Beat Feuz gagne la descente de Beaver Creek

0
Sur une piste raccourcie de sa portion plate initiale à cause du vent, Beat Feuz s’est montré le plus rapide sur Birds of Prey pour glaner un 9e succès en carrière en descente et sa 12e en carrière. Décevant hier, les Français ont très bien réagi notamment Johan Clarey qui est monté sur la boîte à la deuxième place.

Le double tenant du globe de la discipline Beat Feuz a été accélération constante tout au long de la descente comme l’an dernier en 1’12″98. L’Helvétique en a profité pour prendre le dossard rouge de la discipline avec 160 points.  Avec ce deuxième succès en deux ans sur cette piste, il a rejoint au palmarès : Aksel Lund Svindal (2015-2017) et Hermann Maier (1999-2000).

Avec un superbe premier tronçon, Johan Clarey a pris une très belle deuxième place dans le même temps que Vincent Kriechmayr à 0″41. Le médaillé d’argent des derniers Mondiaux en Super G a retrouvé de la confiance après un début de saison difficile.

Hannes Reichelt, très rapide dans le Golden Eagle, a fini au pied du podium à 0″43 soit un centième de mieux que le jeune Norvégien Adrian Smiseth Sejersted, parti avec le dossard 32. La révélation de l’entraînement Ryan Cochran-Siegle a terminé à  0″49 à  la 6e place pour son meilleur résultat en coupe du monde devant Aleksander Aamodt Kilde et et Dominik Schwaiger (0″64).

Avec une meilleure attitude qu’hier, Adrien Théaux s’est classé neuvième à égalité avec Kjetil Jansrud à 0″87. Adrien a signé ainsi son troisième Top 10 de l’hiver après son abandon de la veille.

Très engagé dans le premier quart du parcours, Matthieu Bailet a sorti une course solide avec la 11e place avec le même chrono que Dominik Paris à 0″88.

Le vainqueur de la descente de Lake Louise Thomas Dressen a réalisé une seconde moitié de course très satisfaisante contrairement au haut où il était plutôt passif (18e à 1″10).

Après un gros départ, Nils Allègre a perdu du temps dans les trois derniers quarts pour se classer 15e à 1″04.Un bon week-end pour le skieur de 25 ans de Serre-Chevallier.

Maxence Muzanton a perdu trop de vitesse dans la partie plate pour terminer à la 25e place (à 1″39). Tandis que Brice Roger a été trop rigide pour conclure hors des points à 1″83. Nicolas Raffort aurait pu faire beaucoup mieux sans ce bas de piste chaotique (1″65). Pour son septième départ, Victor Schuller a commis une grosse faute d’intérieur qui lui a fait perdre son ski. Alors que Blaise Giezendanner a été hors du coup (à 2″53).

Enfin, pour le général de la coupe du monde, Matthias Mayer a fait une mauvaise opération en voyant se rapprocher fortement Kriechmayr.

Demain, place aux techniciens avec le géant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here