Athlétisme

Athlétisme : Pierre-Ambroise Bosse annonce sa retraite

Ce mardi après-midi, Pierre-Ambroise Bosse annonce sa retraite. Dans le journal l'équipe, l'ancien champion du monde du 800m explique que son corps ne tient plus. Il ne participera donc pas aux Jeux Olympiques 2024.

C'est la bombe de ce mardi ! Pierre-Ambroise Bosse a annoncé sa retraite dans le journal l'Équipe. À quelques mois des Jeux Olympiques de Paris, le champion du monde 2017 du 800 m ne peut plus supporter le sport de haut niveau. Opéré il y a un an de l'ischio-jambier droit, le Français n'était plus apparu dans les pistes depuis le mois de mai. Dans le quotidien français, le recordman de France de 800 m explique que son corps et sa tête ne suivent plus.

“Je suis convaincu que je ne reprendrai pas pour la simple bonne raison que mon corps ne veut plus. La vie continue, je vais me relever. Je pars la tête haute, je suis fier de mon parcours, je n'ai pas de regrets, pas de remords, j'ai un titre de champion du monde, on ne me l'enlèvera jamais,” déclare-t-il.

Pierre-Ambroise Bosse : “J'ai joué la carte honnêteté. Je ne voulais pas non plus gâcher ma jeunesse.”

Quatrième des Jeux Olympiques à Rio en 2016, le Français a connu les sommets en 2017 avec un titre de champion du monde sur 800 m du côté de Londres. Mais la confirmation fut plus compliquée, embêté par des pépins physiques, Pierre-Ambroise Bosse n'a pas réussi à rester au sommet. Toujours dans l'interview au journal l'Équipe, le Français explique que sa personnalité ne colle pas au monde du sport de haut niveau.

“Ma personnalité est incompatible avec le sport de haut niveau. Je l'ai toujours su. Ma carrière est particulière mais elle est reliée à ma personnalité. Je ne crache pas dessus, je suis fier de mon parcours.”

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut