Biathlon

Biathlon : Comment Julia Simon et Justine Braisaz-Bouchet ont dominé la Coupe du Monde ce week-end

Le week-end dernier à Oberhof, en Allemagne, si les hommes ont globalement déçu, l'Équipe de France féminine de Biathlon, elle, a brillé. Avec une Julia Simon de retour aux affaires et une Justine Braisaz-Bouchet toujours au sommet, les Bleues peuvent rêver en grand pour 2024.

Elles nous ont ré-ga-lés. Le week-end dernier, c'est à Oberhof, en Allemagne, que la Coupe du Monde de Biathlon a repris ses droits pour démarrer l'année 2024. Force est de constater que chez les femmes, la météo est toujours au beau fixe. Vendredi, Justine Braisaz-Bouchet, actuellement en tête du classement général, est repartie de plus belle en raflant le Sprint. Un résultat qui en aurait presque fait oublier la superbe troisième place de Sophie Chauveau et le très honorable huitième rang de la jeune Jeanne Richard, Lou Jeanmonnot et Julia Simon terminant juste derrière. Le lendemain, la Poursuite nous a offert un doublé tricolore, Simon doublant Braisaz-Bouchet grâce à un 18/20.

Crédit photo : Iconsport

Crédit photo : Iconsport

Hier dimanche, ce n'était pas une grande surprise de voir l'Équipe de France féminine monter sur la plus haute marche du relais, devant la Norvège et la Suède, excusez du peu. Ainsi, Justine Braisaz-Bouchet et Julia Simon ont, une fois, encore, porté le Biathlon féminin. Bien aidées, il est vrai, par les performances de Lou Jeanmonnot et Sophie Chauveau. Au classement général, Braisaz-Bouchet en a profité pour consolider son fauteuil de leader. Simon, pour intégrer le Top 5, et réduire l'écart avec le trio de tête. Des prestations qui contrastent forcément avec celles d'Émilien Jacquelin et de l'Équipe de France masculine. De bon augure pour la suite ?

L'Équipe de France de Biathlon intouchable en 2024 ?

Première au classement général, comme dans celui du Sprint et de la Mass Start, Justine Braisaz-Bouchet, après une coupure pour donner la vie, semble plus apaisée, et mieux armée que jamais pour aller décrocher le gros globe de cristal. Julia Simon, elle, domine le classement de la Poursuite et n'a pas dit son dernier mot. Lou Jeanmonnot, huitième au général, et Sophie Chauveau, seizième, semblent s'inspirer de leurs deux compatriotes pour aller de l'avant.

Avec 84% de réussite sur le tir couché et, accessoirement, 86% sur le debout, Justine Braisaz-Bouchet est bien partie pour réaliser une grande saison. Julia Simon, elle, affiche des statistiques élevées sur le couché (91%), tout en restant perfectible sur le debout (83%). Mais gare à des athlètes comme la Norvégienne Tandrevold, qui émarge à 96% sur le tir couché, ce qui est sensationnel. Désormais, espérons que le Biathlon féminin confirme cette semaine à Ruhpolding, toujours en Allemagne. Avant l'Italie et Antholz, puis les Championnats du Monde en République Tchèque. Moisson de médailles en vue ?

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut