Football

Une nouvelle fois décevant, le PSG doit se contenter du nul face à Bordeaux

Vainqueur face à Leipzig en Ligue des Champions mardi, le PSG recevait Bordeaux ce soir pour le compte de la onzième journée de Ligue 1. Face à des bordelais à la peine cette saison, l’objectif pour les parisiens était de relancer la machine après la défaite à Monaco la semaine dernière. Résultat, une nouvelle prestation décevante conclue par un match nul 2-2.

Tout commence fort dans ce match. Dès la deuxième minute, Paul Baysse est contraint de réaliser un superbe sauvetage devant Kylian Mbappé. Si le rythme n’est pas au rendez-vous, le PSG domine et malmène son adversaire. Portant, à la surprise générale, c’est finalement Bordeaux qui ouvre le score à la neuvième minute grâce à un but contre son camp du jeune Timothée Pembéle. Pour ce titi parisien de 18 ans, les débuts sont difficiles.

Dos au mur, les parisiens peinent à réagir. Si Alessandro Florenzi oblige Benoît Costil à réaliser une très belle parade à la 13ème minute, il faut attendre le penalty obtenu par Neymar à la 25ème minute pour égaliser. Le brésilien se fait justice lui-même et remet les siens sur les bons rails (1-1). Sur l’engagement, suite à une belle récupération de Rafinha, Neymar remet le couvert. Si la frappe du brésilien est d’abord repoussée par Benoît Costil, l’ancien gardien du Stade Rennais ne peut rien face à celle de Moïse Kean (2-1).

A la 32ème minute, Kylian Mbappé, est, dans son style caractéristique, lancé dans la profondeur par Rafinha mais bute sur un Benoît Costil des grands soirs. On prend les mêmes et on recommence une minute plus tard. C’est cette fois sur le poteau que l’ancien gardien du Stade Rennais repousse la tentative de son coéquipier en équipe de France. Après des débuts poussifs, le PSG est enfin entré dans son match. Devant, Neymar et Mbappé se trouvent les yeux fermés mais font preuve d’un gros manque d’efficacité.

Un manque de rythme qui coûte cher au PSG

En début de deuxième période, à l’image de la première, le rythme n’est pas très élevé. Bordeaux ne se montre dangereux que sur coup de pied arrêté. De l’autre côté, Benoît Costil continue d’écœurer Kylian Mbappé. A la 60ème, contre le cours du jeu, l’entrant Yacine Adli crucifie pourtant Sergio Rico d’une belle frappe à l’entrée de la surface de réparation (2-2).

Comme souvent cette saison, le PSG ne parvient pas à tuer le match. Les parisiens se font même peur et ne sont pas à l’abri d’un exploit d’Hatem Ben Arfa, très bon depuis le retour des vestiaires. Physiquement, la fatigue se fait ressentir chez les joueurs de Thomas Tuchel. Neymar en est le parfait exemple. En manque de rythme, le brésilien déjà bien entamé à vingt minutes du terme. En fin de match, par l’intermédiaire de Nicolas De Préville, Bordeaux manque même une énorme occasion de réaliser le hold-up. Score final 2-2 et une nouvelle prestation décevante du PSG qui aura cruellement manqué d’efficacité aujourd’hui.

Crédit photo: France TV Info

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire