MLB

Baseball : Le Palmarès de la MLB

Alors que le Spring Training (entraînement de printemps) bat son plein et que la saison régulière de Baseball va bientôt démarrer (malgré tout de même un petit retard sur le calendrier dû au lock-out), petit retour sur le palmarès et les records de la MLB.

Palmarès MLB : l'histoire de la Ligue

Regroupant les deux Ligues (Ligue Américaine et Ligue Nationale) de Baseball, la MLB (Major League Baseball) récompense la meilleure équipe du pays lors des World Series (séries en 7 matchs) qui ont lieu en octobre depuis leur création en 1903. Les play-offs MLB sont sans doute le système de play-offs le plus difficile à atteindre des sports majeurs américains. Avec seulement 10 équipes qualifiées chaque saison, accéder à cette partie de la saison est une véritable consécration. Mais ce format a évolué au fil du temps et de l’expansion de la ligue sur le territoire américain. Et à ce petit jeu, la Ligue Américaine domine nettement ces séries avec 66 victoires contre 51 défaites en 116 éditions (57 % – 43 %). Les tenants du nouveau trophée, mis en jeu depuis 1967, sont les Braves d'Atlanta qui ont remporté les derniers World Series face aux Astros de Houston (4-2).

Avant 1876, les champions reçoivent un petit fanion. Avec la création de la Ligue Nationale, un drapeau fait office de trophée, mais le terme de fanion (pennant en anglais) perdure et la « course au fanion » (pennant race) reste d'actualité pour désigner la quête du titre de champion de ligue. Il existe également des drapeaux honorant les titres de division. Ces différents drapeaux décorent les stades des clubs concernés.

En saison régulière, certaines courses au titre s'achèvent bien avant la fin de la saison : ainsi, les Yankees de New York remportent la Ligue Américaine en 1941 après seulement 136 matchs sur 154. À l'inverse, il faut parfois attendre le dernier jour pour connaitre le champion. La saison 1889 de Ligue Nationale est la première de ce type. Les Giants de New York et Les Beaneaters de Boston attendent l'ultime journée pour se départager. La saison 1908 reste, quant à elle, la plus serrée de l'histoire dans les deux ligues. Trois formations pouvaient encore être championnes avant le dernier jour de compétition dans la Ligue Américaine; même chose dans la Ligue Nationale. Depuis la scission en deux puis trois divisions des ligues, les courses au championnat sont plus serrées. En 2008, l'écart de victoires entre les premiers et les deuxièmes variait entre un et trois dans quatre des six divisions. En cas d'égalité à l'issue des matchs de la saison régulière, un match additionnel a lieu. Le dernier match de ce type en date a opposé les Twins du Minnesota aux Tigers de Détroit en 2009 en division centrale de la Ligue Américaine.

Palmarès MLB : les franchises les plus titrées

Les Yankees de New York dominent le palmarès de la MLB avec 40 fanions de la Ligue américaine. En Ligue nationale, les Dodgers (12 titres à Brooklyn et 9 à Los Angeles) comptent 21 titres. En ce qui concerne les World Series, les Yankees écrasent la concurrence. Le palmarès complet de la MLB :

1 – New York Yankees (27 titres World Series)
2 – St Louis Cardinals (11 titres)
3 – Oakland Athletics / Boston Red Sox (9 titres) 
5 – San Francisco Giants (8 titres)
6 – Los Angeles Dodgers (7 titres)
7 – Cincinnati Reds / Pittsburgh Pirates (5 titres)
9 – Detroit Tigers / Atlanta Braves (4 titres)
11- Chicago Cubs / Baltimore Orioles / Minnesota Twins / Chicago White Sox (3 titres)
15- Philadelphie Phillies / Cleveland Indians / New York Mets / Kansas City Royals / Florida Marlins / Toronto Blue Jays (2 titres)
21- Houston Astros / Arizona Diamondbacks / Anaheim Angels / Washington Nationals (1 titre)

Palmarès MLB : quelques records notables

Par équipe

Total de victoires en Saison régulière : San Francisco Giants (11 301)
Total de victoires en Play-Offs : New York Yankees (241)
Plus grand nombre de victoires sur une saison : Chicago Cubs (116-36 en 1906) et Seattle Marines (116-46 en 2001)
Plus grand nombre de homeruns sur une saison : 307 (Minnesota Twins en 2019)

Par joueur

Plus grand nombre de victoires : Cy Young (511)
Plus grand nombre de homeruns sur une saison :  73 (Barry Bonds, San Francisco Giants, 2001)
Nombre de matchs consécutifs avec au moins un “coup sûr” : 56 (Joe DiMaggio, New York Yankees, 1941)
Plus grand nombre de “saves” en carrière : Mariano Rivera (652)

Dernières publications

En haut