Betis-Rennes : les notes du match !

0
Ligue 1

Qualification de Rennes sur la pelouse du Betis Séville ! Une victoire au courage pour les hommes de Julien Stéphan qui s’impose 3-1 ! Les notes du match les copains.


Les notes des locaux :

Joel (6) : Malgré les deux buts, il aura longtemps gardé ses coéquipiers en vie.

Sidnei (5) : On a connu plus dur soirée que défendre sur Mbaye Niang.

Mandi (5) : Highlight du match : se faire gainer par MN11.

Bartra (4) : Un réflexe de U7 sur corner et la qualification t’échappes. Le ballon va pas te manger dixit ton meilleur entraîneur de district.

Guardado (5) : Grosse débauche d’énergie mais beaucoup trop de déchets techniques.

Joaquin (7) : 37 ans, plus traumatisant pour Bensebaini que l’ouragan Katrina.

Carvalho (5) : Le moustache la plus connu du Portugal a joué son jeu, sans pour autant impacter sur le match.

Canales (6) : Un pied gauche qui te ferait douter de ton orientation sexuelle.

Lo Celso (7) : Grand match de Lo Celso, quel plaisir de le voir à ce niveau.

Jesé (6) : Très bon match de Jesé à qui il ne manquait que la finition. Jey M.

Moron (2) : Le petit Lorenzo a perdu ses parents qui sont demandés en caisse 12. Merci.

Les notes des visiteurs :

Koubek (7) : Comme au match aller, il en aura fait des arrêts décisifs. Koubek plie mais ne rompt pas.

Traoré (6) : Bon dans son duel face à un Jesé en jambe, on regrettera les mauvais choix qu’Hamari a pu faire offensivement.

Mexer (6) : A rattrapé tous les errements de son copain de charnière.

Da Silva (4) : Doit probablement toujours baigné dans la sauce.

Bensebaini (4) : A pris une tempête pendant 77 minutes par Joaquin. +1 pour le but.

Grenier (7) : Une mèche vaillante, un pied soyeux, une école lyonnaise : Mot de passe.

Bourigeaud (7) : Quel match, plein de technique et de gestion de la part du blondinet.

Niang (3) : Prestation indigeste de la part d’Mbaye. Que de mauvais choix.

Ben Arfa (3) : Incapable de faire des différences, de garder le ballon et d’effectuer un pressing cohérent, j’ai rien oublié ?

Sarr (5) : Il va vite, même très vite, dommage que son cerveau ne soit pas toujours branché sur la même fréquence.

Hunou 6) : A fait le job en marquant et en suppléant ses collègues moins regardant sur le repli défensif.</p


Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here