En équipe

Une arrivée de Premier League à Montréal !

Officialisé en fin de soirée aux alentours de 23h30, Victor Wanyama arrive au Québec pour trouver du temps de jeu qu'il n'avait plus du côté de Tottenham. Retour sur ce transfert inattendu.

Des qualités indispensables à l'Impact

Avec ce nouvel ajout dans son effectif, Thierry Henry voit un joueur d'expérience avec un réel vécu européen pour apporter des solutions et un profil différent à son milieu de terrain. Profil plus physique avec une vraie qualité technique, le Kenyan va inévitablement apporter dès le premier match.

Dans le rôle des deux milieux du 3-4-2-1 du coach français, la paire Wanyama-Taïder ferait saliver plus d'un club européen. Deux profils différents, notamment par le milieu algérien plus offensif et plus libre à la création ou dans la transition offensive.

Les mots d'Henry 

Wanyama l'a immédiatement dit, Thierry Henry a joué un rôle dans sa venue à Montréal : “Je suis très heureux de me joindre à un club excitant comme l’Impact de Montréal. La MLS continue de grandir chaque saison et j’espère pouvoir apporter encore plus de visibilité à cette équipe, à cette ville et à cette ligue du côté africain. Quand j’ai parlé à Thierry et qu’il m’a demandé de venir le rejoindre à Montréal, je n’y ai pas pensé deux fois. Je l’ai toujours admiré comme joueur et je suis content d’avoir l’opportunité de travailler avec lui et de jouer un rôle pour que l’Impact de Montréal puisse atteindre ses objectifs au sein des championnats et connaître une grande saison.”

Vous l'aurez compris, le désormais ex-Spurs a hâte de démarrer sa nouvelle aventure outre-Atlantique. Deuxième joueur désigné* de l'Impact Montréal, ce dernier aura quand même un peu de pression sur ses épaules car les Canadiens doivent retrouver les Playoffs après trois années d'absence. Dans un projet naissant avec un coach aussi charismatique qu'inexpérimenté, l'ajout de cette pièce dans le puzzle Montréalais de Thierry Henry fait saliver !

Crédit photo / Impact Montréal

Joueur désigné * : En MLS, les franchises ont le droit à trois Joueurs désignés, c'est à dire, trois salaires qui n'entrent pas dans le salary cap qui correspond au plafonnement salariale. Généralement, les joueurs désignés sont des stars ou joueurs internationaux qui ont un salaire plus conséquent que la moyenne comme l'ont été Zlatan, Chicharito ou encore Giovinco.

Dernières publications

En haut