Bilan 2019 – CCC Team : Un pour tous, tous pour Greg enfin presque !

La saison 2019 est désormais terminée. C’est maintenant le temps de faire les bilans de cette saison. Pour cela la rédaction We sportFr cyclisme a noté l’ensemble des 18 équipes worldtour. Nous allons donc vous dévoiler la moyenne de chacune des équipes de la moins bonne à la meilleure selon nous. Aujourd’hui, place à une nouvelle équipe : la CCC Team qui a pris la suite de la puissante BMC sans la même réussite.

 

Moyenne de la rédaction : 6,3 / 20

 

Un Van Avermaet dépendance …

Comme à son habitude, Greg a été régulièrement placé mais rarement gagnant (3 victoires : Grand Prix Cycliste de Montréal, une étape du Tour de Yorkshire et une étape du Tour de Valence). Le champion olympique 2016 était bien trop isolé dans le final des courses majeures et a sans doute beaucoup trop couru. L’an prochain, les choses devraient changer avec l’apport de Matteo Trentin.

 

… un rouleur régulier derrière …

L’autre satisfaction de la CCC est le Néo-zélandais Patrick Bevin qui n’était pas loin de remporter le Tour Down Under avant sa terrible chute la veille de l’arrivée à Willunga hill. De plus, il n’a pas été loin de glaner une médaille aux Mondiaux du contre-la-montre et a fini 2e du chrono de La Vuelta. Certes, il n’est pas un coureur qui gagne souvent mais il est la carte maîtresse de cette équipe sur les chronos.

.. un baroudeur pas parmi les plus forts …

Le baroudeur Italien Alessandro De Marchi a brillé en étant dans les bons coups à Pélussin sur Paris-Nice, à Saint-Michel-de-Maurienne sur le Dauphiné et à Saint-Étienne sur le Tour. Mais, il a toujours trouvé plus fort que lui. Sa 7e place sur l’Amstel confirme un potentiel intéressant sur ce type de course. Pour rappel, il n’a pas plus couru depuis sa chute sur le Tour.

 

… Sajnok sur la bonne voie …

Le sprinteur Polonais de 22 ans Szymon Sajnok s’est aguerri toute la saison avec une bonne Vuelta (4 Tops 10 dans les arrivées massives et la 4e place de Bredene Koksijde Classic. Maintenant, il va devoir passer un sérieux cap pour pouvoir espérer briller en World Tour. Appréciant les conditions difficiles, il pourrait aussi à l’avenir faire partie du noyau des Flandriennes.

 

… Koch également …

Après un début de saison délicate, l’Allemand Jonas Koch a retrouvé de bonnes sensations à partir de l’été grâce au Tour d’Autriche (1 fois deuxième d’étape et deux fois troisième) et a réalisé une Vuelta plutôt correcte avec trois Tops 10. Issu de la CCC Sprandi Polkowice, on attend mieux de lui en 2020 surtout sur les classiques pour soutenir Greg et Matteo.

 

… De La Parte un peu dans le dur …

Víctor de la Parte est un des rares grimpeurs de cette équipe ! Malgré une troisième place sur la CRO Race et une 10e sur le tour d’Autriche, on pouvait s’attendre à un peu mieux de sa part surtout qu’il avait enfin trouvé de la liberté après deux ans chez Movistar à faire l’équipier. Sinon, il jouera à nouveau le rôle de porteur d’eau pour Zakarin et Hirt.

 

… mais où est passé Pauwels …

Inusable attaquant en montagne, Serge Pauwels n’a pas été aussi fringant en 2019 avec un Tour assez discret avec juste une 7e place sur l’étape de Valloire et 11e sur le général du Tour de Croatie. L’an prochain, ses performances seront scrutées de près.

 

… un lieutenant qui déserte …

Attendu comme le lieutenant de Greg Van Avermaet sur les Flandriennes, Łukasz Wiśniowski a laissé seul son leader dans les moments cruciaux. Le 2e d’Omloop Het Nieuwsblad Elite 2018 doit faire beaucoup mieux l’année prochaine. On peut dire la même chose pour Guillaume Van Keirsbulck et de Nathan Van Hooydonck même si ce dernier est encore jeune.

 

… et l’invisible Mareczko !

Le cannibale des courses mineures Jakub Mareczko n’a absolument pas répondu aux attentes des dirigeants de la CCC. Des Tops 10 ici et là et surtout trois petits podiums (3e du Grand Prix Cerami, d’une étape du Tour Down Under et d’une étape du Tour de Wallonie). Pour sa deuxième année, il va devoir sérieusement se remettre en question sinon il ira de nouveau en ContiPro pour glaner un 19e succès sur le Tour du Lac Taihu en 2021.

 

En conclusion, après avoir repris le flambeau de la puissante BMC, la formation Polonaise CCC Team a connu une première année difficile avec juste 6 succès avec un Van Avemaet isolé sur les courses d’un jour, Mareczko loin du compte au sprint et de nombreuses chutes. L’arrivée d’Ilnur Zakarin, Jan Hirt et de Fausto Masnada devrait améliorer le secteur “montagnard” de cette équipe tandis que Matteo Trentin apportera sa polyvalence sur les classiques, les sprints et en chasseur d’étape. On devrait voir en 2020 le nombre de victoires augmentait ainsi que les places d’honneur sur les classements généraux.

 

Photo : Chris Auld Photography

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

lectus ipsum id ante. elit. accumsan Aliquam at diam Lorem Praesent massa