Tour de France

Tout savoir sur la caravane publicitaire du Tour de France

caravane publicitaire

Saviez-vous que 47% des spectateurs du Tour de France ne viennent pas pour voir la course ? Ils viennent pour la caravane publicitaire qui précède d'une heure les coureurs.

La caravane publicitaire, un succès populaire

Populairement connu sous le nom de “Grande Boucle”, le Tour de France est un phénomène sportif unique en son genre. La course se déroule sur une période de trois semaines en juillet, et plus de 12 millions de spectateurs s'alignent sur le parcours pour y assister. Et ce, gratuitement. Les badauds attendent pendant des heures, souvent dans le seul but d'apercevoir le peloton qui passe à toute vitesse. Mais pour beaucoup, c'est la caravane publicitaire qu'ils sont venus voir.

En fait, une enquête récente a révélé que près de la moitié des spectateurs sur le bord de la route lors d'une étape du Tour de France sont là pour la caravane publicitaire, et non pour la course. Chaque jour, la caravane précède la course, créant un esprit de carnaval tout en distribuant des millions de cadeaux sans valeur à partir de véhicules décorés de façon loufoque pour annoncer des produits aussi divers que le gaz butane et les saucisses sèches. Enfants et adultes se bousculent pour ramasser les souvenirs publicitaires bon marché.

À lire aussi : Le parcours du Tour de France 2022 détaillé

Une tradition ancestrale

L'idée d'inclure une caravane publicitaire est née dans les années 1930 dans le but de générer des fonds supplémentaires pour le Tour. À l'époque, les marques et les services étaient annoncés par des panneaux découpés fixés sur des véhicules standard, mais au fil du temps, les entreprises participantes ont commencé à approcher les constructeurs d'autocars pour leur demander de créer des véhicules personnalisés accrocheurs, plus proches des chars de carnaval. BIC, célèbre pour le stylo à bille BIC Cristal, est impliqué dans le Tour depuis 1952. En 1953, la société a demandé à l'architecte et designer de produits Félix Aublet de concevoir un véhicule de l'ère spatiale pour promouvoir ce produit omniprésent.

Construite autour d'un petit camion Renault de 2,5 tonnes, la superstructure en plexiglas et en tôle ressemblait à un stylo-bille propulsé par une fusée, avec des stylos pointus “booster rocket” à l'allure inquiétante fixés de chaque côté de la cabine. Aujourd'hui, les flotteurs doivent se conformer à des tests de sécurité et à des considérations techniques très stricts.

La planification et la logistique de l'organisation du Tour sont immenses. Chaque jour, les routes doivent être fermées et les villes et villages rendus inaccessibles pendant un certain temps jusqu'au passage de l'entourage du Tour. La caravane publicitaire part chaque jour de la ville de départ de l'étape respective deux heures avant les coureurs. 170 véhicules forment la cavalcade complète, représentant 35 marques, et le convoi de 12 km met 45 minutes à passer devant les spectateurs excités du bord de la route. Au total, 600 personnes sont associées à la caravane, dont des conducteurs, des “hôtesses”, des distributeurs et des mécaniciens.

À lire aussi : Le maillot à pois au Tour de France

Dernières publications

En haut