Football

Bordeaux : les choses vont changer aux Girondins !

Après une nouvelle défaite inquiétante du côté de QRM (3-2) mardi soir, les Girondins de Bordeaux sont désormais relégables en Ligue 2. Après la prise de parole de Gérard Lopez dans les médias aquitain, le club va prendre des décisions importantes.

Admar Lopes, le directeur sportif du club, a deux matchs pour sauver sa tête. Après une nouvelle défaite du côté de QRM, les Girondins de Bordeaux et Gérard Lopez cherchent l'électrochoc. Le président a donné un ultimatum à son directeur sportif qui ne pourrait ne plus être en poste début 2024. Les mercatos ratés lui sont reprochés et son attitude au sein du club pourrait également causer son départ. Le mercato hivernal pourrait être plus calme que prévu.

Selon France Bleu Gironde, le président et actionnaire du club au scapulaire cherche l'”electrochoc”. L'homme d'affaires pourrait prendre des décisions fortes en interne et s'inclut dans la perte de vitesse du club cette saison. Les changements apportés au mercato estival ou encore le licenciement de David Guion ne semblent pas faire effet en cette première partie de saison. Le président bordelais risque donc de bouger en interne dans les prochaines semaines.

“Le match de ce soir comme les résultats depuis le début de la saison ne sont pas à la hauteur ni de l’histoire du club, ni du soutien des supporters, ni des moyens qui ont été mis pour redresser le club et lui redonner l’ambition qu’il mérite. Je veux m’adresser aux joueurs pour leur dire ma déception et les appeler au sursaut : nous le devons à nos supporters, à notre club et à notre ville. Malgré une réaction salutaire en fin de match, et du mieux dans certaines séquences, le groupe n’est pas au niveau, et nous devons regarder les situations individuelles avec lucidité. Mathématiquement, nous pouvons encore y arriver, mais pour cela il faut un électrochoc. Personne n’a de place attitrée dans l’équipe, de la direction sportive jusqu’aux joueurs. J’ai parlé au coach qui a mon aval pour mener à bien tous les changements qu’il jugera nécessaires. Chacun doit faire honneur à ce maillot. J’y veillerai. Nous pouvons y arriver, mais l’effort sera grand. Allez Bordeaux,” avait-il confié dans un communiqué ce mardi soir après la défaite à QRM.

Girondins : Riera a les pleins pouvoirs

C'est écrit dans le communiqué, Albert Riera a donc les pleins pouvoirs du côté de la Gironde. L'entraineur espagnol arrivé il y a deux mois peine à relancer une dynamique dans son groupe. Cependant, le technicien débarqué de Slovénie conserve la confiance de sa direction. Selon Sud Ouest, Riera devrait tenter une révolution dans le schéma de jeu girondin lors de la prochaine rencontre.

Girondins : des cadres à la peine

Cette saison, c'est la faillite des cadres. Du côté de la Gironde, des joueurs pourraient être envoyés en réserve et les statuts bousculés au sein de l'effectif girondin. Les performances des leaders posent questions et les erreurs individuelles coulent l'équipe d'Albert Riera à chaque match. Selon France Bleu Gironde, Yoann Barbet devrait rester capitaine des Girondins. Toujours selon le quotidien régional, le club ne recrutera pas cet hiver sans avoir vendu auparavant. Ce samedi, le club au Scapulaire se déplace du côté d'Angoulême en Coupe de France et recevra l‘AS Saint-Etienne le 16 décembre au Matmut Atlantique.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut