en s’imposant sur son terrain contre un équipe de Toulon en grande difficulté depuis le début de saison. Le CO avait à cœur de se rattraper, suite à la correction reçue face au Stade français le week-end dernier (34-10) et reste ainsi sur une série de 11 victoires à domicile.

De l’autre côté, le CA Brive l’a emporté dans la douleur contre le Stade français (19-12). Une victoire importante pour le CAB, le jour du centenaire de leur stade. Le suspens aura duré toute la rencontre et il aura fallu un nouvel en-avant parisien sur la dernière action pour libérer les Brivistes.

Le flop : La Rochelle tarde à mettre la machine en route

Avec seulement 7 petits points, les Rochelais réalisent un mauvais début de saison. Le départ de Gibbs, remplacé par O’Gara, a été une transition un peu abrupte. L’Irlandais l’a reconnu, son équipe manque de précision dans de nombreux secteurs du jeu. Un manque d’efficacité criant et une irrégularité chronique qui font défaut aux Maritimes, à l’inverse de la saison précédente.

Le classement

Crédit photo en Une : rugbyrama.fr

 

 

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire