Cyclisme

Vini Zabù suspendue trente jours par l’UCI

Le fléau du dopage est de retour dans le cyclisme professionnel. L’équipe italienne Vini Zabù vient d’être suspendue trente jours par l’UCI suite à la prise de substances illicites. 

Le Giro ce sera sans eux

Prévue pour le Giro 2021 qui va débuter dans trois semaines, l’équipe Vini Zabù ne sera donc pas au départ le 8 mai prochain de Turin pour la 104e édition du Tour d’Italie. C’est l’équipe Androni Giocattoli-Sidermec qui récupère la wild card qui avait été donnée au préalable à l’équipe Vini Zabù. La suspension antidatée était prévue jusqu’au 6 mai, mais l’équipe avait déjà prévu de ne pas participer à la course.

Cette suspension intervient à la suite d’un double contrôle antidopage positif pour le coureur italien Matteo Spreafico pour une prise d’ostarine, un stéroïde. Un autre coureur, Matteo de Bonis, a lui été contrôlé positif à l’EPO. Le mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) avait d’ores et déjà demandé à l’UCI de prendre ses responsabilités concernant l’équipe Vini Zabù. L’UCI a communiqué suite à ses deux tests et rappelé le règlement : « Les règles antidopage de l’UCI prévoient la suspension d’une équipe lorsque deux de ses coureurs reçoivent notification d’un résultat d’analyse anormal pour une substance non spécifiée dans des échantillons prélevés au cours de la même période de douze mois ». 

En 2021, le dopage est donc encore d’actualité dans le cyclisme mondial, mais il est bon de savoir que même les plus petites équipes sont contrôlées avec fermeté avant le Giro. Une vraie évolution.

Crédit photo : FG Photographic

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire