Cyclisme

Visma Lease a Bike : Wout van Aert se lance dans une saison décisive

Favori numéro 1 sur le Omloop Het Nieuwsblad ce samedi, Wout van Aert débute sa saison sur route avec le début des classiques belges. Le coureur de la Visma Lease a Bike sera suivi cette saison avec un programme différent des précédentes années.

Nouvel entraineur, nouveau programme, nouveaux objectifs, la saison 2024 de Wout van Aert sera scrutée de près par les observateurs du monde du vélo. Le Belge sera ce samedi sur le Omloop Het Nieuwsblad pour lancer les classiques flandriennes. Avec un hiver plus léger qu'à l’accoutumée, le Belge vise son premier Grand Tour en tant que leader cette saison, le Giro di Italia. À 29 ans, la saison du Belge sera charnière pour la deuxième partie de sa carrière.

Un début de saison allégé

Discret sur les chemins boisés du Cyclo-cross, Wout van Aert a laissé seul son éternel rival, Mathieu Van Der Poel. Le Belge a entamé sa saison du côté de l'Espagne à Almeria et à Jaén. Sur routes, les fans ont pu observer le Belge sur les routes du Tour de l'Algarve au Portugal. Une course remportée par son compatriote, Remco Evenepoel qui visera de son côté la Grande Boucle cet été. Van Aert a dû se contenter d'une 7ᵉ place au classement général à 1min 57 du leader de la Soudal Quick Step.

Avec un programme de Cyclocross allégé cet hiver, Van Aert espère arriver plus frais pour les premiers objectifs de saison, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix.

À lire aussi : Affaire Alaphilippe : Marion Rousse attaquée… par la femme de Philippe Gilbert !

Le traumatisme Roubaix

À 16 kilomètres de l'arrivée, Wout van Aert a été victime d'une crevaison, laissant partir Mathieu van Der Poel vers une victoire sur la 120ᵉ édition de Paris-Roubaix. Une douche froide pour le Belge et son équipe l'an passé qui reste ancré dans les mémoires. Cette saison, Van Aert veut sa revanche et a fait de Roubaix l'un des objectifs principaux de sa saison.

Dans une interview au média néerlandais Sporza début janvier, son entraineur Mathieu Heijboer a dévoilé la préparation du Belge et ses grands objectifs début 2024.

“Wout a dû prendre les périodes de repos nécessaires avant les classiques, celles-ci ont affecté sa forme, il a donc fallu tout repenser. Je veux que Wout arrive sur le Tour des Flandres et à Paris-Roubaix, affamé, rechargé, physiquement en pleine évolution. Avec un programme plus limité, je sais qu'il n'y aura plus de lacunes dans sa préparation,” déclare-t-il. Le coureur de Visma Lease A Bike fera l'impasse sur l'E3 Saxo Classic, Gand-Wevelgem ou encore Milan San-Remo.

Le Giro et les Jeux Olympiques en ligne de mire

En fin d'année 2023, la Visma Lease a Bike a officialisé la présence de Wout van Aert sur le Tour d'Italie en 2024. Le Belge sera leader de sa formation dans le but de jouer le classement général. Un changement majeur au sein de l'équipe néerlandaise et dans le microcosme du peloton. Le Belge sera donc opposé à Tadej Pogacar sur un Tour d'Italie qui s'annonce passionnant. Deuxième information, Jonas Vingegaard ne sera pas épaulé par Van Aert qui fait impasse sur la Grande Boucle, un soutien majeur en moins pour le Danois, double vainqueur en titre.

Wout van Aert sera en suite présent sur les Jeux Olympiques de Paris 2024. L'objectif sera d'aller chercher une médaille d'or sur l'épreuve sur route, mais également sur le chrono. Un contre-la-montre très attendu au vu des différents participants déjà annoncé.

L'année 2024 du Belge est un virage à 90 degrés par rapport aux saisons précédentes. Van Aert a fait l'impasse sur le cyclo cross pour prolonger son état de forme tout au long de l'année. Pour la première, le Belge sera leader sur un Grand Tour et sa réussite dans cet objectif pourrait installer un climat de concurrence au sein de la Jumbo Lease a Bike. POur rappel, Red Bull, sponsor du Belge, a acquis 51% de l'équipe Bora Hansgrohe.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut