Allemagne

Youssoufa Moukoko, l’enfant prodige du Borussia Dortmund

Le monde du football vient de découvrir un nouveau talent précoce. À seulement 16 ans, Youssoufa Moukoko a inscrit son premier but en Bundesliga pour sa première titularisation avec le Borussia Dortmund. Formé dans ce même club, il semble rentrer dans les plans d’Edin Terzic, le nouvel entraineur du BVB après l’éviction de Lucien Favre. Gros plan sur celui qui pourrait intéresser de gros clubs européens dans les prochaines semaines. 

 

Le plus jeune buteur de l’histoire de la Bundesliga

Youssoufa Moukoko a marqué l’histoire de la Bundesliga vendredi dernier. À 16 ans et un mois, le natif de Yaoundé a inscrit son premier but en professionnel avec le maillot du Borussia Dortmund. Si sa réalisation n’a pas permis aux hommes de Terzic de s’imposer, (défaire 2-1 contre l’Union Berlin) Moukoko s’est révélé aux yeux du monde entier. Hier soir, pour sa première titularisation, il s’est montré très créatif en première mi-temps et vient même toucher le poteau d’Andreas Luthe.

Mené 1-0, Dortmund doit compter sur ses joueurs offensifs pour éviter de sombrer. Magnifiquement servi en profondeur par Raphaël Guerreiro, Youssoufa Moukoko ne manque pas le cadre et vient fusiller le portier de l’Union. Il vient battre, et de loin, le précédent record de Florian Wirtz  de Leverkusen, qui avait 17 ans et 34 jours lorsqu’il a marqué contre le Bayern Munich en juin dernier.

 

 

Un joueur systématiquement surclassé

Le jeune Moukoko n’a cessé de battre des records de précocité dans les catégories inférieures. Lorsqu’il soufflait sa douzième bougie, il évoluait déjà dans le championnat U17. Les statistiques sont ahurissantes : 90 buts en 56 rencontres disputées. Deux ans plus tard, rebelotte. Il est surclassé en U19 alors qu’il n’a que 14 ans. Cette fois-ci, c’est 47 buts en 25 matchs.

Ces performances dignes d’un extraterrestre lui ont permis de découvrir la sélection nationale des U20. L’entraineur de la Nationalmannschaft Joachim Löw est conscient de l’immense talent de ce joueur : “un talent comme ça, on n’en rencontre pas tous les jours”. Il lui reste maintenant à faire ses preuves avec l’équipe principale du Borussia Dortmund à seulement 16 ans.

 

La prometteuse génération du BVB

Le jeune Youssoufa Moukoko n’est pas la seule pépite du club allemand. En effet, nombreux sont les joueurs talentueux qui n’ont qu’une vingtaine d’années. Si Jadon Sancho et Erling Halaand (20 ans tous les deux) sont les plus connus, Giovanni Reyna et Jude Bellingham grappillent du temps de jeu à 18 et 17 ans. Cette politique peut être efficace à court terme comme nous l’avait montré l’Ajax en Ligue des Champions. Toutefois, les chances de voir ces joueurs s’en aller dans des clubs au rayonnement mondial sont réelles.

La blessure du Norvégien va permettre à Moukoko d’être aligné plus souvent dans un futur proche. Il est désormais autorisé à être titulaire puisque la législation de la Bundesliga oblige les joueurs à être âgés d’au moins 16 ans. Son talent est certain, sa maturité aussi. Victime d’injures racistes dans les divisions inférieures, il avait très bien réagi : “je suis fier de ma couleur de peau” avait-il déclaré sur les réseaux sociaux. Le chemin est tout tracé, il ne reste plus qu’à suivre les étapes et nul doute qu’il soulèvera un titre très prochainement. Toujours sous les couleurs jaunes et noires ?

Youssoufa Moukoko

(Crédits photo : Getty Images)

 

Son but vendredi n’aura pas suffi puisque son équipe s’incline 2-1 face à l’Union Berlin. Toutefois, le Camerounais bat d’ores et déjà des records de précocité et son alliance avec Haaland en attaque pourrait effrayer les défenses du monde entier. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire