Champions League

Une semaine en Ligue des champions (J5) : le PSG en patron, Giroud puissance quatre

Au terme de cette avant-dernière journée de Ligue des Champions, neuf clubs sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale. Mais dans certaines poules, comme celles du Paris Saint-Germain et du Real Madrid, le suspense reste entier. Entre coups de théâtre et coups d’éclat, retour sur cette 5e journée de compétition.

 

Le match de la semaine : Manchester United – Paris-Saint-Germain

C’était le choc annoncé de ce groupe H, et il aura tenu toutes ses promesses. Après la victoire sur le fil de Leipzig sur la pelouse de l’Istanbul Başakşehir (4-3), les Parisiens devaient impérativement éviter la défaite pour rester dans la compétition. En s’imposant 3-1 à Old Trafford, ils ont fait bien mieux que cela. Désormais deuxièmes, ils ont leur destin entre les mains avant de recevoir le club turc pour la dernière journée.

Mais au-delà de la bonne opération, c’est surtout un très beau match de football que nous ont a offert les  joueurs de la capitale. Bien entrés dans leur match, ils parviennent rapidement à faire la différence grâce à Neymar, qui reprend d’une volée croisée limpide la frappe contrée de Mbappé (6e). Mais peu à peu, les Mancuniens parviennent à remettre le pied sur le ballon, et, à la 32e minute, Marcus Rashford – encore lui – trompe Navas sur une frappe détournée par Danilo Perreira. Après la non-exclusion de Fred, pourtant auteur d’un coup de boule sur Paredes, et ce coup de billard, les ingrédients semblent à nouveau réunis pour vivre une soirée cauchemardesque en Ligue des Champions.

Le début de la seconde période semble confirmer cette tendance. Martial (50e), puis Cavani (58e) passent tout proche de donner l’avantage à leur équipe. Mais les joueurs du PSG tiennent, et leur patience est finalement récompensée par un but rageur de Marquinhos à la 69e minute. Ensuite, tout se débloque : Fred est enfin exclu une minute plus tard, avant que Neymar ne vienne conclure un superbe mouvement (90e) pour sceller la victoire parisienne et offrir la tête du classement aux hommes de Thomas Tuchel. Un match référence pour le PSG, qui voit enfin son horizon en Ligue des Champions s’éclaircir.

 

Le joueur de la semaine : Olivier Giroud (Chelsea)

Ils sont nombreux à avoir brillé cette semaine en Ligue des Champions : Kahveci, Neymar, Immobile, Pléa… mais aucun n’a pu rivaliser avec la performance stratosphérique d’Olivier Giroud. Dans cette finale du groupe E entre Chelsea et Séville, il a offert la victoire aux Blues en claquant un quadruplé.

C’est une leçon de réalisme qu’a donné le buteur tricolore a donné hier soir au Stade Sánchez Pizjuán. Titularisé pour la première fois de la saison en Ligue des champions après avoir offert la victoire aux hommes de Franck Lampard face à Rennes, l’ancien Montpelliérain a – encore une fois – répondu présent. Cinq tirs, quatre buts : la performance est loin d’être anodine, surtout lorsqu’elle est réalisée face à un quadruple vainqueur de la Ligue Europa. Plat du pied (8e), lob subtil (54e), tête au premier poteau(74e) et penalty plein de sang froid (83e), Olivier Giroud a montré toute l’étendue de son talent, et prouve une fois de plus, qu’il est bien l’un des meilleurs à son poste.

 

Le but de la semaine

Pour un match de folie, il faut des joueurs en folie. C’était clairement le cas d’İrfan Can Kahveci (Başakşehir) face à Leipzig. Si son triplé n’a malheureusement pas suffi aux Turcs, qui s’inclinent 4-3, il nous laisse tout de même cette merveille de coup-franc sous la barre. À consommer sans modération.

 

On a aimé

  • Le bol d’air pour l’OM

Ça n’a pas été brillant, mais les Marseillais ont enfin clôturé leur série noire en Ligue des Champions en s’imposant au Vélodrome face à l’Olympiakos (2-1). Menés à la pause malgré une entame plutôt réussie, les hommes de Villas-Boas ont su enfin faire preuve de caractère pour se remettre dans le bon sens. Portés par un Dimitri Payet qui semble retrouver des jambes, ils sont parvenus à arracher deux penaltys, transformés par le Réunionnais, pour marquer leurs premiers points. L’affront est évité, et l’OM peut toujours rêver de Ligue Europa, même s’il faudra pour cela aller chercher au moins un point face à Manchester City la semaine prochaine.

  • Le match fou entre Leipzig et Başakşehir

Des buts et du suspense : voilà pourquoi on aime la Ligue des Champions. Dernier du groupe H, les Turcs de Başakşehir recevaient le RB Leipzig, demi-finaliste de l’édition précédente, pour le compte de cette 5e journée de Ligue des Champions. Si la logique a été respectée avec la victoire des Allemands (4-3), les hommes d’Okan Buruk n’auront pas démérité en revenant à 3-3 à la 85e minute grâce au triplé de Kahveci, après avoir été menés 2-0 puis 3-1. Malheureusement, Sorloth passera par là à la 90e et redonnera l’avantage aux Rotten Bullen dans les dernières minutes.

  • Les Tricolores à la fête

 

On n’a pas aimé

  • Rennes encore trop tendre pour l’Europe

Cette toute première Ligue des Champions ne laissera probablement pas que de bons souvenirs aux Rennais. Battus par Krasnodar (1-0), les hommes de Julien Stéphan n’accèderont pas à la Ligue Europa. Malgré un match plutôt maîtrisé, les Bretons n’ont pas réussi à se montrer dangereux et se sont fait punir par Marcus Berg à la 74e. Une déception pour les Rouge et Noir qui devront rapidement se ressaisir en championnat s’ils veulent revivre une épopée européenne l’an prochain.

  • Le Real s’enfonce dans la crise

L’orage gronde sur la Maison Blanche. Comme à l’aller, le Real Madrid a chuté face au Shaktar Donetsk (2-0), au terme d’une prestation morose. Friables défensivement, à l’image d’un Raphaël Varane imprécis, les Merengues n’y arrivent toujours pas sans Sergio Ramos. Troisièmes de leur groupe, ils ont encore leur destin en main mais devront se défaire du Borussia M’gladbach pour accéder aux huitièmes de finale. Une situation impensable il y a encore quelques saisons…

 

Les résultats de la J5

 

 Retrouvez le classement des groupes ici

 

Crédit photo image en Une : CulturePSG

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire