Betclic Élite

Betclic Elite : un cinquième club change d’entraîneur (Officiel)

Le sport de haut niveau est bien souvent cruel. Les résultats, eux, ont considérablement remodelé le panorama des entraîneurs de Betclic Élite. En cette fin de semaine, un cinquième club a décidé de changer pour espérer provoquer le fameux électrochoc. Explications. 

Betclic Élite : trois places de relégués à éviter

La saison prochaine, il n'y aura plus dix-huit mais seize clubs en Betclic Élite. Autrement dit, une seule écurie de Pro B aura le droit de goûter à l'élite du basket français, quand trois formations seront amenées à descendre ou redescendre d'un étage. Alors que l'on a allègrement dépassé la mi-saison, Boulogne-Levallois a un pied en Pro B, tandis que Roanne et Gravelines-Dunkerque sont tous deux dans une situation très inconfortable. Mais Blois, Chalon, Nancy ou encore Limoges sont loin d'être sauvés, eux aussi. Justement, l'ADA a décidé de frapper fort encettefin de semaine en remerciant son entraîneur historique, Mickaël Hay.

Blois se sépare de Mickaël Hay, mission sauvetage en vue

Avec huit victoires en poche, Blois peut toujours espérer se maintenir en Betclic Elite à la fin de cette saison. Problème, en termes de dynamique, l'ADA n'est clairement pas au mieux. La saison dernière, la formation basée dans le Loir-et-Cher, alors tout juste promue, a dû lutter jusqu'au bout avant de terminer devant Fos et Pau pour rester au sommet du basket français. Mais les deux dernières défaites en date, à domicile face à Roanne, puis à Gravelines, soit deux concurrents directs, auront eu raison du coach emblématique Mickaël Hay.

Ce jeudi 15 février 2024, via un communiqué, l'ADA a officialisé le départ de son entraîneur. Un entraîneur arrivé à la tête de l'équipe première il y a un peu plus de dix ans. Et qui était parvenu à la faire accéder à la Pro B (2016) puis à la Betclic Élite en 2022. Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin. Et dans un souci de relever la tête, c'est le changement qui a donc été acté. Blois devient le cinquième club du Championnat de France à limoger son coach, après l'ASVEL, Gravelines-Dunkerque, Dijon et Boulogne-Levallois.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut