Ligue 1

Zakaria Aboukhlal, l’ailier virevolant de Toulouse

Aboukhlal

Zakaria Aboukhlal a été une révélation pour le Toulouse FC cette saison, avec trois buts et deux passes décisives depuis son arrivée estivale en provenance de l'AZ Alkmaar…

Toulouse a été promu champion de Ligue 2 BKT la saison dernière, et il ne semble pas que les fans du Téfécé vont avoir droit à la lutte contre la relégation à laquelle ils s'attendaient peut-être – et Aboukhlal en est en grande partie la raison.

L'international marocain d'origine néerlandaise a fait ses débuts à Toulouse au poste d'arrière gauche, mais Aboukhlal s'est depuis installé dans sa position naturelle plus haut sur le terrain, et les résultats ont été passionnants jusqu'à présent.

De Rotterdam à la ville rose

Aboukhlal est né à Rotterdam d'une mère marocaine et d'un père libyen le 18 février 2000 – il partage donc la même date de naissance que Sir Bobby Robson, Roberto Baggio et Gary Neville – et sa famille, passionnée de sport, a facilité son intérêt pour le football.

Sa mère, Lamya Aboukhlal, a été championne d'Afrique d'athlétisme avec le Maroc, tandis que son père, Tarek, a fondé un club amateur en 2008 pour que son fils puisse jouer, après que le RKC Waalwijk a supprimé son centre de formation pour jeunes dans un contexte de crise financière.

Aboukhlal Junior a ensuite passé huit ans dans l'académie de Willem II aux côtés d'un certain Frenkie de Jong avant de rejoindre le PSV Eindhoven en 2018. Mais après seulement deux apparitions en équipe première, il a ensuite refusé Tottenham Hotspur et Everton pour signer à l'AZ en 2019.

C'est à Alkmaar qu'Aboukhlal s'est vraiment épanoui, et Toulouse était ravi d'obtenir cet été un joueur qui, à cette époque, avait changé d'allégeance internationale pour le Maroc de Vahid Halilhodzic après 31 sélections et 12 buts au niveau international junior pour les Pays-Bas.

Rapide et buteur

Aboukhlal a fait ses débuts à Toulouse au poste d'arrière gauche lors de la défaite 3-1 contre le FC Nantes lors de la quatrième journée. Aboukhlal avait ouvert le score ce jour-là et Philippe Montanier s'est vite rendu compte qu'il pouvait tirer parti de son talent en attaque.

Rapide et gaucher, Aboukhlal n'aime rien de mieux que de jouer sur l'épaule du dernier défenseur, où sa vitesse lui permet de passer son adversaire en contre, tandis que sa finition en constante amélioration l'a aidé à atteindre le nombre de buts mentionné plus haut.

Aboukhlal : des débuts réussis !

Après son premier but contre Nantes, Aboukhlal a trouvé la cible lors des récentes victoires contre le Stade de Reims et le Montpellier Hérault SC, et a également aidé Brecht Dejaegere pour le quatrième but de Toulouse lors de leur victoire 4-2 contre La Paillade la dernière fois.

Il est peu probable qu'Aboukhlal ait à jouer à nouveau au poste d'arrière gauche, mais la machine volante gauchère est heureuse de jouer des deux côtés de l'attaque toulousaine, et a effectué une moyenne de 28,4 sprints par match cette saison.

“Je suis très heureux de signer à Toulouse. Le Téfécé est un club historique en France. C'est une nouvelle étape dans ma carrière et j'espère franchir un nouveau cap et devenir encore plus compétitif. Je veux rendre les gens heureux, le club et ses supporters.” – Aboukhlal à propos de sa signature à Toulouse cet été.

“Je suis vraiment heureux de découvrir ce joueur qui joue à droite, à gauche, qui peut commencer plus profondément, qui est fort et qui n'a pas peur d'aller au défi. C'est un joueur de 20 ans qui peut s'épanouir dans cette équipe nationale au cours des dix prochaines années.” – Halilhodzic, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain, à propos des débuts d'Aboukhlal au Maroc en 2020.


Dernières publications

En haut