Tour de France

Bora-Hansgrohe Tour de France 2022 : les engagés, le leader et les objectifs

BORA

C'est l'une des grosses armadas de ce Tour de France, les allemands de la Bora-Hansgrohe arrive sur les routes française avec l'ambition de placer Aleksandr Vlasov sur le podium final. Il faudra également surveiller Lennard Kamna et Max Schachmann en forme depuis le début de la saison 2022.

2022, une année qui ressemble à un conte de fée

Pour la première saison sans Peter Sagan, la Bora-Hansgrohe ne pouvait rêver d'une meilleure transition. Les allemands comptent déjà 19 victoires depuis le début de la saison et les recrues de l'hiver ont fait rentrer l'équipe dans une nouvelle dimension. Aleksandr Vlasov a notamment remporté le Tour d'Andalousie et le Tour de Romandie. Sergio Higuita s'est adjugé le Tour de Catalogne. La formation allemande a également remporté son premier Grand Tour de son histoire avec la victoire de Jai Hindley au classement général du Giro en mai dernier. Bref, la saison des allemands ressemblent à une saison parfaite.

Les engagés de la Bora-Hansgrohe sur le Tour de France 2022

  • Aleksandr Vlasov
  • Max Schachmann
  • Danny van Poppel
  • Patrick Konrad
  • Felix Grosschartner
  • Nils Politt
  • Marco Haller
  • Lennard Kamna

Aleksandr Vlasov : Le leader de la Bora-Hansgrohe sur le Tour de France 2022

Ses résultats en 2022 :

  • DNF, Tour de Suisse (1 étape)
  • Vainqueur, Tour de Romandie (1 étape)
  • 14ème, Liège-Bastogne-Liège
  • Troisième, La Flèche Wallonne
  • Troisième, Itzulia Pays Basque
  • Deuxième, GP Miguel Indurain
  • DNF, Paris-Nice
  • Quatrième, UAE Tour
  • Vainqueur, Volta a la Comunitat Valenciana (1 victoire d'étape)
  • 82ème, Trofeo Playa de Palma-Palma
  • Troisième, Trofeo Pollença-Port d'Andratx

Vlasov serait sans doute un favoris au maillot jaune s'il n'avait pas été contrôlé positif au COVID-19 lors du Tour de Suisse. Comme dans le cas d'Adam Yates, tout dépend de la rapidité et de la qualité de son rétablissement après son infection intempestive au coronavirus. Quoi qu'il en soit, Vlasov reste fermement dans la course en raison de son travail antérieur au cours de la saison. La victoire au Tour de Romandie, en particulier, semblait indiquer un nouveau bond en avant du Russe.

Sa victoire d'étape – et son passage éphémère sous le maillot jaune – au Tour de Suisse ont montré qu'il avait également bien choisi son approche du Tour. Après sa quatrième place au Giro de l'année dernière, Vlasov avait le potentiel évident pour terminer sur le podium de ce Tour, mais maintenant le tableau est assombri par le COVID-19.

Quels sont les objectifs de l'équipe sur le Tour de France 2022

Tout juste après leur victoire au Giro d'Italia, les Bora-Hansgrohe abordent le Tour de France avec une attention aiguisée sur le classement général. Cela signifie qu'il n'y a pas de place pour le sprinter Sam Bennett, l'Irlandais qui a remporté le maillot vert en 2020. Bennett est revenu dans l'équipe cette année, mais il a eu du mal à trouver sa forme et a été jugé superflu.

Cela signifie que l'équipe se range entièrement derrière Aleksandr Vlasov, qui est un prétendant légitime au podium final. Vlasov a dû quitter le récent Tour de Suisse avec COVID-19. Beaucoup de choses dépendront de la gravité de son état et de la proportion de son entraînement de préparation qui a été annulée. S'il est en pleine forme, beaucoup de ses rivaux le considèrent comme une menace pour le podium, juste en dessous du trio Pogačar, Roglič, Vingegaard dans la hiérarchie du classement général. À 26 ans, il a vraiment commencé à atteindre sa vitesse de croisière cette saison, avec des victoires d'étapes au Tour de Romandie et à la Volta a Catalunya, un podium au Pays Basque et un sentiment de “ce qui aurait pu être” en Suisse.

Patrick Konrad et Felix Großschartner assurent l'encadrement des grimpeurs. Lennard Kämna, malgré toute l'attention qu'il a suscitée en remplaçant Jai Hindley lors de la chute de Richard Carapaz au Giro, est plutôt un chasseur d'échappées solitaire. Max Schachmann est un coureur polyvalent qui peut aller loin dans les montagnes mais aussi briller sur de nombreuses étapes, tandis que Nils Politt est un coureur de style classique pour les échappées des jours de transition.

Il est intéressant de noter que Danny van Poppel, le meneur de Bennett, a été retenu et pourrait être impliqué dans les sprints, tandis que Marco Haller a été ajouté en tant que capitaine de route de l'équipe.

Dernières publications

En haut