Rugby

XV de France : Au cœur d’un scandale, Melvyn Jaminet s’explique

Ce dimanche soir, Melvyn Jaminet a publié un message sur ses réseaux sociaux pour s'excuser suite à la diffusion d'une vidéo où le joeuur tient des propos inacceptables.

Alors que la France entière avait les yeux tournés vers les résultats des élections législatives, une vidéo a fait le buzz sur les réseaux sociaux au même moment. On y voit alors l'international français Melvyn Jaminet, sans doute légèrement éméché, tenir des propos inconcevables : “Le premier Arabe que je croise sur la route, je lui mets un coup de casque. Je lui mets un coup de casque. Je te le dis, je lui mets un coup de casque”. Évidemment, cela a rapidement provoqué un tollé, et mis le feu aux poudres. Dans la foulée, les Bleus et le RC Toulon se sont désolidarisés du joueur. Alors qu'il était avec le XV de France pour la tournée sud -américaine, il a alors été prié de faire ses valides et de quitter le groupe.

“Je suis profondément désolé et honteux de mes paroles”

Quelques minutes plus tard, Melvyn Jaminet a réagie en postant un message sur le réseau social Instagram, même platye-forme où la vidéo a été postée plus tôt : “Je suis profondément désolé et honteux de mes paroles. Je tiens à m'excuser auprès de tout le monde. Je comprends que cela ait pu blesser et offenser de nombreuses personnes, et je tiens à dire clairement que ces propos ne reflètent en aucun cas mes valeurs ou celles de l'équipe de France de rugby. Le racisme, sous toutes ses formes, est inacceptable et va à l'encontre de tout ce en quoi je crois. Je comprends la sanction de la FFR et me tiens à leur disposition afin de mettre la lumière sur cette affaire”.

Message de circonstance ou réelle sincérité, impossible de juger. Quoi qu'il en soit, le joueur de 25 ans se retrouve désormais dans un véritable tourbillon duquel il sera difficile de s'extirper. Son avenir en Équipe de France est désormais plus que compromis. A l'instar d'un Mohamed Aouas, écarté définitivement suite à une vidéo le montrant en train de frapper sa compagne, les images rendent une réintégration sans doute difficile à l'avenir.

Suiveur assidu de sport au sens large, je partage ma passion depuis une dizaine d'années peu importe le terrain ! Basket, hockey sur glace, cyclisme, tir, escrime, je consomme tout ce qui se présente avec gourmandise.

Dernières publications

En haut