Catch

WWE met-elle trop en avant son “Blockbuster Main Event” de WrestleMania ?

Lesnar Reigns WrestleMania 38

C'est officiel depuis Elimination Chamber, le Main Event de la nuit 2 de WrestleMania 38 opposera le champion Universel, Roman Reigns au champion WWE, Brock Lesnar dans un Winner Take All Unification Match. WWE a déjà promu ce match comme “The Biggest Match of WrestleMania History”. La question est de savoir si elle a raison d'autant promouvoir ce match aux dépens des autres superstars.

Depuis Day 1, le Main Event de chez WWE ne tourne plus qu'autour de Roman Reigns et Brock Lesnar. Terminé, les Drew McIntyre, Bobby Lashley, Big E, place aux “vraies” têtes d'affiche. Lors du premier Premium Live Event de l'année, le chef de tribu et la bête devaient s'affronter. Cependant, Reigns a contracté le Covid l'empêchant de défendre son titre. À partir de là, le Main Event de Raw jusque là tranquille va être perturber par l'arrivée de l'ancien champion UFC dans leur match fatal 4 way où Big E défend le titre WWE contre Bobby Lashley, Seth Rollins et Kevin Owens.

Sans surprise, Lesnar se saisit du titre en réalisant le tombé sur Big E, le renvoyant dans la midcard. Aujourd'hui, Big E est retourné dans la division par équipe de SmackDown avec Kofi Kingston. Les semaines passent, Lesnar et Reigns se font toujours la guerre, mais Lashley et Rollins défient respectivement la bête et la tête de la table pour le Royal Rumble.

Le Royal Rumble, la goutte de trop 

Lors du premier grand rendez-vous de l'année, les esprits s'échauffent dans la communauté catch. WWE confirme son envie de Main Event géant à WrestleMania entre ses deux plus grandes stars. Cela aux dépens des autres. Dans l'Opener, Seth Rollins bat Roman Reigns par disqualification dans un bijou de storytelling et de combat. Puis, Bobby Lashley réussit à battre Brock Lesnar grâce à l'intervention du Big Dog et de la trahison de Paul Heyman qui retourne avec son chef tribal.

Si l'histoire se serait arrêtée là, tout irait bien. Reigns et Lesnar ont un programme tout tracé vers le show des shows à SmackDown et le vainqueur du Royal Rumble aurait eu une rivalité avec Bobby Lashley à Raw pour le titre WWE. Toutefois, ce ne s'est pas passé comme prévu. En effet, lors du Royal Rumble masculin, Brock Lesnar débarque en 30 et envoie tout le monde valdinguer par dessus la troisième corde en à peine plus de deux minutes. Même pas le temps de profiter de la revanche avec Drew McIntyre en finale. The Beast Incarnate remporte donc son deuxième Royal Rumble sans que cela ait la moindre utilité au grand dam du public.

Elimination Chamber, la confirmation du blockbuster

Lors du Raw post Royal Rumble, Brock Lesnar déclare tout de suite qu'il défiera Roman Reigns à WrestleMania. Cependant, il veut que ce match soit un champion vs champion. Donc, il doit récupérer sa ceinture WWE des mains du All Mighty. Le rendez-vous est pris et confirmé par Adam Pearce à Elimination Chamber en Arabie Saoudite. Arrivé à Jeddah, la bête participe à son premier match Elimination Chamber, un concept qui colle pourtant parfaitement avec son personnage. Dans le Main Event, Austin Theory et Seth Rollins démarrent le match. Le visionnaire ne perd pas de temps et envoie Theory à travers la cellule du champion. Ce dernier, blessé, doit être évacué. À noter, que Lashley est réellement blessé à l'épaule pour une durée estimée à quatre mois, certainement à cause d'une mauvais German Suplex subit au Rumble contre Lesnar. Nous allons donc couronner un nouveau champion.

Le match se poursuit et Lesnar ne veut plus attendre. Il défonce le plexiglas de sa cage avant le décompte officiel et terrasse tout le monde. Seth Rollins, Riddle, AJ Styles, tous passent par les cases F5, dodo, avion, maison en moins de cinq minutes. Ne reste plus qu'Austin Theory qui fuit de peur. Le vainqueur du Royal Rumble l'attrape au sommet de la cage, envoie son F5 depuis là-haut et conquiert son 10e titre mondial. Son souhait devient donc réalité. Le rendez-vous est pris. Dimanche 3 avril 2022, Main Event de la nuit 2 de WrestleMania à Dallas Texas : The Universal Champion vs The WWE Champion, The Head of the Table vs The Beast, Roman Reigns vs Brock Lesnar, Winner Take All, Unification Match, “Biggest Match of WrestleMania History”. 

Une promotion “too much”

Depuis que le combat est officiel, c'est toute la WWE qui tourne autour de ces deux têtes d'affiches. En effet, le fossé s'élargit avec le reste même avec des noms très connus comme Seth Rollins, Edge, AJ Styles, ou Bobby Lashley. La WWE a toujours plus de mal à créer les nouvelles légendes de demain et se repose trop sur son passé pour assurer son futur. Il n'y a qu'à voir les rumeurs sur un potentiel retour de Stone Cold Steve Austin pour s'en rendre compte. The Rattlesnake n'a plus catché depuis presque 20 ans et s'était arrêté suite à une sérieuse blessure à la nuque. Certes le combat serait contre Kevin Owens, un grand fan, mais le faire sortir de sa retraite pourrait s'avérer dangereux.

Concernant, Reigns et Lesnar le fait que la promotion du match et du show soit construite comme quelque chose d'unique et d'inédit dérange car c'est factuellement faux. Il s'agit du troisième affrontement entre ces deux catcheurs à WrestleMania, le troisième pour un titre mondial. De plus, le fait d'annoncer que c'est déjà le plus grand match de l'histoire de Mania brise toutes les grandes rencontres que nous avons déjà eu avant même qu'il ait eu lieu. On ne peut pas effacer comme cela des matchs comme :

  • Undertaker vs Shawn Michaels – WrestleMania 25 et 26
  • Hulk Hogan vs The Rock – WrestleMania 18
  • The Rock vs Stone Cold Steve Austin – WrestleMania 17
  • Daniel Bryan vs Batista vs Randy Orton – WrestleMania 30
  • Randy Savage vs Ricky Steamboat – WrestleMania 3
  • Hulk Hogan vs Andre The Giant – WrestleMania 3
  • Hardy Boys vs Dudley Boys vs Edge & Christian – WrestleMania 17
  • Undertaker vs Triple H – WrestleMania 28

Et encore pleins d'autres. De plus, cela rappelle le combat entre Edge et Randy Orton à Backlash 2020, promeut comme “Le plus grand match de catch de tous les temps”. À savoir que cette année là, la WWE elle-même place ce match seulement deuxième de son classement des matchs de l'année. La morale de cette histoire est lorsqu'on place de trop grandes attentes, on est souvent déçu du résultat.

WrestleMania 38 arrive dans moins d'un mois. Brock Lesnar et Roman Reigns occupent une place majeure dans la construction de la carte en weekly. Un Main Event que l'on espère incroyable, malgré le fait que Lesnar ne combatte jamais très longtemps. Dans tous les cas, la WWE s'est mise une grande pression en annonçant un tel match. Maintenant il va falloir répondre avec des actes et un match à la hauteur de son statut. 

Crédit photo : WWE

Dernières publications

En haut