Biathlon

Biathlon : Johannes Boe et les Norvégiens dézinguent Oberhof !

Ce jeudi 4 janvier 2024, le sprint masculin d'Oberhof a été reporté en raison des mauvaises conditions climatiques. La délégation norvégienne, elle, a pointé du doigt la dangerosité du site allemand. De quoi étayer les mots forts de Martin Fourcade, lâchés la veille. 

“Combien d’années à déverser de la neige artificielle (produite dans un réfrigérateur géant) sur un sol détrempé faut-il à l’IBU pour respecter ses engagements environnementaux ? Il est peut-être temps de choisir un lieu correspondant à notre époque.” Hier mercredi, Martin Fourcade, légende française du Biathlon, a fait naître une polémique. Et ce, suite au report de la première épreuve de l'année 2024, le sprint masculine, sur le site d'Oberhof, en Allemagne. Visiblement, le sentiment du retraité tricolore n'était qu'un simple constat. En effet, dans la foulée, la délégation norvégienne n'y est pas allée de main morte pour dénoncer les conditions d'entraînement plus que douteuses sur le site allemand.

À leur tour, Boe et la Norvège tirent à boulets rouges sur le site d'Oberhof

La délégation norvégienne aura été la première à pouvoir s'entraîner sur le site d'Oberhof ces derniers jours. Force est de constater que la nation reine du Biathlon mondial n'en garde pas un excellent souvenir. Johannes Thingnes Boe, en tête. “Ce sont probablement les pires conditions dans lesquelles j'ai jamais couru à Oberhof“, a-t-il expliqué à la presse de son pays. Avant de surenchérir : “Il y a très peu de neige à certains endroits. Les descentes mettaient la vie en danger.” Même son de cloche chez Endre Stroemsheim : “Ce sont des conditions absolument folles pour s'entraîner. Au moins pour moi, c'est un record : c'était la pire journée d'entraînement de tous les temps.” Le staff de la Norvège, lui, allait dans ce sens. Espérons que les épreuves du week-end puissent se dérouler dans des conditions décentes. Puis, il sera temps de se pencher sérieusement sur le problème. Avec la fin de ce site mythique d'Oberhof, comme le réclame Martin Fourcade ?

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut