Biathlon

Biathlon Antholz-Anterselva 2022-2023 : une semaine au bureau pour J.Boe, J.Simon en retrait

Biathlon Antholz-Anterselva

Pour cette dernière étape de la coupe du monde de biathlon avant les mondiaux qui débuteront le 8 février, Johannes Boe a encore récité sa partition avec 3 victoires (2 en individuel ainsi que le relais). Chez les femmes, Julia Simon passe au travers et voit Elvira Oeberg revenir sur ses talons. Biathlon Antholz-Anterselva, retour sur cette semaine de compétition disputée en Italie.

Biathlon Antholz-Anterselva : la bataille…pour la seconde place

Nos bilans des étapes de la coupe du monde se répètent encore et toujours avec la même phrase : la domination de Johannes Boe. Un refrain qui revient toutes les semaines tant le Norvégien éclabousse de son talent toutes les courses auxquelles il participe. Pour cette première course, le Sprint, Johannes Boe a encore survolé les débats pour s’offrir un cinquième Sprint cette saison. Malgré une faute, le Scandinave n’a pas connu la moindre difficulté, disposant au final d’une trentaine de secondes d’avance sur le Suédois Martin Ponsiluoma et son compatriote Sturla Holm Laegreid. Une domination logique tant le leader de la coupe du monde de biathlon est le plus rapide sur les skis.

Si la domination de Johannes Boe était bel et bien présente, pour la Poursuite en revanche, on pourrait parler de démonstration. Car si le Norvégien a remporté sa 4ème course dans cette discipline cette saison avec plus de 40 secondes d’avance, son tir a été plus friable avec 2 fautes. Mais désormais, deux erreurs ne semblent plus un problème pour le Scandinave qui est décidément seul au monde sur la piste avec personne ne pouvant le suivre. Un podium qui ressemble à celui du sprint, avec cette fois-ci Sturla Holm Laegreid et Martin Ponsiluoma qui échange leurs positions.

Que ce soir sur le Sprint et la Poursuite, les Français n’ont malheureusement pas pesé sur les courses. En difficulté aux tirs comme sur les skis, la 6ème place d’Émilien Jacquelin restera comme la meilleure performance des tricolores cette semaine…

Sprint du vendredi 20 janvier

  1. Johannes Boe (Norvège)
  2. Martin Ponsiluoma (Suède)
  3. Sturla Holm Laegreid (Norvège)
  4. Roman Rees (Allemagne)
  5. Vetle Sjastad Christiansen (Norvège)

6ème Émilien Jacquelin ; 10ème Fabien Claude ; 19ème Antonin Guigonnat ; 20ème Quentin Fillon-Maillet ; 42ème Oscar Lombardot.

Poursuite du samedi 21 janvier

  1. Johannes Boe (Norvège)
  2. Sturla Holm Laegreid (Norvège)
  3. Martin Ponsiluoma (Suède)
  4. Roman Rees (Allemagne)
  5. Johannes Dale

13ème Quentin Fillon-Maillet ; 14ème Émilien Jacquelin ; 23ème Fabien Claude ; 35ème Oscar Lombardot ; 47ème Antonin Guigonnat.

Antholz-Anterselva 2022/2023 : Elvira Oeberg se rapproche de J.Simon

Auteur d’un week-end à Ruhpolding Presque parfait, Julia Simon a été plus en difficulté à Antholz-Anterselva. À commencer dès le Sprint de jeudi, où la biathlète tricolore a dû se contenter de la 9ème place. Loin, bien loin de Dorothea Wierer qui montre qu’elle a retrouvé son niveau qui lui avait permis de remporter le général de la coupe du monde à 2 reprises par le passé. Et si voir sa coéquipière Chloé Chevalier monter sur le podium pour la première fois de sa carrière a dû lui donner le sourire, voire en revanche sa rivale Elvira Oeberg grimper sur la 3ème marche lui a mis une pression supplémentaire pour la poursuite du samedi, une discipline qui réussit bien à la tricolore.

Mais malheureusement pour Julia Simon, la Poursuite allait se révéler un vrai calvaire. Une 18ème place et 7 fautes au tir ont plongé la biathlète tricolore dans le doute pendant que la Suédoise obtenait un second podium en 2 jours, suffisant pour revenir à 76 points au classement général. Une Poursuite remportée par l’Allemande Denise Herrmann-Wick qui malgré 2 fautes a su prendre le meilleur sur l’Italienne Lisa Vittozi et s’offrir un second succès cette saison après le Sprint d’Hochfilzen.

Chez nos tricolores, le Sprint nous avait offert une belle course d’équipe avec 4 biathlètes dans le top 10, une performance qui allait donner des idées pour le relais du dimanche.

Retrouvez les classements de la saison 2022/2023 de la coupe du monde de Biathlon sur notre site.

Sprint du jeudi 19 janvier

  1. Dorothea Wierer (Italie)
  2. Chloé Chevalier (France)
  3. Elvira Oeberg (Suède)
  4. Marta Olsbu Roeiseland (Norvège)
  5. Anamarija Lampic (Slovénie)

8ème Caroline Colombo ; 9ème Julia Simon ; 10ème Lou Jeanmonnot ; 15ème Anais Chevalier-Bouchet ; 28ème Sophie Chauveau.

Poursuite du samedi 21 janvier 

  1. Denise Herrmann-Wick (Allemagne)
  2. Lisa Vittozi (Italie)
  3. Elvira Oeberg (Suède)
  4. Hanna Oeberg (Suède)
  5. Marta Olsbu Roeiseland (Norvège)

8ème Lou Jeanmonnot ; 13ème Anais Chevalier-Bouchet ; 15ème Chloé Chevalier ; 18ème Julia Simon ; 23ème Caroline Colombo ; 24ème Sophie Chauveau.

Biathlon Antholz-Anterselva : la France présente sur les relais

Après des résultats d’ensembles encourageants sur le Sprint, les biathlètes Françaises étaient conscientes que la victoire était possible lors du relais. L’équipe de France, composée de L.Jeanmonnot, A.Chevalier-Bouchet, C.Chevalier et J.Simon n’a jamais tremblé avec seulement 2 pioches sur l’ensemble de la course. Une performance au tir permettant de repousser la Suède et l’Allemagne à plus de 45 secondes et de s’offrir un succès mérité !

Chez les hommes, malgré une Norvège qui semble toujours sur une autre planète, notre relais Français a tenu la dragée haute jusqu’à la mi-course, avant de devoir admettre sa défaite. Composé de A.Guigonnat, F.Claude, E.Jacquelin et Q.Fillon Maillet, les Bleus ont fait autant de fautes que les Scandinaves (6 pioches), mais la différence s’est faite sur les skis. Au final, la Norvège devance les Bleus et l’Allemagne. Un avant-goût des prochains mondiaux ?

Relais hommes du dimanche 22 janvier

  1. Norvège
  2. France
  3. Allemagne
  4. Suède
  5. Italie

Relais femmes du dimanche 22 janvier 

  1. France
  2. Suède
  3. Allemagne
  4. Italie
  5. Autriche

Le programme à venir en Biathlon

Les biathlètes font relâche jusqu’aux championnats du monde d’Oberhof, qui se dérouleront du 8 au 19 février et qui seront à suivre sur notre site.


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut