Biathlon

Biathlon : L’éviction de Christiansen fait polémique

Du 4 au 7 janvier prochains va se disputer la quatrième étape de la Coupe du Monde de Biathlon, à Oberhof, en Allemagne. Une étape mythique à laquelle ne participera à un athlète bien connu du circuit mondial, le Norvégien Vetle Sjaastad Christiansen. Un choix qui peut surprendre. Au pays, cette éviction suscite pas mal d'interrogations. 

Biathlon : la Norvège se passe de Christiansen pour Oberhof

Si l'on regarde le classement général masculin de la Coupe du Monde de Biathlon après trois étapes, on se rend compte que sept des huit premières places sont occupés par des Norvégiens. Une domination de la tête et des épaules, en somme. Au milieu de la meute, seul l'Allemand Philipp Nawrath est parvenu à se faire une petite place. Si le proverbe dit que l'on ne change pas une équipe qui gagne, la Norvège, elle, a une autre vision des choses. Ainsi, Vetle Sjaastad Christiansen, septième au général, vainqueur des relais d’Östersund et Hochfilzen, s’est aussi offert un joli podium sur la poursuite suédoise, tout en participant à la cérémonie des fleurs à Lenzerheide, en Suisse, terminant à une honorable cinquième place. Oui, mais voilà, le staff norvégien a décidé de récompenser le jeune et prometteur Per Arne Botnan, très en vue en IBU Cup. Au pays, la décision ne fait pas l'unanimité. 

Crédit photo : Iconsport

Crédit photo : Iconsport

Ola Lunde et Ole Einar Bjoerndalen livrent leur point de vue sur cette éviction

Pour le média norvégien NRK, Ola Lunde, incontournable dans son pays, a ainsi expliqué : “Je suis très surpris parce que, par le passé, les coureurs d’élite ont été favorisés à plusieurs reprises. Il était presque impossible d’intégrer l’équipe de coupe du monde, comme Endre Stroemsheim l’année dernière. Alors que Tarjei Boe aurait dû être relégué en IBU Cup, cela ne s’était pas produit.” 

La légende du biathlon norvégien, Ole Einar Bjoerndalen, s’est montrée plus mesurée. Tout en assurant : “Je trouve cela rassurant que Christiansen soit assuré d’avoir une place à Ruhpolding.” En effet, juste après Oberhof, la Coupe du Monde reste en Allemagne, mais change de site pour migrer vers Ruhpolding. Cette fois, la Norvège a confirmé que Christiansen serait bien de la partie. Fin du débat ? 

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut