A la découverte de Prise Marteau au travers d’une interview 100% décalée !

Pour les connaisseurs, Prise Marteau aime allier humour et dérision pour parler de la petite balle jaune. Il s’est récemment fait supprimer sa page Facebook riche de 15000 abonnés, et pourtant, Prise Marteau n’en a pour le moins pas perdu son humour. We Sport FR vous propose aujourd’hui de découvrir ses confessions…

Bonjour Prise Marteau ! Avant de parler des sujets qui fâchent, on aimerait connaître qui se cache derrière « Prise Marteau » et comment est né votre projet ?
Un homme intelligent, drôle, sincère, honnête, généreux, philanthrope, ouvert, tolérant, sensible mais viril, ceinture noire de flûte, et surtout très modeste. Ma plus grande qualité. “Modeste” est d’ailleurs mon deuxième prénom.
Au départ, j’ai lancé le blog Prise Marteau pour tenter de parler tennis un peu différemment, avec plus d’humour. Les grands médias sportifs que nous connaissons tous en parle de manière assez “plate” finalement. J’essaie aussi de trouver des angles, des sujets, qui ne sont pas traités ailleurs. Quel intérêt d’aller lire l’article d’un pauvre blog inconnu qui redit ce que vous avez déjà pu voir partout ? Depuis l’an dernier, je me me diversifie en voulant, aussi, faire du site une vraie base de données. En “stockant” les plus beaux points et les highlights des plus grands matchs de l’histoire du tennis. On y trouve également des choses décalées comme “Le Groupe Facebook top secret des Bleus” ou “Tinder Tennis”. En revanche, si vous êtes fans d’apiculture vous serez déçus. Je ne parle absolument pas d’apiculture.

Quelle est votre histoire avec le tennis ?
Je suis passionné de tennis, et de sport en général. Je joue au tennis depuis une bonne quinzaine d’années maintenant. Ou c’est le tennis qui joue avec moi depuis une bonne quinzaine d’années, je ne sais plus trop. J’aime le duel psychologique qui peut s’installer entre deux joueurs sur le court. Chercher, trouver, la faille tactique. J’aime aussi beaucoup voir les joueurs, amateurs ou pro, péter un câble. Des gens très calmes, doux, dans la vie peuvent complètement disjoncter sur le court. J’ai déjà vu un joueur balancer sa chaise et la fracasser à coups de raquettes. Le tennis peut vraiment rendre taré. Par son côté solitaire, être seul dans sa moitié de terrain sans personne à qui parler, loin de l’adversaire, il pousse les gens à se parler à eux-mêmes, à se répondre à eux-mêmes ! Comme les fous dans les parcs. Agassi explique ça très bien dans son autobiographie.De tous les sports que pratiquent les hommes et les femmes, le tennis et ce qui se rapproche le plus de la réclusion solitaire.” De mon côté tout va bien. Je ne suis jamais seul. Nous sommes toujours au moins sept dans ma tête.


Comment avez-vous réagi lorsque vous avez vu que votre page Facebook a été tout simplement suspendue ?
Même pas suspendue, supprimée ! Cela dit, j’ai merveilleusement bien réagi. Avec calme et sérénité, j’ai littéralement explosé mon ordinateur d’un coup de marteau, car j’ai toujours un marteau sur moi, avant de le jeter par la fenêtre. Le hic, c’est qu’il a atterri sur la tête d’un pauvre passant mort sur le coup. Je ne vous cache pas que ça m’a valu quelques soucis avec la maréchaussée, mais la famille de la victime étant fan de Prise Marteau on a pu régler ça à l’amiable. Du coup tout s’est bien terminé. Pour moi en tout cas. Un peu moins pour le mort. Paix à son âme.


Savez-vous qui est derrière cette suspension et quelle en est la cause ?
Pas vraiment, mais j’ai ma petite idée. Je pense que, dans un futur lointain, les arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières-arrières petits enfants du mort ont inventé la machine à remonter le temps, et qu’ils sont venus jusqu’à notre époque pour venger leur ancêtre en faisant supprimer la page Prise Marteau. C’est la seule explication possible.


N’avez-vous pas l’impression d’avoir fait face à une injustice ?
Pas vraiment, c’est le karma, on finit tous par payer nos mauvaises actions. C’est sans doute pour cette raison que la machine à remonter le temps sera inventée. Alors soyez gentils avec tout le monde, et distribuez des papillotes aux inconnus dans la rue. Sauf aux gens qui portent des bretelles en plus d’une ceinture. Ces gens sont inquiétants.


Quel est votre plan d’action pour récupérer vos 15000 abonnés ?
Lorsque j’ai relancé la page, j’ai pu compter sur l’aide d’âmes charitables comme Jeu, Set et Maths, Tennisman de merde , Blog Tennis Concept et Laurent Chiambretto Tennis qui m’ont filé un sacré coup de pouce en partageant ma nouvelle page sur les leurs. Je peux également remercier We Love Tennis, qui partage régulièrement mes publications. Sur Twitter, la Fédération Française de la Lose s’est fendue d’un petit RT. Tout comme We Sport Fr si ma mémoire est bonne. Merci à vous ! Grâce à cette aide, j’ai retrouvé quelques centaines d’abonnés en quelques jours.
Maintenant, pour continuer à remonter la pente, je mise sur mon corps. Je marche nu dans la rue avec le logo et l’adresse de ma page peints sur le corps. Mais cette méthode a ses limites. Avec le froid j’ai chopé une pneumonie. Je suis donc cloué au lit et le nombre d’abonnés retrouvés n’augmente pas aussi vite que prévu.


Et maintenant, comment s’annonce la suite de Prise Marteau ?

Prise Marteau continue comme avant ! La page Facebook n’est qu’un outil pour amener les gens sur le site.  


Parlons un peu tennis. L’humour, c’est la marque de fabrique de Prise Marteau ?
Jamais, ô grand jamais ! On ne rigole pas avec le tennis. Sauf quand Alizé Cornet est sur le court.


Il y a forcément certain(e)s joueurs ou joueuses dont vous aimez forcément vous moquer un peu plus que d’autres…
Ce n’est pas que j’aime en taquiner certains plus que d’autres, c’est plutôt l’actualité qui fait que certains sont plus “faciles” à chambrer que d’autres. Alizé Cornet qui vire son clan du stade, Fognini qui insulte Chardy en plein match, Putintseva qui lâche “Tu es débile ?! Tu restes assis à regarder tes vidéos qui disent que la Terre est plate !” à son entraîneur, Tomic qui essaie de retourner avec le manche… Tout ça, c’est du pain béni.
Après, en étant honnête, il y a un joueur que j’aime particulièrement vanner : Geoffrey Ponthier. 15/3 à sa grande époque, il sévit sur les courts à l’aide d’une prise de raquette peu conventionnelle. “J’suis un génie ! Comme ça je n’ai pas besoin de changer de prise, c’est la même pour mon coup droit lifté et mon revers chopé”, m’a-t-il expliqué. Cette phrase restera gravée dans ma mémoire jusqu’à la fin de mes jours.

We Sport FR vous donne l’occasion de vous exprimer en toute liberté. Quel message souhaiteriez-vous faire passer ?
Oui.

Sur cette belle parole, We Sport FR vous remercie d’avoir répondu avec très grand sérieux (il faut le dire!) à nos questions! 

A propos de l'auteur

alias Madame Tennis. Le tennis matin midi et soir, 7 jours sur 7, 365 jours par an !

Poster un commentaire

dolor libero non lectus amet, odio justo nec Curabitur porta. libero.